Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Fukushima : le manque de stockage de l'eau contaminé empire la situation

Publié par wikistrike.com sur 28 Novembre 2012, 13:13pm

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

 

Fukushima : le manque de stockage de l'eau contaminé empire la situation


fukushima.jpgStockage de l'eau contaminée : il y a déjà 240 000 tonnes d'eau dans les tanks, la canalisation court sur 10 km, trouver de la place pour stocker devient de plus en plus difficile. 


Le Nikkei a publié un article sur le manque de stockage de l'eau contaminée, qui empire. 

À la mi-octobre 2011, Nikkei est allé à la centrale de Fukushima pour la première fois, quand TEPCO l'a ouvert à la presse. Pendant que le car nous promenait, nous avons vu un paysage bizarre de tanks bleus et blancs. Ce sont des tanks de stockage de l'eau contaminée. 

Le niveau des radiations qui fuient des réacteurs 1 à 3 a été réduit mais du combustible en fusion subsiste. TEPCO continue d'envoyer 17 tonnes d'eau chaque heure pour que les réacteurs restent sous contrôle. 

Ils font circuler l'eau de refroidissement, mais comme les réacteurs sont percés, les fuites continuent. 400 tonnes d'eau s'écoulent en sous-sol autour des réacteurs. Le volume d'eau contaminée continue de s'accroître. L'eau est filtrée dans une certaine mesure et conservée dans les tanks. 

« Où stocker l'eau le mois prochain ? C'est toujours un casse-tête, » raconte M ? Arai, responsable de l'équipe du traitement de l'eau. 

À l'heure actuelle, un réservoir de 240 000 tonnes d'eau contaminée est déjà plein. 

Tokyo Dome
© Inconnu
Tokyo Dome, qui accueille 55.000 spectateurs

TEPCO va ajouter 700 000 tonnes d'eau à l'installation de stockage dans les 3 ans à venir. C'est déjà plus que la moitié du dôme de Tokyo. TEPCO a démarré une construction pour dériver l'eau du sous-sol pour empêcher son écoulement vers les réacteurs mais il faut stocker aussi l'eau de dérivation. 

La canalisation où circule l'eau contaminée court sur 10 km. Les débris éparpillés, les camions et de lourdes machines ont endommagé les tuyauteries en chlorure de vinyl ce qui a engendré des fuites d'eau contaminée. 

Ils ont été réparés à l'automne 2011, mais l'eau a recommencé à fuir fin janvier 2012. Cela fuyait de dix endroits le même jour surtout à cause de l'eau qui gelait dans les tuyaux. TEPCO est supposé avoir remplacé la plupart des tuyaux par d'autres en polyéthylène et avoir fixé un système antigel isolant avant le deuxième hiver. 

Ils pourraient raccourcir les tuyauteries en les faisant circuler à chaque réacteur (?) mais ils en reportent la construction en raison d'un manque de ressources. La gestion de l'eau contaminée est un processus sans fin. 

De nouveaux crabes 

Un crabe blanc a été trouvé à Echizen machi dans la préfecture de Fukui le 22 novembre. 

Un crabe blanc jamais vu au Japon
© Inconnu


Il est entièrement blanc, fait 80 cm de large et pèse 1 kg. Le pêcheur qui a attrapé ce crabe commente qu'il pêche depuis 35 ans mais qu'il n'a jamais vu un crabe de ce genre. Le propriétaire du musée qui va conserver ce crabe déclare que ce pourrait être dû à un manque de tyrosinase (enzyme permettant à la tyrosine de produire la mélanine, NdT). C'est extrêmement rare. 

Un crabe des neiges bleu découvert à Tottori. Le crabe des neiges normal est rouge foncé. 

Crabe bleu des Neiges
© Inconnu

Son corps fait normalement 11 cm de large et là il mesure 60 cm y compris les pattes. Il pèse 550 grammes. Le musée pense à un manque de caroténoïde qui donne sa couleur normale. Le conservateur du musée dit qu'il a vu des centaines de crabes mais que celui-ci est vraiment rare. 

Crabe des neiges normal
© Inconnu
Un crabe des neiges « normal »
Bistro bar blog
Commenter cet article

Archives

Articles récents