Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Fraudes - Essonne : des bulletins Sarkozy écrits à la main !

Publié par wikistrike.com sur 27 Avril 2012, 15:30pm

Catégories : #Politique intérieure

Essonne : des bulletins Sarkozy écrits à la main !

 

votepourri.jpgUne électrice d’Etréchy a alerté la préfecture et le Conseil constitutionnel. Motif : la présence dans son bureau de vote dimanche de bulletins confectionnés par le maire

Marie* prend l’affaire très à cœur et a alerté la police. Hier, cette habitante d’Etréchy est passée au commissariat d’Etampes récupérer une copie de sa main courante. La quadragénaire a aussi alerté la préfecture de l’Essonne, le ministère de l’Intérieur et même le Conseil constitutionnel, garant de la bonne tenue des scrutins. "C'est quand même l’élection présidentielle! » se justifie-t-elle. L’objet de son courroux : dans son bureau de vote, elle a trouvé des bulletins… écrits à la main.


« J’ai voté vers 19 heures dimanche, raconte cette électrice inscrite à Etréchy. Il y avait dix piles de bulletins, pour les dix candidats. Mais dans celle de Sarkozy, tous les bulletins étaient manuscrits. Le maire m’a dit que c’est lui qui les avait écrits. » L’intéressé, Julien Bourgeois (DVD) confirmait hier : « Nous sommes tombés en panne de bulletins. » En fait, les communes disposent d’autant de bulletins que d’inscrits. « Mais les gens qui se présentent prennent toujours le bulletin Sarkozy et, des fois, ils en emportent plusieurs sans faire attention », témoigne le maire. Vers 18 heures, la pile du  sortant commence donc à faiblir. Pragmatique, l’édile déchire rapidement des feuilles blanches en rectangles plus petits et, armé d’un stylo, il refait des bulletins à la main pour compléter les tas. Combien? Une cinquantaine de Sarkozy, selon le maire, et une poignée de Mélenchon.

« C’est tout à fait légal. Ce qui compte, c’est que la volonté de l’électeur puisse s’exprimer », assure Julien Bourgeois, qui avance un argument de poids : « Ce qui aurait été anormal, c’est qu’il manque les bulletins d’un candidat. » Le maire, qui présidait le bureau de vote, a ensuite passé le mot pour que ces bulletins artisanaux soient considérés comme valables lors du dépouillement.

« Ce n’est pas normal. Il n’aurait pas dû les comptabiliser! » s’insurge Marie, qui ne veut pas en rester là. Aidée de sa mère, elle a donc téléphoné au Conseil constitutionnel, à la préfecture, au ministère de l’Intérieur. A chaque fois, on lui a répondu d’envoyer un courrier. Ce qu’elle s’apprête à faire. Elle y joindra une photocopie d’un des bulletins écrits au stylo, conservé comme preuve.

« Après on pourrait l’encadrer », sourit sa mère qui la soutient. Quant à , il a engrangé 1139 votes dimanche à Etréchy, soit 29,9% des suffrages.

 

Source: Le Parisien

Commenter cet article

Blog archives

Recent posts