Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Gaza: Des centaines de raies manta retrouvées mortes sur les plages

Publié par wikistrike.com sur 28 Février 2013, 08:25am

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

 

Gaza: Des centaines de raies manta retrouvées mortes sur les plages

 

 

 

gaza544598_529927047051721_135110947_n.jpg

 

Il n'y a pas que les gazaouis (hommes, femmes et enfants) qui meurent dans la prison à ciel ouvert de Gaza. Des centaines de raies manta ont été retrouvées mortes sur une plage de Gaza. Cette tragique découverte du 27 février au matin n’a pas d’explication. 

Les échouages massifs se poursuivent et s’amplifient à travers le monde. Si l’Homme n’est pas responsable de ces hécatombes, alors, et nous cessons de vous le répéter sur WikiStrike, la cause est magnétique.   

9 fois sur 10, nous restons sans savoir les causes exactes, ce qui n'est pas rassurant.

 

Ghisham Doyle pour WikiStrike

Source

 


 

article-2285463-1852A400000005DC-118_964x643.jpg

article-2285463-18537F6E000005DC-618_964x643.jpg

 


 


 

 

 

Commenter cet article

Max 28/02/2013 15:38


Moi, avant d'accusé le magnétisme, je ferai des analyses sur ces raies pour vérifier qu'elles n'ont pas étés empoisonnées par les déchets de produits chimique/toxique/nucléaire qui auraient fuit
de leur barils rejetés dans l'eau il y a plusieurs décennies et qui sont en train de pourrir(comme on en a dans tout les océans). Pour le savoir il faudrait qu'elles soient analysées par un
labo privé. Les raies s'enfouissent dans le fonds des mers tout comme les liquides/déchets plus lourds que l'eau...

manquepasdair 28/02/2013 11:10


 ils sont peut etre pecher a la dynamite

Joce 28/02/2013 10:40


http://www2.cnrs.fr/presse/communique/2885.htm


Un événement de l'histoire du champ magnétique terrestre révélé par l'action du rayonnement cosmique


Il y a 41 000 ans, le champ magnétique de la Terre s'est estompé jusqu'à pratiquement disparaître, laissant notre planète sans protection face au bombardement de particules cosmiques. Des traces
de cet événement ont été retrouvées dans des carottes de sédiments océaniques par une équipe du Centre de recherche et d'enseignement de géosciences de l'environnement (CEREGE, CNRS/Aix-Marseille
Université/IRD/Collège de France). Dans ces carottes, les chercheurs ont mesuré des variations dans la concentration de Béryllium 10, un isotope radioactif produit par l'action des particules
cosmiques sur les atomes d'oxygène ou d'azote de l'atmosphère. Ces travaux, publiés dans le Journal of Geophysical Research, sont un pas important vers la mise au point d'une nouvelle méthode
pour étudier l'histoire du champ magnétique terrestre, qui permettra de mieux comprendre sa baisse d'intensité en cours depuis trois millénaires.

Archives

Articles récents