Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Gerald Celente: "20 banquiers sont morts mystérieusement ces dernières semaines"

Publié par wikistrike.com sur 27 Février 2014, 10:14am

Catégories : #Economie

 

Gerald Celente: 20 banquiers sont morts mystérieusement ces dernières semaines

 

 

banquiers-morts

 

D’après cette toute nouvelle vidéo mise en ligne sur la chaine Youtube de Gerald Celente avec Alex Jones d’Infowars, pas moins de 20 banquiers sont mystérieusement morts ces dernières semaines!

 

Alors qu’il a été rapporté que 5 banquiers de haut niveau se sont suicidés, la recherche d’Alex un tout autre niveau de petit banquier qui se font aussi « éliminer ».

 

 

La vidéo partage beaucoup de preuve d’une campagne organisée « d’éliminer » ceux qui pourraient emprisonner « l’élite criminelle » pour leurs crimes financiers contre le reste de l’humanité. Un banquier mort ne peut pas parler !

 

 

Source

Commenter cet article

Michel 11/03/2014 01:25


http://nibitruth2013.wix.com/nibitruth

Antoine 08/03/2014 13:23


http://www.bioconsomacteursprovence.com/actions/petition.html


Des pesticides jusqu’à 1000 fois plus toxiques que prévu !


Une étude récente du Professeur Gilles-Eric Séralini publiée le 14 février 2014 [1], démontre que le système d’homologation des produits toxiques utilisés dans l’agriculture (pesticides,
herbicides, fongicides) est obsolète, voire frauduleux, et qu’en réalité ces produits sont jusqu’à mille fois plus toxiques que ce que nous pouvions raisonnablement penser jusqu’à
présent.


Comment les chercheurs en sont-ils arrivés à cette conclusion alarmante ?


Lors d’une interview accordée à l’émission « Terre à terre » de France Culture, Gille-Séralini l’explique dans le détail [2]. Il précise d’abord que les pesticides sont composés d’un
principe actif et d’adjuvants. Le principe actif est la molécule principale du pesticide (ou d’un médicament).


Les adjuvants sont les molécules ajoutées pour en accentuer l’effet. Il s’agit souvent de résidus de pétrole, de gaz, de produits détergents ou de graisses animales oxydées. Si l’on prend
l’exemple du célèbre « Round up », le principe actif est le glyphosate, produit réputé peu toxique seul. En revanche, les adjuvants et la formulation finale sont eux très toxiques.


L’homologation dépend de deux types de contrôles : les uns à long terme concernent le principe actif, les autres, destinés aux adjuvants, sont à court terme. Or l’homologation est donnée
si l’on constate qu’il n’y a pas de risque à long terme.


Donc les risques éventuels liés aux adjuvants ne sont pas pris en compte. Et c’est ainsi que l’on a autorisé le Round up depuis 1975…


http://www.bioconsomacteursprovence.com/actions/petition.html

Iconoclaste 02/03/2014 17:34


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


&

Iconoclaste 28/02/2014 10:18


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste


Iconoclaste

Iconauclaste 28/02/2014 10:03





























































































































































































































































































Iconoclaste 27/02/2014 17:43


Il est certain que c'est la "Finance suprême" qui commandite ces assassinats, que les


extrêmistes de gauche ne commettraient pas eux-mêmes, car complaisamment


entretenus par cette finance internationale.


 

Eksam 27/02/2014 12:01


Une maladie, comme le SIDA mais qui se transmettrait que par la banque !


The truth is out there !!!


 


//Joke

Big brother 27/02/2014 11:23


C'est à juste titre que L'on parle de "cartel" quand il s'agit de banques...

Archives

Articles récents