Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

GRILLÉS – Le niveau de nicotine a augmenté de 15 % depuis 1999 dans certaines cigarettes

Publié par wikistrike.com sur 21 Janvier 2014, 14:06pm

Catégories : #Santé - psychologie

GRILLÉS – Le niveau de nicotine a augmenté de 15 % depuis 1999 dans certaines cigarettes

 

Environ 18 % de la population adulte des Etats-Unis fume régulièrement, contre 43 % en 1965. (Steven Depolo/CC BY 2.0)

Environ 18 % de la population adulte des Etats-Unis fume régulièrement, contre 43 % en 1965. (Steven Depolo/CC BY 2.0)

 

Face aux campagnes antitabac et à la réduction du nombre de fumeurs réguliers, l'industrie du tabac réagit… à sa manière. Une étude publiée le 13 janvier dans la revue spécialisée Nicotine and Tobacco Research et relayée par The Boston Globe révèle que le taux de nicotine dans certaines cigarettes a bondi de 15 % depuis 1999.

 

L'étude reprend des données du département de la santé publique du Massachusetts, qui a décortiqué des cigarettes de quatre fabricants américains : Philip Morris, R.J. Reynolds, Brown & Williamson et Lorillard.

 

D'après les résultats, les trois premiers ont augmenté la quantité de nicotine dans leurs produits, la moyenne passant ainsi de 1,65 mg par cigarette en 1999 à 1,89 mg en 2011. Lorillard est le seul des quatre dont la quantité de nicotine a diminué.

 

« Accroître l'efficacité de la diffusion de la nicotine »


Pour les auteurs de l'étude, cette démarche agressive symbolise une industrie qui veut à tout prix regagner du terrain dans un pays où 18 % des adultes (18 ans et plus) fument régulièrement, contre 43 % en 1965. « Cette augmentation de 15 % pourrait être le résultat d'une transformation des produits pour accroître l'efficacité de la diffusion de la nicotine, explique Thomas Land, directeur de l'étude. Les jeunes risquent ainsi encore plus qu'avant de devenir accros dès les premières cigarettes. »


Les fabricants de cigarettes visés ont refusé de commenter l'étude, un porte-parole de Philip Morris assurant simplement au Boston Globe que la société fournit « une quantité importante d'information sur la conception et la fabrication des cigarettes » à l'administration américaine. Par le passé, l'industrie avait affirmé que l'évolution du taux de nicotine était due à des variations climatiques, dépendant par exemple de la pluviométrie sur les cultures de tabac. Un argument réfuté par Thomas Land : « Dans ce cas, nous aurions constaté une évolution similaire pour tous les fabricants, puisqu'ils ont tendance à acheter leur tabac dans lesmêmes régions. Ça n'a pas été le cas. »

Chaque jour, plus de 3 800 adolescents américains s'essaient au tabac, et un millier deviennent dépendants, selon l'étude annuelle 2012 du ministère de la santé américain. Chaque année, ce sont 443 000 Américains qui meurent d'une maladie liée au tabagisme.

 

Source

Commenter cet article

Archives

Articles récents