Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Fukushima: 470 Becquerels dans des vêtements d’enfants

Publié par wikistrike.com sur 11 Février 2013, 13:16pm

Catégories : #Santé - psychologie

 

Fukushima: 470 Becquerels dans des vêtements d’enfants


Ex-travailleur de TEPCO: » Les enfants de Fukushima vivent dans de telles conditions dangereuses: » – Les vêtements sont contaminés… même plus radioactifs après 5 lavages qu’avant (Vidéo)

 

RADIOACTIF

Texte de la vidéo:

De Minamisoma, Fukushima
470 Becquerels dans des vêtements d’enfants
La contamination radioactive dans l’environnementcontinue de s’étendre

Le 18 janvier, avant le troisiéme jugement de la Cour Suprême de Sendai, le Fukushima Evacuee Trial Group a tenu une conférence de presse dans la Salle du Conseil. Pendant la conférence, Kunihiro Yoshida, qui vit à Minamisoma, au Nord de la centralenucléaire de Fukushima Daiichi, et qui dirige le Relief and Safety Project, a fait part des résultats de ses recherches sur la contamination des vêtements des enfants.

Bonjour, mon nom est Yoshida, je suis membre du Relief and Safety Project (Projet Secours et Sécurité) de Minamisoma. Je suis heureux de tous vous rencontrer. Cette organisation a débuté comme groupe de soutien à l’évacuation. Depuis que j’ai travaillé pour TEPCO à la centrale nucléaire de Fukushima Daini, je connais les instructions, les mesures de protection et précautions imposées aux travailleurs des centrales nucléaires.

C’est pourquoi récemment j’ai mesuré le niveau de contamination des vêtements. Même avec ces tenues de protection, vous ne pouvez empêcher l’exposition à la radioactivité externe. Le but est de prévenir l’import de substances radioactives de l’extérieur, et la contamination des vêtements. Même dans les instructions de TEPCO il est dit qu’il faut être conscient de la contamination des vêtements pendant le travail.

Pour savoir combien de vêtements sont exposés à la contamination quand on ne porte pas de tenue de protection, nous avons mesuré des choses diverses, telles que des T-shirts longs, des survêtements d’étudiants, les cheveux et ainsi de suite.

La premiére chose que j’ai mesuré était ce T-shirt rouge. La valeur mesurée était de 130 Bq/kg. Aprés l’avoir lavé 5 fois, j’ai mesuré de nouveau et ça a donné 150 Bq/kg, c’est à dire plus qu’avant.

150 Bq/kg signifie qu’en une seconde 150 désintégrations atomiques se produisent (pour chaque kg de matiére). La contamination moyenne pour tous les vêtements portés par les étudiants de premier cycle secondaire de Koriyama se situait entre 460 et 470 Bq/kg.

En plus de la contamination des vêtements, j’ai mesuré la contamination des cheveux d’habitants masculins de Minamisoma, et cela a donné 130 Bq/kg. Les cheveux ont été collectés chez un coiffeur de Minamisoma, et ils étaient mélangés. Je suppose toutefois que le chiffre était proche de la valeur moyenne à Minamisoma.

En conséquence, le niveau de contamination auquel est exposé un élève de secondaire premier cycle de par les vêtements et les cheveux peut être de plus de 500 Becquerels.

J’ai également converti les Becquerels en Sieverts (Sv), un autre type de mesure, et cela a donné approximativement 0,8 µSv/h. Ces étudiants vivent quotidiennement avec ces vêtements émettant 0.8 µSv/h.

Même après la décontamination de l’école, les vêtements sont toujours contaminés, donc ils continuent d’être exposés. D’ailleurs, même si la dose de radioactivité dans l’école diminue, elle est toujours élevée à l’extérieur. Par exemple, la radioactivité moyenne dans la ville de Koriyama est de 0,6 µSv/h. Il y a quelques endroits au milieu de la ville qui émettent plus de 2 µSv/h. Ce sont des points plutôt étendus. Donc nous supposons d’après les données que nous avons relevées que l’estimation du niveau d’exposition avec tous ces facteurs additionnés dépasse 20 mSv/an.

Nous travaillons immédiatement à présent sur la surveillance des vêtements. Les enfants de Fukushima vivent dans des conditions tellement dangereuses. La contamination des habits signifie que l’air est contaminé. Pourtant, les écoles à Fukushima invitent fortement les étudiants à retirer leurs masques. Cela augmente également le risque.

Il est scientifiquement prouvé qu’une tenue protectrice est nécessaire dans de telles conditions. Personne n’y a cru quand ils ont dit après l’accident que « ça n’a plus d’importance ».

Peu importe ce qu’ils disent, nous devons protéger nos enfants. donc nous nous aidons ainsi les uns les autres.

Traduction Anglaise par World Network for Saving Children from Radiation Team
(Traduction Française kna60)
Edition par le Fukushima Collective Evacuation Trial Team
Janvier 2013.

Source : aweb2u.free.fr

Ex-Tepco Worker: “Children in Fukushima are living in such dangerous conditions” — Clothes are contaminated… even more radioactive after 5 washes (VIDEO)
http://enenews.com/ex-tepco-worker-children-in-fukushima-are-living-in-such-dangerous-conditions-clothes-are-contaminated-even-more-radioactive-after-5-washes-video

 

Commenter cet article

Archives

Articles récents