Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Fukushima : La vidéo qui affole les américains

Publié par wikistrike.com sur 9 Janvier 2014, 05:31am

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

Fukushima : La vidéo qui affole les américains


 

 


 

 

Aux États-Unis, une vidéo intitulée « Fukushima radiation hits San Francisco? » qui a été postée sur YouTube pendant le réveillon de Noël, et dans laquelle on voit un homme inconnu mesurer le rayonnement nucléaire en utilisant un compteur Geiger, a jeté le trouble. Le film dure environ sept minutes et le rayonnement atteint parfois de plus de 150 CPM (‘count per minute’), jusqu'à cinq fois le niveau normal. Les images ont été prises à Pacifica State Beach, une ville côtière à environ 30 minutes en voiture du centre-ville de San Francisco. 

La vidéo a été vue 600.000 fois et beaucoup de gens craignent que les déchets nucléaires qui ont été emportés en mer lorsque la centrale nucléaire de Fukushima a été frappée par le tremblement de terre et le tsunami qui se sont produits en mars 2011 au Japon, aient atteint la Côte Ouest des États-Unis. 

Dans le commentaire qui accompagne la vidéo, l’auteur indique que cela fait deux ans qu’il mesure le rayonnement sur les plages locales et que rien n’explique cette hausse soudaine. 

Les grands médias ont été remarquablement silencieux concernant cet incident. Les grands titres de la presse américaine, dont le Wall Street Journal et le New York Times, mais aussi les chaînes telles que CNN et CNBC, ne l’ont absolument pas mentionné. 

Les représentants des gouvernements locaux ont commencé à effectuer de nouveaux tests lorsque la vidéo est devenue virale, et ils ont annoncé qu’ils n’avaient pas constaté que le rayonnement avait atteint un niveau dangereux. Dans le journal local The Half Moon Bay Review, Dean Peterson, le directeur du système de santé local, a admis que le rayonnement avait atteint cinq fois la valeur normale à certains endroits, mais il a affirmé qu'il n'y avait pas de danger pour le public. 

«Ce n'est pas quelque chose que nous considérons être un danger immédiat pour la santé publique. Il n'y a même aucune indication que ceci pourrait provenir de Fukushima », a-t-il dit. 

Un rapport d'experts indépendants a conclu mercredi que le rayonnement, qui est désormais 14 fois plus élevé que la normale, n'est pas causé par la fusion du réacteur de la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi, sans parvenir à préciser la cause possible de cette hausse de la radioactivité 
ambiante.

 

http://www.express.be/joker/fr/platdujour/comment-expliquer-le-silence-des-medias-traditionnels-concernant-ce-qui-se-passe-sur-la-cote-ouest-des-etats-unis.htm

Commenter cet article

Franck - MLFB 10/01/2014 18:41


Merci laurent, mais sur le sujet de la metrologie nucleaire, si il y a un sujet sur lequel je peux causer, c'est bien celui la, car c'est mon job. Et c'est en cela que je me permet d'epingler
toutes les conneries qui sont postees sur le sujet, surtout des videos non datees, non certifiees, contenant des aberrations techniques graves. Et concernant les moyens de mesure, je connais
particilierement la methode a scintillateur chimique associé a un tube de comptage PM (a photo multiplicateur electronique).


Concernant le total AD6 associé a la sonde ADB, c'st ce que j'utilisais pour faire de la mesure environnementale saute sensibilité et bas bruit, et a procimité d'une centrale ou meme plus loin,
on pouvait compter un debit de dose compris entre 150 et 200 nanoSV/h (bruit de fond naturel), correspondant a un debit de dose moyen de 1.5mSv/an (dose recue en environnement naturel dans la
quasi totalité de la France, y compris a proximité d'une centrale nucleaire.


 


Si on voulait faire une vraie mesure sur le territoire americain, on ferait un comptage spectro de plusieurs echantillons de terrain, eau et air, pouir avoir la cartographie et la mesure de
chacun des isotopes present dans l'echantillon en Bq/kilogramme. On ne se sert jamais pour des valeurs serieuses d'un radiametre comme celui la...

Laurent Franssen 10/01/2014 17:09


Tu sera un bon professeur Franck.

Franck - MLFB 09/01/2014 20:31


+1000 laurent... Et toutes ces mesures faites a coup de youtube prougvent surtout la connerie grasse de ceux qui font ces videos, des incultes qui n'ont aucune des connaissances minimales pour:


- utiliser correctement un materiel de mesure nucleaire


- exploiter correctement les valeurs qu'il donne.


a bien regarder ce radiametre, il affiche vraiment n'importe quoi, un peu de bruit de fond naturel, a moins que ca soit le detecteur qui soit avec un mouvement propre inhabituel. En tout cas, il
n'a jamais ete etalonné en irradiateur, donc totalement inapte a donner une mesure serieuse, il peut indiquer une valeur comprise entre 10x et 1/2x le debit de dose reel...


 


Putain, j'ai reussi a planter le gestioonnaire des messages, cool...

Laurent Franssen 09/01/2014 19:52


Une centrale nucleaire explose,
il n y a besoin d'aucune mesure pour prouver le danger... 

Franck - MLFB 09/01/2014 14:01


Fiche technique dudit materiel homologué pour la mesure de terrain (materiel recent et de tres bonne qualité):


 


6150ADb


Sondes X et Gamma très bas flux



 


Une large gamme de sonde de mesure de débit de dose peuvent être connectées aux radiamètres 6150 AD5 et 6150 AD6 permettant de s'adapter à tous types d'utilisations et d'interventions.


Les sondes 6150 ADb sont des sondes X et Gamma très bas flux


 









Caractéristiques techniques :


Type détecteur


Détecteur à scintillation plastique 3" x 3" traité au Zns


Gamme d'énergie


De 23 KeV à 7 MeV


Gamme de mesure de débit de dose


De 10 nSv/h à 100 µSv/h


Gamme de mesure de dose


De 0,01 µSv à 1000 µSv


Dimensions


353 x 195 x 96 mm




Fiches produits :



 Fiche produit sondes 6150 Adt-AD15/18-ADb 


Franck - MLFB 09/01/2014 13:59


les xcoups par minute n'ont jamais ete une reference d'un debit de dose... Il s'agit simplement d'une unité correspondant a un impact d'ionisation DANS LE DETECTEUR DU RADIAMETRE... La seule
unité LEGALE et internationale est le Grey/heure ou aussi le Sievert/heure


La conversion C/mn (ou c/s - coups par secondes) en miliSv.h depend de deux facteurs: 


- L'energie du champs ionisant (alpha, beta, gamma, neutrons, x, etc...


- Le rendement du detecteur caracterisé par sa te"chnologie (GM, scintillation, silicium) ainsi que par sa surface de detection ou son volume de detection dans le cas d'un GM a large angle de
mesure ou d'un scintillateur de type portique gamma C3...


 


Bref, on prend dans les youtube toujours me meme appareil, certainement le meme guignol qui possede cet appareil, en floutant assez les mesures pour faire passer des vessies pour des
lanternes. 


 


Note aux prochains alarmistes:


Si vous voulez prouver qu'il y a des debits de doses elevés (danger que je ne nierais pas du tout), utilisez du materiel serieux, affichant des mesures en unités legales internationales pouvant
etre interpretees, plutot qu'un appareil etant tout sauf un appareil pouvant sergvir a donner des mesures serieuses, pour la simple raison que ce genre d'appareil doit etre etalonné dans un banc
d'etalonnage nucleaire. En l'absence d'etalonnage, ce genre de jouet affichera dans la majorité des cas des valeurs totalement fantaisistes.


 


Deuxieme info, Ceux qui comme moi ont ete dans la metrologie nucleaire comprendront de suite l'absolue necessioté de l'utilisation d'un materiel adapté a ce genre de mesure, tel que celui ci
dessous (affichant les debits de dose en MicroSv/h, voir en nanoSv/h, la valeur moyenne en france etant de 150nanoSv/h):


 


6150ADb


Sondes X et Gamma très bas flux



 


Une large gamme de sonde de mesure de débit de dose peuvent être connectées aux radiamètres 6150 AD5 et 6150 AD6 permettant de s'adapter à tous types d'utilisations et d'interventions.


Les sondes 6150 ADb sont des sondes X et Gamma très bas flux


 









Caractéristiques techniques :


Type détecteur


Détecteur à scintillation plastique 3" x 3" traité au Zns


Gamme d'énergie


De 23 KeV à 7 MeV


Gamme de mesure de débit de dose


De 10 nSv/h à 100 µSv/h


Gamme de mesure de dose


De 0,01 µSv à 1000 µSv


Dimensions


353 x 195 x 96 mm




Fiches produits :



 Fiche produit sondes 6150 Adt-AD15/18-ADb 


cosmocats@hotmail.com 09/01/2014 09:57


y a un an y avait pas un article sur les stars qui vendaient leurs maisons de la cote ?

caro 09/01/2014 09:02


Les nourrissons de Californie ont été atteints par les retombées
de Fukushima


La nocivité des faibles doses de radioactivité, la rapide dispersion des éléments radioactifs de Fukushima se confirment


En Californie, chez les nouveaux-nés des femmes qui étaient enceintes au moment du passage du nuage radioactif de Fukushima, les cas d’hypothyroïdie ont augmenté de 7 fois par rapport aux périodes
précédentes sans pollution radioactive.


http://www.vivre-apres-fukushima.fr/les-nourrissons-de-californie-ont-ete-atteints-par-les-retombees-de-fukushima/

Archives

Articles récents