Grèce: Les 10 plus grandes découvertes archéologiques en 2011

 

Il y a suffisamment de découvertes archéologiques importantes faites chaque année en Grèce pour remplir des musées entier. Cela a également été le cas en 2011, malgré une baisse du financement de la recherche en raison de la crise économique.

Voici une liste des dix plus importantes découvertes archéologiques en 2011:

1 - Une petite statue vieille de 2500 ans, en bois, dans des conditions parfaites. Cette trouvaille exceptionnelle été faite dans le sanctuaire d'Artémis à Vravrona(Brauron) lors de travaux de construction sur le site archéologique. D'autres objets ont été trouvés aux côtés de la statuette, tous datant du 5ème siècle avant JC.


statuette_vravrona.jpg




2 - Les plus anciens textes de la Crète minoenne sur un sceau de jaspe, de couleur rouge foncé portant des incisions hiéroglyphiques en Minoéen. La découverte des archéologues Iris Tsachili et Eleni Papadopoulou, a été faite au sommet du sanctuaire du mont Vrysinas à Rethymno, sur l'île de Crète.


2.jpg



3 - Les tombes d'hommes enterrés aux côtés de leurs animaux, ont été mises au jour dans le village de Mavropigi en Eordaia. Elles contiennent 11 hommes et 16 animaux (chevaux, chiens, bœufs et un cochon). Le directrice de l'office des antiquités, Georgia Karamitrou-Mentesidi, rapporte que le trait distinctif de la nécropole est le grand nombre d'animaux placés aux côtés des hommes morts.


tombes_Mavropigi.jpg



4 - Une statue de marbre représentant le dieu Hermès, dans des dimensions légèrement plus grandes qu'habituellement, serait la copie d'une œuvre du 4ème siècle avant JC de l'atelier du grand sculpteur Polyclète à Argos. L'oeuvre a été trouvée dans un petit théâtre d'Epidaure, lors de fouilles près du monument, et a probablement été sculpté autour du 2ème siècle avant JC.


statue_hermes_Epidaurus.jpg



5 - L'épigraphe lisible la plus ancienne jamais découverte sur le sol européen. Le texte écrit sur une dalle en argile écrite en «linéaire B» a été gravé il y a environ 3500 ans et a été découvert dans la ville d'Iklaina en Messénie par l'archéologueMichalis Kosmopoulos.


plus_ancienne_epigraphe.jpeg



6 - L'œil de Toutankhamon est un petit bijou en or représentant un oeil humain. D'après le professeur Nikos Stompolidis il remonte au 7ème ou 8ème siècle avant JC. Il est similaire au masque d'or funéraire du célèbre pharaon égyptien. L'objet a été trouvé dans un récipient dans l'une des tombes de la nécropole d'Eleutherne, le site archéologique le plus important autour de la ville de Réthymnon, sur l'île de Crète.


oeil_toutankhamon.jpg



7 - Un certain nombre de tombeaux familiaux ont été découverts dans la ville d'Hlois, dans la zone centrale grecque de Velestinou. Les archéologues pensent qu'ils ont été utilisés pendant de nombreuses générations, à partir du 10ème  jusqu'au 7ème siècle avant JC. Un certain nombre d'objets votifs ont été retrouvés à l'intérieur des tombes (bêches, couteaux et vases de différentes formes).

8 - Une statuette en cuivre datant de 1600 avant JC a été trouvée lors de fouilles à Zominthos, dans les montagnes Psiloritis, le plus haut sommet de l'île de Crète. la statuette, appelée "Minoitis", est dans une position cérémonielle, avec une main couvrant ses yeux, comme pour éviter d'être éblouie par la vision de la Divinité.


minoitis_zominthos.jpg



9 - Des dizaines de fragments de Kouroi (statues d'adolescents), sculpté dans du marbre opalescent de Paros, ont été trouvés à proximité du sanctuaire d'Apollon sur la minuscule île déserte de Dispotikos, proche de celle d'Antiparos. Jusqu'à présent, seules 60 sculptures ont été découvertes, dont 5 têtes Kouroi, la tête d'une femme et dix autres torses. Ces derniers comprennent la statue d'un Kouros avec sa main repliée sur la poitrine, un modèle qui, selon l'architecte Giannos Kouragio, se trouve uniquement dans les ateliers de sculpture de Paros, au la 6ème siècle avant JC.


Kouroi-Dispotikos_kouros.jpg



10 - Un sanctuaire dédié à Artémis, peut-être le plus important en Crète, long de 52 mètres et large de 19,6 mètres, a été découvert dans la ville de Kefala. Dans le temple, rapporte l'archéologue Nikos Panagiotakis, Artémis Skopelitida (de l'île de Skopelos) y était adoré. D'après l'architecture et les dimensions, le sanctuaire devait jouir à l'époque d'un grand prestige.

 

Source:

ANSAmed: "Archaeology:Greece,the 10 most important discoveries of 2011"

Traduction: Découvertes Archéologiques

Tag(s) : #archéologie - Histoire - Préhistoire - Patrimoine
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog