Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Guerre du golfe: 200 documents secret-défense détruits

Publié par wikistrike.com sur 4 Février 2013, 12:35pm

Catégories : #Politique internationale

Les 200 documents secret-défense détruits arrangent bien du monde... 


 

golfe.JPGC’est une incroyable découverte faite par les gendarmes de la section de recherches de , chargée de l’enquête dans l’affaire de la guerre du Golfe. Le 20 juillet 2005, les enquêteurs se rendent au bastion XIV, où l’armée de l’air conserve ses archives à . Ils vont y consulter les documents classés secret-défense , dont la juge a pu obtenir la déclassification. Ils comprennent alors qu’une partie de ces documents a été détruite! « Mentionnons que, lors de la réponse du service historique de l’armée de l’air, il nous avait été indiqué que, lors de la réception des archives de la guerre du Golfe, pour les bases aériennes de Riyadh et d’Al-Ahsa, se trouvaient des procès-verbaux faisant état de la destruction de 200 documents classés secret-défense », écrivent les gendarmes sur procès-verbal .


Quels étaient ces documents? Comment et pourquoi ont-ils été détruits. Mystère. Certains vétérans émettent l’hypothèse que ces documents auraient pu faire référence à des munitions à uranium appauvri que l’armée aurait voulu faire disparaître, ou des références à des stocks de ces munitions. Selon l’article 413-10 du Code pénal, la destruction de documents secret-défense est illégale et punie de sept ans de prison et 100 000 € d’amende.

Le Parisien

Commenter cet article

Arlette 10/02/2013 17:35


Toutes les guerres sont similaires : destructions et tueries ! Il n'y a que les noms des pays qui varient ! Ici l'IRAK de Saddam HUSSEIN, avec ses prétendues armes de destruction
massives, mais c'est nous, l'OTAN, qui les détenions ! Par Super Resistence : FALLOUJAH, le massacre caché - 1/2   et   2/2 : 



http://www.dailymotion.com/video/xbxj21_falloujah-le-massacre-cache-1-2_news


http://www.dailymotion.com/video/xbxjkq_falloujah-le-massacre-cache-2-2_news



Au début du mois de novembre 2004, l’armée américaine a lancé l’opération Phantom Fury (Fureur Fantôme) sur la ville
de Falloujah, afin de prendre contrôle de la ville et de capturer Abu Musab Al-Zarqawi. La bataille fait plusieurs milliers de morts irakiens dont un bon nombre de civils, de femmes et
d’enfants, mais Al-Zarqawi reste introuvable. L’armée a largué sur cette ville des armes incendiaires, vraisemblablement des bombes MK-77 qui sont les successeurs du napalm, et du phosphore
blanc qui provoquent des blessures épouvantables et une mort atroce. Mohammed Tareq Al-Deraji, directeur du Centre d’Etudes des Droits de l’Homme de Falloujah, est venu témoigner devant des
députés européens et a apporté des photos de victimes montrant l’utilisation de telles armes de destruction massive.



Par Ralph laurino Salim : Falloujah, le massacre caché (V.O.S.T.F.R)




http://www.dailymotion.com/video/xpb7ur_falloujah-le-massacre-cache-v-o-s-t-f-r_news


Falloujah, le massacre caché, est un film documentaire italien de Sigfrido Ranucci pour la télévision RAÏ News24
décrivant l'attaque de Falloujah en novembre 2004, notamment à ce que les promoteurs du film considérent des armes chimiques, initié par le gouvernement des États-Unis pour mettre fin à
la résistance armée de la ville contre la Coalition militaire en Irak.Ce documentaire est interdit de
télévision dans de nombreux pays et n'est généralement diffusé que par des Associations. L'utilisation massive sur la population et sans discernement d'armes au phosphore blanc, qui est inscrit comme arme incendiaire dans la convention sur certaines armes classiques, et non considérées comme armes chimiques comme décrit
dans ce film y a été constatée par des médecins et des journalistes présents sur place. Le gouvernement fédéral des États-Unis a d'abord réfuté cette Accusation, puis a finalement avoué
l'utilisation de ces armes.http://fr.wikipedia.org/wiki/Falloujah,_le_massacre_cach%C3%A9





JASTREBIEC 04/02/2013 20:05


Les pandores devraient poursuivre leurs recherches... Les doc. secret défense  sont enregistrés sur un registre de l'organe émetteur, avec N° et objet, ainsi que les destinataires  .
pour "action "et pour "info"Ce genre de doc est rarement à destinataire unique . Les PV de destruction sont une procédure normale , mais ils sont signés par l'autorité qui a donné l'ordre 
et par celle qui l'a exécuté ...Parfois cette procédure est meme utilisée pour camoufler  la perte  d'un document. Il est facile de retrouver  celui qui a ordonné  .

Jules 04/02/2013 16:37


Mais le fait qu'il existe un PV de destruction veux bien dire qu'il y a eu un ordre ... Ce n'était pas une erreur. Connaissant la rigeure bureaucratique de l'armée, les documents ont bien été
détruit mais l'ordre lui doit toujours être là ! Ainsi que les prises en charge pour les sorties  des archives des documents. Biensur on ne saura pas ce qu'il y avait dessus mais au moins il
doit être possible de trouver qui les à détruits.


Source : 12 mois dans un état major tous frais payés comme MDR.

Bisounours 04/02/2013 15:30


Rien d'étonnant

Archives

Articles récents