Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Gaz de schiste en France: reprise discrète des recherches d'hydrocarbures

Publié par wikistrike.com sur 5 Mars 2012, 10:00am

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

Scandale sur le gaz de schiste en France reprise discrètement des recherches d'hydrocarbures


 

110811_gb40w_manifestation-gaz-schiste-nb_6

 

.
Le 19 janvier dernier, dans la plus grande discrétion, a été lancée une enquête publique concernant la délivrance de permis exclusifs de recherches d’hydrocarbures ayant recours au gaz de schiste. Elle concerne 12 permis en France (dix en Île-de-France, un en Lorraine et un en Aquitaine). Une affaire qui relève du scandale...Scandale, d’abord, parce que cette découverte d'une consultation importante pour l'avenir de milliers de familles et de territoires de notre pays s'est faite au hasard de lectures sur internet. Scandale, parce qu'en enquêtant sur le site du ministère du Développement durable, cher à Nathalie Kosciusko-Morizet, on découvre des documents relatifs à l'attribution de 14 permis exclusifs de recherche d'hydrocarbure – dont 12 en Île-de-France. Scandale encore, lorsqu’on comprend que la commune de Sevran, comme 60 autres, est concernée par un permis (dit "permis de Chevry") seulement après avoir réussi à déchiffrer un document qui, plutôt que d’offrir une cartographie claire, indique seulement des coordonnées de géolocalisation.

Source le nouvel observateur

...

Aujourd'hui un rassemblement s'est organisé à Cahors pour protester contre l'exploration et l'exploitation des gaz de schiste. Selon la coordination nationale des opposants, les industriels veulent contourner la loi française qui interdit la fracturation hydraulique, une technique controversée d'extraction de ces gaz. Le rassemblement est prévu à 11h00 devant la mairie.

...

Première victoire sur un procédé totalement anti-démocratique ! Aujourd’hui, de nombreux maires ont décidé de faire part de leurs inquiétudes face à l’exploitation pétrolière en Île-de-France, mais aussi de leur refus de procédés d'un autre âge où les décisions se prennent dans le dos des populations et de leurs élus....En tout état de cause, l'extraction impliquerait nécessairement l'utilisation de divers produits chimiques susceptibles de polluer l’air et nos nappes phréatiques, bien au-delà des périmètres immédiatement concernés par les permis. La recherche de ces huiles de schiste est elle-même source de nuisances multiples (manipulations sismiques, puits de forages, convois de camions, etc.). Peut-on raisonnablement envisager de tels chantiers dans les zones urbaines d'Ile-de-France, comme en Seine-Saint-Denis ?

...

 




Var: Toulon Confusion autour du "permis de Brignoles"

...L'annonce de l'annulation du "permis de Brignoles" a été relayée sur Twitter et par le collectif anti-gaz de schiste du Var avant d'être démentie. Pour le Ministère, "le permis est toujours en cours d'instruction"...En effet, pour le Ministère, "le permis est toujours en cours d'instruction". Il "devrait passer devant la commission du CGIET (conseil général de l'industrie, de l'énergie et des technologies) prochainement", a-t-on expliqué de source officielle à Var-matin....Pas question donc de mettre fin à la mobilisation dans le Var, d'autant qu'un permis d'exploration en mer d'hydrocarbures au large de Toulon doit être renouvelé par les autorités le 11 avril prochain. "On continue, et on continuera à Toulon".

Boycott du scrutin présidentiel ?

En début de semaine Pierre Jugy, maire de Tourtour dans le Var a annoncé le boycott de l'organisation du scrutin présidentiel dans sa commune si le "permis de Brignoles" était validé. Une décision partagée par d'autres élus des communes avoisinantes.

Source Nice Matin

...





Ardèche: un millier d’Ardéchois disent toujours stop au gaz de schsite

« Jamais nous ne laisserons toucher notre sol ardéchois »

Tour à tour, Claude Pradal, maire de Villeneuve-de-Berg, Jean-Louis Chopy, porte-parole du collectif, et Alain Joffre, membre de la commission transition énergétique de ce même collectif, ont rappelé les différents enjeux à venir pour le territoire.

« Cette journée, c’est le moyen de dire avec force que jamais, je dis bien jamais, nous ne laisserons toucher notre sol ardéchois, explique Claude Pradal. Surtout lorsqu’il s’agit d’enrichir quelques multinationales qui ne tiendraient compte ni de notre environnement, ni de notre économie, ni de notre patrimoine. »

Source : le dauphiné

...

 




En Savoie

...Visitez les Bauges, son Géopark, ses stations, ses alpages et… ses forages de gaz de schiste. Scénario catastrophe pour le parc régional naturel ? On en est loin, mais la contestation s’amplifie dans la partie savoyarde du massif, après avoir essaimé côté haut-savoyard. Surprise pour les vacanciers qui traversent un territoire jusque-là protégé des catastrophes écologiques. Les banderoles fleurissent d’un village à l’autre comme les jonquilles au printemps....La loi votée en juillet dernier disait pourtant clairement que la France n’autoriserait pas d’extraction par fracturation (lire ci-dessus). Alors pourquoi demander des permis de recherches s’étonnent les opposants. Les plus pessimistes assurent que les grands groupes pétroliers veulent à tout prix prendre position si une autre technique est trouvée un jour, et acceptée...

...Une petite partie “ouest” de la Savoie est comprise dans le périmètre concerné par les demandes de permis de recherche. L’opposition est loin d’atteindre l’ampleur que connaissent l’Ardèche et la Haute-Savoie. Mais le silence des pouvoirs publics entourant ces permis ne peut que nourrir les inquiétudes...

Source le Dauphiné

...



Et à l’étranger

Au parlement européen

Gaz de schiste : opération greenwashing à Bruxelles

(28/02/2012) Les collectifs « non au gaz de schiste » dénoncent les actions de lobbying menées au Parlement européen, avant la remise d’un rapport en avril 2012 qui doit servir de référence pour les pays membres de l’Union en matière d’exploration et d’extraction de gaz et huiles dits « non conventionnels ». ...Son responsable : l'eurodéputé conservateur polonais Boguslaw Sonik, « inféodé » aux intérêts des groupes énergétiques et miniers... « Gaz de schiste à nos portes ! Si nous ne faisons rien, l'hydrofracturation c'est pour demain ! » C’est un nouveau message d’alerte que vient de lancer en France le collectif « non au gaz de schiste » de Villeneuve-de-Berg.... La bourgade ardéchoise fêtait hier le premier anniversaire de la manifestation nationale qui avait vu affluer à ses portes le 26 février 2011 plus de 15 000 manifestants... Un an après, l’opposition aux projets d’extraction menés par des groupes gaziers et pétroliers qui entendent recourir à la technique de « fracturation hydraulique » (fracking, en anglais), reste de mise.

Pour la juriste Danièle Favari, il faut même sonner l’état d’alerte maximal : l’avenir se joue à Bruxelles. 

Source Datas.ch

 

Archives

Articles récents