Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Exclusif : liste des 108 parlementaires opposés à la reconnaissance de l'Etat Palestinien

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 26 Septembre 2011, 13:10pm

Catégories : #Politique intérieure

 

 

 

 

Liste des 108 parlementaires opposés à la reconnaissance de l'Etat Palestinien 

 

 

 

Un appel lancé par le groupe d’amitié France-Israël du Sénat, demandant au Président de la République Française d’user de son droit de veto afin de « s’opposer à la résolution visant à imposer de façon unilatérale la reconnaissance d’un État palestinien » lors de la session, qui a eu lieu le 23 septembre, de l’Organisation des Nations Unies.

 

De nombreux membres de la gauche israélienne, comme Avraham Burg, ancien président de la Knesset et de l'Agence Juive, appellent les États européens à voter en faveur de l'indépendance de la Palestine lors de l’Assemblée générale des Nations Unies. 

 

 

parlementaires-retraites-reforme.jpg 

 

 

 

 

Signataires de l'appel du groupe France-Israël

Claude Goasguen, Union pour un Mouvement Populaire, Député, ancien ministre

Jean-Pierre Plancade, Rassemblement Démocratique et Social Européen, sénateur

Jean-Michel Baylet, Président du Parti Radical de gauche, sénateur, ancien ministre

Patrick Beaudoin, Union pour un Mouvement Populaire, Député-maire

Herve Mariton, Union pour un Mouvement Populaire, Député-maire, ancien ministre

Yvon Collin, Président du groupe du Rassemblement démocratique et social européen(RDSE), Sénateur

Michel Hunault, Nouveau Centre, Député

Didier Quentin, Union pour un Mouvement Populaire, Vice-président de la commission des Affaires européennes, ministre plénipotentiaire, Député-maire

Stéphane Demilly, Nouveau Centre, Vice-président de la commission du développement durable et de l’aménagement du territoire, Député-maire

Monique Iborra, membre du groupe socialiste, radical, citoyen et divers gauche, Vice- président du conseil régional de Midi-Pyrénées, Députée

Jean-Marie Le Guen, Membre du groupe socialiste, radical, citoyen et divers gauche,adjoint au maire de Paris, Député

Sylvie Desmarescaux, non affiliée, sénatrice-maire

Jean Lasalle, Vice-président du Modem, Député

Raymond Couderc, Union pour un Mouvement Populaire, sénateur-maire

Jean-Marie Bockel, Rassemblement Démocratique et Social Européen, sénateur, ancien ministre

Serge Blisko, Membre du groupe socialiste, radical, citoyen et divers gauche, Député

Emile Blessig, Union pour un Mouvement Populaire, Député-maire

Paul Giaccobi, Apparenté groupe socialiste, radical, citoyen et divers gauche, Président du Conseil exécutif de l’Assemblée de Corse, secrétaire de l’Assemblée nationale, Député

Eric Raoult, Union pour un Mouvement Populaire, Député-maire, ancien ministre20)

Madec Roger, Membre du groupe socialiste, sénateur-maire

Jacques Remiller, Union pour un Mouvement Populaire, Député-maire

Jean-Pierre Leleux, Union pour un Mouvement Populaire, sénateur-maire

Faucaunier Alain, Membre du groupe socialiste, Sénateur-Maire

Herbillon, Union pour un Mouvement Populaire, Vice-président de la commission des affaires culturelles et de l’éducation, Député-maire

Yves Dauges, Membre du groupe socialiste, sénateur

Marie-Louise Fort, Union pour un Mouvement Populaire, Députée

Yvan Lachaud, Président du groupe Nouveau Centre, à l’Assemblée Nationale, Député

Jean-Luc Préel, Nouveau Centre, Vice-président de la commission des affaires sociales,Député

Étienne Mourrut, Union pour un Mouvement Populaire, Député-maire

George Paul-Langevin, Vice-présidente du Groupe socialiste, radical, citoyen et divers gauche, Députée

Jacques Gautier, Union pour un Mouvement Populaire, sénateur-maire

Philippe Gosselin, Union pour un Mouvement Populaire, Député-maire

Nicole Bricq, membre du groupe socialiste, Vice-présidente de la commission des finances,sénatrice

Philippe Vitel, Union pour un Mouvement Populaire, Vice-président de la commission de la défense nationale et des forces armées, Député

Joëlle Garriaud-Maylam, Union pour un Mouvement Populaire, secrétaire de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées, Vice-présidente de la commission sur la dimension civile de la sécurité au sein de l’Assemblée parlementaire de l’OTAN, sénatrice

Daniel Mach, Union pour un Mouvement Populaire, Député-maire

Jean-François Mancel Union pour un Mouvement Populaire, Député

Valéry Boyer, Union pour un Mouvement Populaire, Députée

Michel Voisin, Union pour un Mouvement Populaire, Député-maire, Vice-président de la commission de la défense nationale et des forces armées, Député

Paul Jeanneteau, Union pour un Mouvement Populaire, Député-maire

Mélot Colette, Union pour un Mouvement Populaire, Vice-présidente de la commission de la culture, de l’éducation et de la communication, sénatrice

Simon Sutour, Membre du groupe socialiste, Vice-président de la commission des Affaires européennes, sénateur

Arlette Grosskost, Union pour un Mouvement Populaire, Députée

Rudy Salles, Vice-président du Nouveau Centre, Vice-président de l’Assemblée nationale,Député

Anne Grommerch, Union pour un Mouvement Populaire, Députée

Herve Maurey, Union centriste, sénateur-maire

Bernard Debré, Union pour un Mouvement Populaire, Député, ancien ministre

Isabelle Vasseur, Union pour un Mouvement Populaire, Députée-maire

Jean-François Humbert, Union pour un Mouvement Populaire, sénateur

Dominique Tian, Union pour un Mouvement Populaire, Député-maire

Françoise Branget, Union pour un Mouvement Populaire, Députée

Éric Straumann, Union pour un Mouvement Populaire, Député-maire

Richard Dell’Agnola, Union pour un Mouvement Populaire, Député

Marcel Bonnot, Union pour un Mouvement Populaire, Député

Jacques Grosperrin, Union pour un Mouvement Populaire, Député

Gilbert Barbier, Rassemblement Démocratique et Social Européen, Vice-président de la commission des affaires sociales, sénateur

Laurent Béteille, Union pour un Mouvement Populaire, sénateur-maire

Serge Lagauche, Membre du groupe socialiste, Vice-président de la culture, de l’éducation et de la communication, sénateur

Bernadette Dupont, Union pour un Mouvement Populaire, sénatrice

Olivier Dassault, Union pour un Mouvement Populaire, Député

Armand Jung, membre du groupe socialiste, radical, citoyen et divers gauche, Député

Pierre-Christophe Baguet, Union pour un Mouvement Populaire, Député-maire

Jacques Kossowski, Union pour un Mouvement Populaire, Député-maire

Geneviève Lévy, Union pour un Mouvement Populaire, Députée

Brigitte Baragès, Union pour un Mouvement Populaire, Députée-maire

Françoise Hostalier, Union pour un Mouvement Populaire, Députée

Marc Bernier, Union pour un Mouvement Populaire, Député-maire

Michel Sordi, Union pour un Mouvement Populaire, Député-maire

André Schneider, Union pour un Mouvement Populaire, Vice-Président de la délégation française à l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, Député

Lionnel Luca, Union pour un Mouvement Populaire, Co-président de la Droite populaire Député

Roland Blum, Union pour un Mouvement Populaire, Premier Adjoint au Maire de Marseille, Député

Bruno Gilles, Union pour un Mouvement Populaire, sénateur-maire

Richard Mallié, Union pour un Mouvement Populaire, Questeur de l’Assemblée nationale, Député

Hoffman-Rispal Danièle, Membre du groupe socialiste, radical, citoyen et divers gauche,Députée

Jean-Claude Guibal, Union pour un Mouvement Populaire, Député-maire7

Colette Giudicelli, Union pour un Mouvement Populaire, sénatrice

Marie-Françoise Pérol-Dumont, Membre du groupe socialiste, radical, citoyen et divers gauche, Présidente du conseil général de Haute-Vienne, Députée

Georges Mothron, Union pour un Mouvement Populaire, Premier Vice-président du conseil général du Val d’Oise, Député-maire

Paul Durieu, Union pour un Mouvement Populaire, Député

Jean-Christophe Lagarde, Président exécutif du Nouveau centre, Vice-président de l’Assemblée nationale, Député-maire

Dino Cinieri,Union pour un Mouvement Populaire, Député

Daniel Spagnou, Union pour un Mouvement Populaire, Député-maire

Francis Grignon, Union pour un Mouvement Populaire, sénateur

René Beaumont, Union pour un Mouvement Populaire, sénateur

Jean-marc Lefranc, Union pour un Mouvement Populaire, Député

Guy Teissier, Union pour un Mouvement Populaire, Président de la commission de la défense et des forces armées, Député-maire

Jean-Jacques Urvoas, Membre du groupe socialiste, radical, citoyen et divers gauche, Vice- président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale, Député

Jean-Marie Sermier, Union pour un Mouvement Populaire, Député-maire

Christiane Demontès, Membre du groupe socialiste, Secrétaire du Sénat, Sénatrice-maire

Bernard Deflesselles, Union pour un Mouvement Populaire, Député

Christian Kert, Union pour un Mouvement Populaire, Vice-président de la commission des affaires culturelles et de l’éducation, Député

Jérôme Chartier,Union pour un Mouvement Populaire, Député-maire

Claude Gatignol, Union pour un Mouvement Populaire, Député

Nicolas Forissier, Union pour un Mouvement Populaire, Député-maire, ancien ministre

Jean-Marc Roubaud, Union pour un Mouvement Populaire, Député-maire

David Habib, Membre du groupe socialiste, radical, citoyen et divers gauche, Député-maire

Henriette Martinez, Union pour un Mouvement Populaire, Présidente déléguée de la section française de l’Assemblée parlementaire de la francophonie, Députée

Françoise de Panafieu, Union pour un Mouvement Populaire, Conseillère de Paris, Vice- président du groupe UMP à l’Assemblée nationale, ancienne ministre, Députée

Michèle Tabarot, Union pour un Mouvement Populaire,Présidente de la commission des affaires culturelles de l’Assemblée Nationale, Députée-maire

Jean René Lecerf , Union pour un Mouvement Populaire,Vice-Président de la commission des lois constitutionnelles, de législation, du suffrage universel, du Règlement et d’administration générale, Vice-Président du conseil général du Nord, sénateur-maire

Patrick Bloche, Membre du groupe socialiste, radical, citoyen et divers gauche, Conseiller de Paris, Député-maire du 11ème arrondissement de Paris

Jean-Luc Bennahmias, Vice-président du Modem, Député européen

Alain Moyne-Bressand, Union pour un Mouvement Populaire, Député-maire

Christophe-André Frassa, Union pour un Mouvement Populaire, sénateur

Valérie Rosso-Debord, Union pour un Mouvement Populaire, Députée

André Vallini, Membre du groupe socialiste, radical, citoyen et divers gauche, Conseiller de Paris, Porte-parole du groupe socialiste à l’Assemblée nationale, Député-maire

Guénhaël Huet, Union pour un Mouvement Populaire, Député

François Pupponi , Membre du groupe socialiste, radical, citoyen et divers gauche,Conseiller de Paris, Député-maire.

 

 

 

 

Voici les réactions de nos dirigeants à l'indignation sélective.


 Les mêmes qui disent NON aux aspirations légitimes d’un peuple qu’on massacre comme du bétail, sont capables de soutenir l'Apartheid Israélien et de recevoir avec le tapis rouge les criminels de guerre du pouvoir Israélien et les dictateurs du reste du monde, ils sont capablesen France de recevoir le Ministre des affaires Etrangères israélien, Avigdor Liberman, fondateur et dirigeant du parti d’extrême-droite israélien Israel Beytenou, le même Liberman qui, en 2001, a fait entrer son parti dans la coalition gouvernementale menée par le Likoud d’Ariel Sharon, l’homme des génocides de Palestine, mais ils sont incapables d’écouter les discours d’un homme dont on menace le pays de guerre nucléaire.

L’histoire a trop souvent vu les puissants instrumentaliser les gens en diabolisant leurs ennemis, en trouvant des boucs-émissaires pour justifier des guerres terribles afin de prendre le contrôle total des ressources naturelles. Ahmadinedjad n’est pas un saint, c'est juste un homme qui ne comprend pas la haine dont il fait l’objet, il est musulman pratiquant, chiite, il parait illuminé, mais il ne cherche pas la guerre, il dénonce les exactions immondes de l’armée israélienne, de la colonisation de la Palestine, du système global qui s'érige en dictature en volant les ressource naturelles de tous pays. Si un Etat palestinien n’est pas créé, l’extrémisme et la haine envers l’état d’Israël continueront d’augmenter et la guerre sera imposer par les Etats-Unis et Israël tôt ou tard, Ahmadinedjad ou non, Iran ou non.  Et qui a le pouvoir de créer l’Etat palestinien, l’Etat d’Israël ou l’Iran, qui est donc le vrai responsable ?

Nous nous taisons devant les crimes en Afrique parce qu’ils remettraient en cause notre mode de vie, nous achetons des produits qui viennent du sang et de l'esclavage industriel, nous l'acceptons sans rien dire, étant tous concernés, nous avons honte et nous préférons oublier.

Nous nous taisons devant les crimes en Palestine parce-qu' on nous rappelle constamment l’holocauste, on nous rappelle constamment que nous devons payer, que nous sommes en Europe "racistes", alors nous ne pouvons pas critiquer les israéliens, sinon nous sommes impitoyablement traités de « nazi ».

Mais, par-delà la mémoire de la souffrance, n’y a-t-il pas quelque chose de plus grand qui s’appelle la justice ? Le passé doit-il dicter le présent ?  Les pères d’hier sont-ils les fils d’aujourd’hui ?

Il existe une chose plus grande encore que le culte de la souffrance, c’est la force du pardon.

Car celui qui ne pardonne pas ne sera pas pardonner, le peuple israélien n’a pas pardonner, sa souffrance et sa haine sont grandes, alors il se venge de manière délirante sur un peuple faible, pareil à un homme qui frappe sa femme innocente du matin au soir parce celle-ci est plus faible, détruisant, des mêmes coups, la vie de ses enfants.

Si les palestiniens étaient chrétiens, serions-nous aussi silencieux ?

Je ne le pense pas. Qui viendra vous sauver si vous abandonner les peuples à leur souffrance ?

La démocratie est-ce le règne de la justice ou celui du plus fort ?

Celui qui connait la réponse en connait aussi bien d’autres…

 

«  Je suis la lumière du monde ; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie. »

 

                                                      L’Evangile

 

Alexander Doyle pour Wikistrike 

 

 

rappelez-vous juste que ceux qui ferment les yeux devant le massacre d’un peuple les fermeront aussi sur la puce électronique de plus en plus rendue obligatoire, les machines à voter, les vaccins de plus en plus douteux, le gouvernement mondial, la banque unique mondiale, ne voudront pas voir non plus ceux qui détruisent les pays d’Europe, d’Afrique et ceux du reste du monde, ceux-là même qui veulent nous réduire en esclavage, les puissants de ce monde.

« Il y a environ trois milliards de pauvres dans le monde qui survivent avec moins de 2,5 dollars par jour et dont plus d'un tiers d'entre eux n'ont même pas un repas par jour.  40% de la population mondiale ont 5% des revenus et 20%, 75% des revenus. Chaque jour, plus de 22 000 enfants meurent de faim.
Aux Etats-Unis, 80% des richesses appartiennent à 10% de la population et 20% des richesses au 90% qui reste.

Qui pendant des siècles, a mis en esclavage des millions d'êtres humains, les a capturés et exploités en Amérique et en Europe ? Qui pendant plus de 400 ans, à l'époque du colonialisme, a occupé les territoires et pillé les richesses des autres pays, détruisant la culture, l'identité et la langue de ces pays ? Qui a lancé les deux guerres mondiales qui ont fait plus de 70 millions de victimes et des centaines de millions de blessés, et les guerres en Corée et au Vietnam ?
Qui soutient les sionistes et a imposé à la Palestine et à la région, un régime illégal avec 60 ans de guerres, d'exil, d'actes terroristes et de massacres ?
Qui a imposé pendant des décennies des régimes dictatoriaux et putschistes en Amérique latine, en Afrique et en Asie, et a entretenu avec eux d'excellentes relations ?


Qui s'est servi de la bombe atomique contre des innocents et aujourd'hui a entreposé des milliers d'ogives nucléaires ? Quelle est l'économie qui profite de la vente d'armes et crée des conflits pour vendre ses armes ? Qui a armé Saddam Hussein et l'a encouragé à lancer une guerre de huit ans contre l'Iran et à utiliser des armes chimiques contre les villes et les civils ?

Qui sous le prétexte des évènements du 11 septembre mais en fait pour établir sa domination sur le Moyen-Orient et son pétrole, a occupé l'Irak et l'Afghanistan, et a fait des millions de tués, de blessés et de réfugiés ?
Qui après avoir abandonné les accords de Bretton Woods, a créé des milliards de dollars sans contrepartie et occasionné une inflation mondiale, et récupéré cette somme immense au prix des peines et des souffrances des autres peuples ?

Qui chaque année, dépense plus de 1000 milliards de dollars, c'est-à-dire plus que tous les autres pays du monde réunis, pour les activités militaires, et menace incessamment les peuples et les gouvernements indépendants d'attaques militaires ? Si seulement la moitié de ces dépenses militaires    étaient consacrées au règlement des problèmes intérieurs de ces pays, est-ce qu'on parlerait encore de crise économique ? Que se passerait-il si cette somme était versée aux pays pauvres ?

 Qui sont les gouvernements les plus endettés de la planète ? Qui sont les vrais dirigeants des centres internationaux de programmation économique ?

Qui est responsable de la crise économique et en impose les déficits aux Etats-Unis, en Europe et dans le monde entier ? Qui est prêt à déverser des milliers de bombes sur les peuples mais pour faire parvenir une aide infime aux sinistrés de Somalie ou d'ailleurs, a besoin de plusieurs mois ? Entre les mains de qui se trouve le Conseil de sécurité chargé en principe d'assurer la sécurité mondiale ? »

 

                                        Mahmoud   Ahmadinedjad,

                   au conseil de l’ONU en septembre 2011.


Archives

Articles récents