Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Génocide arménien : les hackers turcs de Valérie Boyer menacent les autres députés français…

Publié par wikistrike.com sur 26 Décembre 2011, 19:47pm

Catégories : #Politique intérieure

Génocide arménien : les hackers turcs de Valérie Boyer menacent les autres députés français…


VIDÉO — «Vous, la diaspora arménienne, êtes de tels lâches que vous n’avez pas le cran d’ouvrir les archives arméniennes et de faire face à la vérité. La vérité» est qu’on ne peut pas parler de «génocide arménien». Visible hier soir sur le site, piraté, d’une députée UMP, le message de militants pro-turc renvoie à ce qui se transformer en véritable affaire d’Etat. Au point que Valérie Boyer, à l’origine de la proposition de loi réprimant la négation de génocide, dont celui des Arméniens, veut porter plainte. Choquée par les « menaces de viol, de mort, de destruction, injures et insultes» qu’elle, sa famille et ses parents reçoivent, la députée estime qu’il « n’est pas possible de se laisser insulter en tant que personne mais aussi par rapport à ses fonctions» (de parlementaire, ndlr).

L’Assemblée nationale a adopté jeudi la proposition de loi pénalisant la contestation de tout génocide, dont celui des Arméniens en 1915, provoquant la colère de la Turquie, le gel de sa coopération militaire avec la France et le rappel de son ambassadeur à Paris.
Hier, le vice-Premier ministre turc, Ali Babaca a accusé, le président Nicolas Sarkozy d’avoir manqué à sa promesse selon laquelle le Parlement français ne voterait pas une loi sanctionnant la négation du génocide arménien. 
Le retour des hackers de « Charlie Hebdo »

Le message inscrit sur le site de Valérie Boyer est signé par le groupe « GrayHatz ». Ce groupe de hackers pourrait être étroitement lié à celui des hackers turcs « Akincilar », auteurs de l’attaque du site de Charlie Hebdo au mois de novembre. Le groupe « Akincilar » avait alors déclaré vouloir lutter contre « les publications qui attaquent nos croyances et nos valeurs morales, qui proposent des contenus pornographiques et sataniste », ainsi que les « publications adversaires à la Turquie ».

« Tous les sites web des députés français » menacés

Le groupe de hackers turcs Akincilar aurait peu de temps après le piratage du site de Valérie Boyer transmis un message au Nouvel Observateur : « Nous allons pirater tous les sites web des députés français. Nous nous expliquerons [nos motivations] après avoir fini de protester sur les autres sites web ».

Le texte est inscrit à l’ordre du jour de l’Assemblée. Désormais, il doit l’être au Sénat.

Voici le texte que l’on peut trouver depuis hier sur le site de Valérie Boyer :

 

Source Ladepeche.fr

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents