Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

France: Le gouvernement PS a libéré des pédophiles…

Publié par wikistrike.com sur 3 Octobre 2013, 06:44am

Catégories : #Social - Société

 

France: Le gouvernement a libéré des pédophiles…

 

 

 

pedophilie1.jpgUn militaire suspecté d’avoir violé sa nièce pendant trois ans, et qui a reconnu les faits, a été remis en liberté mardi. Une décision de justice qui provoque la colère du syndicat de police Synergies.

 

Un militaire de 27 ans mis en examen pour viol sur mineur a été remis en liberté mardi. Cet homme est suspecté d’avoir violé sa nièce entre 2009 et 2012, alors âgée de 12 à 15 ans. D’après le rapport de police que nous nous sommes procuré, le suspect a reconnu « l’intégralité des faits ». Ce rapport fait également mention d’un réseau de diffusion et d’échange d’images à caractère pédopornographique sur internet auquel l’homme aurait appartenu.

 

Mardi, le juge des libertés et de la détention (JLD) du tribunal de grande instance de Toulon   a décidé de remettre en liberté ce militaire. La raison : selon l’ordonnance de refus de placement en détention provisoire, dont nous nous sommes procuré une copie, le JLD a considéré que le suspect « s’est expliqué sur l’ensemble des faits qui lui sont reprochés », qu’aucun élément « ne permet de penser qu’il aurait menti lors de ses auditions », que rien ne permet de dire « que d’autres victimes pourraient être concernées » et que le suspect présente de « sérieuses garanties de représentation ».

 

 

 

 

« Un gouffre entre le travail des policiers et la réponse pénale »

 

« C’est une décision judicaire qui va à l’encontre de notre travail », a réagi auprès de MYTF1news Jean-Louis Martini, délégué régional PACA/Corse du syndicat de police Synergie Officiers. « L’enquête à charge et à décharge a prouvé qu’il y a eu un acte pédophile et que l’homme est dans un réseau d’échange d’images pédopornographiques. » Le syndicaliste s’inquiète : « Des policiers vont finir par baisser les bras » alors qu’il « y a un gouffre entre leur travail et la réponse pénale à ces faits gravissimes ».

 

Pour Louis Martini, le suspect a « toutes les caractéristiques d’un prédateur dangereux et récidiviste ». Rappelant « le mal-être des policiers », le syndicaliste dénonce « un discours pro-délinquant » que la réforme pénale voulue par Christiane Taubira, qu’elle doit présenter en Conseil des ministres mercredi prochain, risque de renforcer selon lui.

 

Source: Lci.tf1.fr

 

Et pour apporter une petite précision INDISPENSABLE au sujet de la loi Taubira: voici ce qu’il en est réellement:

 

Avec la réforme de la loi pénale de la ministre Taubira, voici les délinquants qui seront laissés en liberté *:

 

Ceux qui auront commis des violences volontaires (en ayant salement amoché la victime)

 

sur mineur

sur le conjoint

en réunion

sur ascendant

sur magistrat

sur un enseignant

sur un témoin

sur un policier ou gendarme

avec préméditation

avec usage ou menace d’une arme

empoisonnement

(art 222-11/222-12 / 222-13 c.pénal)

 

Ca va cogner dur, dans l’impunité totale…

 

Mais cela n’est pas assez, et Taubira fait d’autres cadeaux pour vider ces inhumaines prisons :

 

Les délits et agressions sexuelles ne sont plus punis, à part le viol, l’exhibitionnisme et le harcèlement sexuel

 

(art 222-27 / 222-32 / 222-33 c.pénal).

 

Ils vont s’en donner à cœur joie…

 

Mais ce n’est pas tout !

 

Seront pardonnés, les homicides involontaires (art 221-6), ainsi que les homicides involontaires routiers sous influence d’alcool ou de stupéfiants (mais le dépassement de vitesse de 3km/h est toujours lourdement puni : il ne concerne que les honnêtes gens)

 

Le vol n’enverra plus son auteur en prison (art 311-4), y compris :

 

le vol en réunion

les vols avec violences

le vol avec destruction de biens

le recel

le blanchiment

l’association de malfaiteurs

A vol s’ajoute : les escroqueries (art 441-1), les faux et usage de faux, le commerce et la fabrication de faux, qui étaient punis d’une peine de prison de 5 ans, ne les enverra plus non plus en prison.

 

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

 

Mais ce n’est pas tout !

 

Le terrorisme (art 431-13 et suivants / 436-1), la création, l’organisation ou la participation à un groupe de combat armé, ainsi que la participation à une activité mercenaire (par exemple en Syrie), et qui jusqu’à présent faisaient courir le risque d’une peine de prison allant jusqu’à 5 ans, entrent dans le champ de la loi Taubira.

 

Et pour terminer :

 

Le harcèlement (art 222-33-2) moral sur conjoint, sur employé ou sur subordonné ne sont plus punissables. Les syndicats ne l’avaient certainement pas vu, mais faites leur confiance pour trouver de quoi exclure cette clause de la loi nouvelle…

 

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

 

* compilation effectuée par Sylvain Banducci pour notre confrère bd voltaire

 

 

Source

Archives

Articles récents