Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Fukushima encore: rupture de confinement confirmée au n°1

Publié par wikistrike.com sur 23 Mai 2012, 11:40am

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

FUKUSHIMA : RUPTURE DE CONFINEMENT CONFIRMEE AU N°1

 

Depuis qu’il avait été mis sous tente par Tepco le réacteur N°1 ne faisait pas trop parler de lui. Mais par la voix du Tokyo Shimbun nous apprenons aujourd’hui qu’il ne resterait que 40 centimètres d’eau au fond de la cuve du réacteur et qu’une fuite existerait au niveau de la canalisation reliant la cuve du réacteur au Torus .

revenons sur ce réacteur en images

sur cette coupe schématique d’un réacteur à eau bouillante de type Mark I. nous voyons le Drywell DW( enceinte sèche ) et le Wetwell WW qui correspond à la piscine en acier, de forme torique, où l’on condense la vapeur d’eau issue du cœur du réacteur.

Voici le plan réel du réacteur .

reactor blueprint (1)

Comme on le voit sur ce plan le DW et le WW sont reliés par des grosses canalisations visibles sur cette photo de la construction de la centrale de Fukushima.

Browns Ferry Nuclear Power Plant de l ‘Unité 1 en cours de construction qui a débuté en 1966.

L’épaisseur de la cuve principale est de 30 mm mais les canalisation reliant le DW et le WW ont une paroi de 7,5 mm seulement.

Donc selon le Blog en Anglais de Mochizuki Iori qui rapporte les informations publiées par le Tokyo Shimbun en Japonais le niveau d’eau qui était de 60 cm dans le réacteur 2 serait plus bas dans le réacteur 1.

L’Organisation pour la Sureté Nucléaire du Japon aurait analysé le niveau de l’eau à partir de la quantité d’azote injecté dans la cuve du circuit primaire (PCV) et la pression de l’air à l’intérieur . Le résultat en est que le niveau d’eau serait à seulement 40 cm du fond de la cuve et cela bien qu’ils injectent 6 tonnes d’eau à l’heure dans la cuve.

Les canalisations connectant le DW et la piscine (torus) WW auraient des trous de plusieurs cm de diamètres, et toute l’eau injectée fuirait par ces trous et coulerait dans l’embase du bâtiment du réacteur.

Schéma de la fuite entre de DW et le WW dans le réacteur N°1 publié par le Tokyo Shimbun

Si cette information est exacte cela confirmerait que le corium en fusion aurait attaqué ce point faible que constitue cette canalisation .

L’eau coulerait sur le sol de cette embase à partir du bâtiment de la turbine, situé à côté de celui du réacteur, à travers les tuyaux et les câbles.

réacteur n°1 de la centrale nucléaire de Fukushima (cas d’une fuite d’eau très radioactive venant du bâtiment du réacteur et ayant atteint la mer via des tranchées et tunnels)

Tepco disait que le niveau de l’eau était de 1,80 m mais cela serait probablement faux .

Tepco programme des opérations endoscopiques pour connaître la température à l’intérieur du PCV pour la fin de cette année…

Source: Fukushima informations

Archives

Articles récents