Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Grippe : Vers un vaccin capable d'immuniser contre tous les types de grippes

Publié par wikistrike.com sur 26 Mai 2013, 13:32pm

Catégories : #Santé - psychologie

Grippe : Vers un vaccin capable d'immuniser contre tous les types de grippes

 

 

 

 

vers-un-vaccin-capable-de-proteger-de-tous-les-types-de-gri.jpgAlors que la grippe fait encore aujourd'hui entre 250 et 500 000 morts chaque année, les scientifiques cherchent à développer un seul et unique vaccin qui serait capable d'immuniser contre tous les types de grippes.

Comme le révèlent nos confrères du site futura-sciences, les scientifiques pourraient bien s’inspirer d’une nanoparticule, formée de deux types de protéines qui s'assembleraient toutes seules. Les tests effectués chez l'animal avec ce type de procédé induisent une réponse immunitaire 10 à 30 fois plus importante que les vaccins ordinaires.

 

La grippe tue chaque année des centaines de milliers de personnes dans le monde et prend régulièrement des formes épidémiques. De plus, des formes différentes de la maladie se développent de manière inquiétante dans le monde comme c'est notamment le cas de la grippe H7N9 en Chine.

Les virus de la grippe sont régulièrement soumis à des mutations qui peuvent être différentes d'une souche à une autre. Ces évolutions constantes rendent le travail des scientifiques particulièrement ardu. Les vaccins actuellement proposés ne sont donc pas capables de contrer les changements de souche et demandent chaque année des mises à jour pour protéger les populations les plus fragiles. Les chercheurs essaient donc de développer un vaccin particulièrement puissant et efficace contre toutes les mutations et souches du virus de la grippe.  Les experts espèrent réussir à se baser sur une nanoparticule conçue à partir d’hémagglutinine, une protéine retrouvée à surface des virus de la grippe (le H utilisé pour dénommer les différentes souches), et de la ferritine, une protéine qui transporte le fer et qui possède la propriété de se regrouper en amas. Après diverses manipulations, les scientifiques obtiennent un cœur sphérique composé de 24 molécules de ferritine, duquel s’élèvent huit colonnes, chacune constituée de trois fragments particuliers d’hémagglutinine. L'avantage de ces nanoparticules est qu'elles déclenchent des anticorps antigrippaux plus puissants que ceux contenus dans les vaccins classiques. La réponse immunitaire est ainsi 34 fois plus intense chez les souris et 10 fois plus importante chez les furets. Pour le moment, ce vaccin capable d'immuniser contre toutes les formes de grippe n'en est qu'au stade de projet.

Pour immuniser intégralement un individu, il faudrait lui injecter des nanoparticules présentant des hémagglutinines H1 à H17 et aucun test n'a pour l'instant été effectué chez l'Homme. Mais heureusement, tous les espoirs restent permis ! 

Source:http://www.maxisciences.com/grippe/grippe-vers-un-vaccin-capable-d-039-immuniser-contre-tous-les-types-de-grippes_art29633.html

Commenter cet article

Arlette 12/08/2013 13:26


Le 1er antibiotique découvert est la PENICILLINE qui a sauvé des Millions de vies. Le Britannique FLEMMING et (DUO : un Nom Français ?). Un Reportage télé, en son temps, et
je l'avais LU, par ailleurs. Cette découverte avait été tout-à-fait imprévue ! Un Labo de Recherches et les employés n'avaient pas rangé leurs pots
pleins - les laissant à l'air libre - et étaient partis en vacances. A leur retour, et à leur surprise, sur ces pots, ils ont découvert une MOISISSURE et cela a été la
PENICILLINE !

Arlette 12/08/2013 12:59


- 3 semaines avant la fin de la Guerre 1914-1918 était mort mon grand'père PATERNEL à l'âge de 34 ans de la
grippe dite ESPAGNOLE - l'INFLUENZA (du H1N1 d'aujourd'hui). Il avait suivi le cercueil de son meilleur Ami - il toussait aussi déjà et 3 semaines après, lui était mort.
Les gens n'avaient pas de médicament hormis des tisanes, du KRAUTER TEE.  Mon père avait 8 ans à l'époque - 
atteint aussi et le médecin venu au domicile avait voulu établir le permis d'inhumer de suite pour les deux : Ma grand'mère n'avait pas voulu (son mari et fils aîné) mon père avait
survécu.        QUI a découvert les antibiotiques ? FLEMMING, prénom : ce n'est pas Arthur ou
Alexandre ? -  et un second  Nom car duo. Et ce, après la 2e Guerre Mondiale, il me semble. Avec les années, la mémoire flanche... 



 

Arlette 12/08/2013 11:46


.......... Bill GATES avait, pour sa part, déclaré dans une vidéo disponible sur Youtube que le recours aux techniques de procréation médicalement assistée et aux vaccinations, pourrait permettre une réduction de 15 % de la population mondiale.  
Bill Gates et Christian De Duve doivent-ils être pris pour des clowns ou des rigolos quand
ils tiennent ce style de propos ? Christian De Duve le reconnaît: cela relève du champ ETHIQUE. Comme on a déjà pu le voir par le passé, l'éthique n'a pas toujours été le
maillon fort dans le domaine des Sciences, de la Médecine et de l'Expérimentation Humaine. Un nombre non-négligeable de Hauts-Responsables estiment que nous sommes
trop nombreux sur terre, pour le dire platement. Dire cela, ce n'est pas être "conspirationniste", c'est juste un travail de relai de type journalistique, bien que les
grands médias n'aient pas la liberté d'aborder ce genre de débat hautement sensible. Si ce qui compte "c'est juste le résultat" soit moins de gens sur terre, on peut raisonnablement  supposer qu'une pandémie très dévastatrice avec un
virus mutant "hautement virulent" pourrait apporter sa contribution à l'objectif souhaité par
certains. http://www.initiativecitoyenne.be/article-h7n9-ceux-qui-n-ont-vraiment-rien-compris-maintenant-ne-comprendront-jamais-119468889.html   


............ Le Dr. Fouchier et ses collègues décrivent dans leur lettre publiée dans la
revue américaine Science et britannique Nature l'approche qu'ils entendent suivre pour décoder en laboratoire les processus moléculaires clé de H7N9 avec des manipulations génétiques, créant en d'autres termes un virus mutant plus virulent, résistant aux antiviraux ou capable de se transmettre
entre des mammifères, soit potentiellement entre humains. Avec ces expériences, ils espèrent « trouver ce qui rend cet
agent pathogène potentiellement mortel pour l'homme et les moyens d'arrêter sa possible propagation ». Ils expliquent que dans ce cas, les études épidémiologiques classiques et la
surveillance ne donnent pas assez de temps aux autorités sanitaires pour élaborer une réponse efficace contre une éventuelle pandémie. Ces chercheurs soulignent aussi qu'ils prendront les
précautions qui s'imposent pour travailler avec des virus génétiquement modifiés et respecteront les réglementations mises en place en 2012
par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) et les Etats-Unis pour les travaux controversés sur le virus de la grippe H5N1.
http://french.ruvr.ru/news/2013_08_08/Des-chercheurs-veulent-creer-un-virus-H7N9-mutant-pour-mieux-le-combattre-3639/


 

zarmagh 26/05/2013 23:13


Dommage qu'il n'immunise pas contre la connerie....

Pépito 26/05/2013 18:45



une réponse immunitaire 10 à 30 fois plus importante que les vaccins ordinaires.


  Il va nettoyer le parc celui la














 

Jack 26/05/2013 16:18


Qu'ils se le garde....mms et argent coloidal....

Archives

Articles récents