Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Fukushima : tous les thons pêchés en Californie sont radioactifs

Publié par wikistrike.com sur 29 Novembre 2013, 16:08pm

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

Fukushima : tous les thons pêchés en Californie sont radioactifs

 

 

Chaque thon rouge testés dans les eaux au large de la Californie s’est  montré être contaminé par le rayonnement qui provient de Fukushima .

 

91883094.pngIl y a plus d’un an , en mai 2012, le Wall Street Journal a rapporté une étude de l’Université de Stanford . Daniel Madigan , un écologiste marin qui a dirigé l’étude , a été cité comme suit:  » L’irradiation du  thon  monte en flèche (le rayonnement) et il le transporte et le retransmet  à travers le plus grand océan du monde . Nous étions vraiment surpris de le découvrir  et encore plus surpris de voir dans chacun des thons  que nous avons mesuré  » .

Un autre membre du groupe d’étude ,le  biologiste marin Nicholas Fisher de l’Université Stony Brook , dans l’État de New York a déclaré ,  » Nous avons constaté qu’absolument chacun d’entre eux avait des concentrations comparables de césium 134 et le césium 137 .  »

C’était il y a plus d’un an . Les poissons qui ont été testés avait relativement peu d’exposition aux déchets radioactifs déversés dans l’océan suite à la fusion nucléaire  qui est  survenu à la centrale de Fukushima Daiichi ,en Mars 2011. Depuis ce temps , le flux de contaminants radioactifs( venant du   dumping de plus de 300 tonnes d’eau irradiées par jour) dans l’océan s’est poursuivie sans relâche . Les poissons qui arrivent à ce stade ,vivront  contaminés pour toute leur vie .

Le Césium radioactif ne coule pas au fond de la mer , de sorte que les poissons nagent à travers  lui,dans l’environnement , et ingèrent par leurs branchies ou par des organismes qui ont déjà ingéré  dans leur manger . Il s’agit d’un composé qui ne se produit naturellement pas  dans la nature , cependant, les niveaux de césium trouvées dans le thon en 2012 avaient des niveaux de  3 pour cent de plus que d’habitude dans leurs corps . Les mesures pour cette année n’ont pas été mis à disposition , ou du moins aucune que j’ai pu trouver . Je suis allé à la recherche des effets de l’ingestion de césium . C’est ce que j’ai trouvé :

Lorsque le contact avec le césium radioactif se produit , ce qui est très peu probable , une personne peut éprouver des lésions cellulaires dues à un rayonnement des particules de césium . Pour cette raison, des effets tels que des nausées, des vomissements, la diarrhée et les saignements peuvent se produire. Lorsque l’exposition dure longtemps , les gens peuvent même perdre conscience.Le  coma ou même la mort peuvent alors suivre. La gravité des effets dépend de la résistance des individus et la durée d’exposition et la concentration radioactive  dans une personne qui  est exposée à ses effets.

La demi-vie du césium 134 est de 2,0652 années . Pour le césium 137 , la demi-vie est 30,17 années .

La catastrophe de Fukushima est un combat permanent avec aucun signe que les humains gagneront la haute main . Les seules bonnes nouvelles à  sortir du Japon aplus tard ,se sont révélées fausses et n’était rien de plus que les tentatives de Tokyo Electric Power Company (TEPCO ) pour tromper le public et de les endormir dans un sentiment de sécurité alors que la compagnie recherche en vain des moyens  pour  contenir l’accident .

Cet incident fait de Three Mile Island et de Tchernobyl ,de pâles figures  en comparaison . Ce sont des  effondrements nucléaires . Une fusion nucléaire par contre, pose un problème beaucoup plus grave et c’est une chose  que la technologie moderne n’a pas les outils pour répondre . Deux ans et demi plus tard et les contaminants coulent toujours dans l’océan et se poursuivront dans un avenir prévisible et sombre  .

La FDA (USA) et Santé Canada  nous assurent  que notre approvisionnement alimentaire est sécuritaire , que les niveaux de rayonnement trouvées dans les échantillons de poissons sont dans des limites sûres pour la consommation . Mais on peut se demander si cela est vrai et , s’il est vrai maintenant , et si cela restera vrai ? Est-ce , comme les déclarations issues du TEPCO , une autre tentative pour réprimer une réaction du public face à un événement sans précédent qui , pour l’instant, n’a pas de solution et aucune fin en vue ?

La sécurité alimentaire de l’Amérique …et même du Monde est menacée.

Continuerons-nous longtemps à accepter de nous laisser leurrer par nos gouvernements de tricheurs et de menteurs.

Source: Michel Duchaine

Ndlr:

Des test effectués l’année dernière avaient montré que certains thons pêchés au large de la Californie étaient radioactifs, avec des taux 10 fois supérieurs à la moyenne. Désormais, il semblerait que ce soit l’ensemble des thons qui présentent une radioactivité élevée.

Commenter cet article

OTOOSAN 01/12/2013 13:54


La surprise n'est pas que ces thons soient radioactifs, mais qu'ils soient encore vivants !!!

poLoq 29/11/2013 20:51


Alors ? Les groupements américains de consommateurs vont faire des poursuites aux japonais, à Tepco, ou au financiers américains qui ont vendu du matériel mortel au rabais technologique, de
qualité branlante ?

poLoq 29/11/2013 20:39


J'ai pas bien compris WS... vous annonsez aussi des bonnes nouvelles ? L'industrie nucléaire américaine qui rentre à la maison ?

Antoine 29/11/2013 19:35


Le Massacre des allemands parles vainqueurs :


http://www.egaliteetreconciliation.fr/Edgar-Morin-Les-camps-de-concentration-de-Buchenwald-et-d-autres-ont-ete-faits-d-abord-pour-les-21641.html

Franck - MLFB 29/11/2013 19:21


Je note: des taux 10x par rapport ala moyenne... ca va vraiment pisser loin... 


Dites donc wiki et tous les gros blairs de la contre information: vous pourriez au moins avoir le minimum de conscience professionnelle en citant des chiffres serieux tels que par exemple
l'activité radio isotopique par kilogramme de poisson. En effet, si on passe a la pectro un filet de poisson de 5 kg, on aura une activité de x bequerels par kg.


au lieu de cela: aucun chiffre, des taux ne voulant rien dire... Quand on veut affirmer des chiffres, on donne des chiffres verifiables.


Par exemple, en sortie de centre CNPE, aux portiques C3 (dernier portique avant la sortie), on ne doit pas depasser une contamination interne ou externe superieure a 800 bequerels GLOBAL.


en faisant une explication volontairement simpliste, si la personne fait 75kg, et en estimant une contamination diffuse homogene (cas impossible en realité), cela ferait 800Bq/75 = 10Bq/kg. en
realité, si contamination interne il y a, les radio isotopes se stockent dans certains organes majoritairement.


 


Je sais qu'on doit faire de la vulgarisation pour s'adapter au niveau de certains lecteurs bas de front, mais faut pas pousser, a trop vouloir simplifier, ca finit par etre du grand n'importe
quoi...

Archives

Articles récents