Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Evènements astronomiques et alignements en décembre 2012, mois de la fin du monde ?

Publié par wikistrike.com sur 27 Novembre 2012, 11:17am

Catégories : #Astronomie - Espace

 

 

Evènements astronomiques et alignements en décembre 2012 

 

galactic-alignment2.jpg


Alignements

 

(1) Le 1er décembre, Jupiter sera au plus près de la Terre

(2) Le 3 décembre, Mercure, Vénus et Saturne s'aligneront parfaitement dans le ciel,

Les planètes Jupiter, Terre et Venus seront en alignement le 23/12/2012 (Merci à Patrick Rocher, IMCCE). L'alignement Jupiter, Terre et Mercure aura lieu le 17/12/2012. Des alignements entre planètes ont lieu assez frequement. Celui-ci n'a rien d'exceptionnel.

(3) Le 12 décembre, ce sera au tour de l'astéroïde Toutatis de nous rendre visite
(4) Le 21/12/2012 les Pleiades se levent a 15h35 Temps Legal et Venus se couche environ 1 heure plus tard. Des coincidences entre levers et couchers se produisent entre differents objets celestes quand leurs positions projetées sur le ciel sont à l'opposé l'une de l'autre (par exemple les étoiles Véga et Sirius).


(5) Vu de la Terre, le Soleil apparaît projeté devant la Voie Lactée entre le 10 et le 30 Décembre, et il se projette sur le plan galactique vers le 21/12, mais ceci a lieu CHAQUE ANNEE.  Dans l'alignement Terre-Soleil-Centre Galactique la distance du Centre Galactique au Soleil est 1.6 milliard de fois la distance Terre-Soleil. Puisque, comme vous le savez, la force de la gravité varie comme l'inverse du carré de la distance

 

Précession


La période de 25800 ans qui s'achève est celle de la précession, le déplacement de l'axe de rotation de la Terre par rapport au plan de son orbite. Ce changement de direction est provoqué par le couple qu'exercent les forces de marée de la Lune et du Soleil sur le renflement équatorial de la Terre. Au cours du cycle de 25800 ans, l'axe de la Terre décrit la surface d'un cône à la manière d'une toupie. Ceci fait que l'étoile Polaire, qui est proche du pôle Nord céleste actuellement, ne le sera plus d'ici quelques milliers d'années.


Ne pas confondre la precession, qui décrit la variation à long terme de la direction de l'axe de rotation de la Terre, avec le déplacement des pôles géographiques sur la surface terrestre qui, en dehors de l'effet dû à la dérive des continents, est très lente (1° en un million d'années), ni avec les inversions des pôles magnétiques, malgré tout assez fréquentes sur l'échelle géologique (400 fois en 330 millions d'années).

 

Auteur: David Jarry©2012

Source: Le Nouveau Paradigme (que nous saluons)


Archives

Articles récents