Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

HAARP, c'est fini !

Publié par wikistrike.com sur 17 Juillet 2013, 21:43pm

Catégories : #Science - technologie - web - recherche

HAARP, c'est fini !


 

 

haarp.jpgLe programme "High Frequency Auroral Research active" (HAARP), objet de culte pour beaucoup et cible des théoriciens de la conspiration et des militants anti-gouvernementaux, a fermé ses portes !

Le gestionnaire de programme HAARP, le Dr James Keeney, de Kirtland Air Force Base, au Nouveau-Mexique, a déclaré que le centre de recherche ionosphérique de 35 acres, situé dans la région reculée de Gakona, Alaska, est hors service depuis début mai. 

"Actuellement, le site est arrêté", a-t-il dit. "Plus de crédits". Keeney précise que personne ne se trouve plus sur place, les routes d'accès sont bloquées, les bâtiments verrouillés et les générateurs éteints. Le site Web de l'Université de l'Alaska n'est plus disponible. Keeney a déclaré que le programme n'a plus les moyens de maintenir en service le complexe. "Tout est en mode sécurisé", a-t-il dit, ajoutant que le complexe est ainsi depuis 4 à 6 semaines.

Les responsables du programme HAARP ont prévenu, il y a deux ans, qu'ils seraient contraint d'arrêter l'installation si ils ne disposaient pas d'un budget suffisant jusqu'à 2015. Personne ne s'en est soucié et maintenant tout le monde se plaint. Les universités qui dépendaient des subventions de recherche de HAARP sont également sur le carreau.

La seule lueur d'espoir à l'horizon est que la "Defense Advanced Research Projects Agency" ( DARPA ) puisse aider à terminer quelques recherches à l'automne et l'hiver. La DARPA a près de 8,8 millions de dollars dans son budget 2014, qui permettraient des recherches sur "les aspects physiques des phénomènes naturels, tels que la magnétosphère, les orages, le feu, la foudre et les phénomènes géophysiques." 

La cause immédiate de l'arrêt en mai de HAARP est moins budgétaire qu'environnementale. Les générateurs diesel du site ne sont plus à la norme du Clean Air Act . Les modifier pour répondre aux normes EPA couterait 800.000 $. Hormis cela, il en coûte 300.000 dollars par mois juste pour garder l'installation ouverte, et 500.000 dollars pour la faire fonctionner à pleine capacité pendant 10 jours. 

Financé conjointement par le Laboratoire de l'US Air Force Researchet l' US Naval Research Laboratory , HAARP est une installation de recherche sur l'ionosphère. Son appareillage le plus connu est son générateur hertzien de 3,6 MW (3 à 10 MHz), instrument de recherche ionosphérique (IRI). Un système étendu de 180 éléments d'antenne "excitent" l'ionosphère. D'autres équipements sont utilisés pour en évaluer les effets. 

Larry Ledlow, N1TX, de Fairbanks en Alaska, a déclaré que les données de l'ionosonde et du riomètre HAARP ont été inestimables, permettant de comprendre certains phénomènes des hautes latitudes. Des données provenant d'autres sites ne peuvent refléter fidèlement la propagation unique possible sur ce site. 

Pour essayer de combler cette lacune, Ledlow précise que plusieurs membres de "l'Arctique Amateur Radio Club" - dont Eric Nichols, KL7AJ, auteur de Radio Science pour la radioamateur et d'articles à TVQ, ont discuté de la construction de leurs propres instruments. "C'est très préliminaire", a t-il précisé.

L'installation a longtemps intrigué, même en dehors de l'Alaska. En 1997, HAARP transmis des signaux test en HF (3,4 MHz et 6,99 MHz) et les rapports des auditeurs en ondes courtes dans le Lower 48" ont pu déterminer dans quelle mesure les transmissions HAARP pouvaient être entendues dans l'hémisphère sud.
En 2007, HAARP a réussi à faire rebondir un signal dans la bande des 40m, sur la surface de la lune. Plus tôt cette année, les scientifiques de HAARP ont réussi à produire un nuage de plasma à haute densité, qui s'est maintenu dans la haute atmosphère de la Terre. 

En l'état, l'installation appartient aux Forces aériennes, mais si aucun autre organisme ne se propose pour prendre le relais, l'installation sera démantelée. Cela coûtera moins cher de raser le champ d'antennes que de devoir remplacer les 180 éléments. 

Les commentaires les plus sensationnels abondent sur le Web, accusant HAARP de vouloir contrôler le climat, plus récemment dans le cas de l'ouragan Sandy et des tornades, et de provoquer toutes sortes de catastrophes naturelles. Keeney plaisante : "Si je pouvais effectivement contrôler le temps, je le garderai ouvert."



Source

 http://echelledejacob.blogspot.com/2013/07/haarp-larlesienne-du-oueb-cest-finit.html

Commenter cet article

Laurent Franssen 18/07/2013 18:46


Surement un neutrino de l'espace...

Sekhmet 18/07/2013 17:18


Quelle bonne blague!!!Et la mouche qui pète en zigzagant vous y croyez, vous!?!


Ah oui, j'oubliais: puisqu'on nous le dit, c'est qu'c'est vrai!!!

Laurent Franssen 18/07/2013 17:03


Donc tu es un ivrogne et ton seul mot a dire c'est : laurent ?
Trop facile. 

Facil 18/07/2013 13:04

Toujours un mot a dire l'IVROGNE ! ...laurent..

Laurent Franssen 18/07/2013 09:54


donnees 2011 , 17 stations.

pézeril 18/07/2013 09:47


heeee y a une trente six stations de type haarp dans le monde,fermer le plus connu au nord ne signifie pas la fermeture de ceux des autres pays.


si s'était vraiment le cas...ca ferais de belle treilles à kiwi,vignes,akebia,goulfa,passiflores et autres lianes fruitières.

Laurent Franssen 18/07/2013 08:46


Les zamis,
on a un Kundelini bien vivant qqpart dans la place... 

ditch 18/07/2013 08:38


en tout cas le projet n'est certainement pas arrêté, pour preuve:http://www.theweatherspace.com/haarpstatus-north-america/

ip 18/07/2013 08:12


Non l'armée us n'en a pas rien a foutre de l'opinion publique, cette annonce de fermeture, si elle est avérée, en est la preuve. Et si ils ont besoin de ménager l'opinion publique, ça veut dire
qu'elle commence a en avoir ras-le bol de leurs conneries et qu'ils ne peuvent plus se permettre nawak..


Les gens sérieux qui tafent là dedans en ont peut être aussi ras le bol de se faire passer pour des psychopathes alors qu'ils défendent la nation..


Cela dit, il y a actuellement a minima une soixantaine de stations de type haarp disséminées sur toute la planète, et pas toutes sous control us/otan, donc pas d'angélisme mal placé.


 

Laurent Franssen 18/07/2013 07:26


99% de ce qu'on "trouve" sur internet , n'existe que sur internet...

Lenox 18/07/2013 07:23


Et la marmotte elle met le chocolat dans le papier d'alu...


Sérieusement, on arrête pas un projet comme HAARP, sauf s'ils ont déjà prévu une alternative bien meilleure sous couvert d'une autre bannière.


Et puis franchement, c'est qu'une info sortie de nulle part comme n'importe quelle autre. Qui plus est, on parle de l'armée et en l'occurrence, de l'armée "AMERICAINE", donc autant dire qu'on se
fout royalement de l'opinion publique sauf si ça peut leur permettre de continuer leurs extravagances en toute discrétion.

Spoutnik 18/07/2013 05:51


Ce n'est que la station d'Alaska qui a été fermée, pas la trentaine d'autres qui parsèment le reste du territoire américain...

Arlette 18/07/2013 05:46


   .../...      ·        http://sboisse.free.fr/technique/haarp.php


 

Arlette 18/07/2013 05:41


Journal d'un Terrien Web log de Serge Boisse  Online depuis 1992 !


.../... SUITE - En réalité,
depuis plus de quinze ans, se déroule sous ce couvert un projet gigantesque de construction d'une nouvelle arme terrifiante. La première réalisation est une station située à Gakona 
en Alaska, station dont la puissance double régulièrement au fur-et- à-mesure que de nouvelles installations voient le jour (960 kW en 2003, 3,6 mégawatts en 2006, 20 mégawatts
en 2008). D'autres stations sont en construction. Mais cela ne constitue que la partie émergée de l'iceberg. L'île américaine de Diego Garcia, au sud ouest de
l'inde, serait un autre maillon de HAARP. Il y en aurait un autre à Pine Gap, en Australie.
L'objectif  réel de HAARP est simple : pouvoir atteindre et bombarder à volonté n'importe quel point de la terre et de l'espace proche avec un faisceau d'énergie directif ultra-puissant...
sans utiliser de satellite ! Mais en fait Haarp marche si bien qu'un grand nombre de nouveaux objectifs sont apparu possibles et sont en cours de développement / tests :


·     Détruire en vol les missiles, fusées, avions et
satellites, 


Mettre HS des installations électriques civiles et militaires,


Communiquer avec les sous-marins même à grande profondeur,


Provoquer des incendies dans des installations industrielles,


Interdire les communications radio sur une zone donnée, à volonté,


Scanner le sol et les océans à grande profondeur,


Manipuler à distance l'esprit des gens et le comportement des foules (si, si
!)


Réaliser un bouclier antimissile pour les USA,


Attaquer des cibles au sol,


Et même... contrôler le climat et créer une arme climatique.  



Arlette 18/07/2013 05:37


Journal d'un Terrien Web log de Serge
Boisse  Online depuis 1992
!


T*e*k*n*o Intro Trucs et astuces pour les webmasters·    Informatique·       Intelligence artificielle·    Hypertechnologies


Transports : terre, mer, air, espace·    Armes et techno militaire


Intro·       Ajax et Aurora : avions
hypersoniques·       Le projet secret HAARP


Science appliquée : le labo !  
Maison bioclimatique


HAARP :  la nouvelle arme absolue des U.S.A. -  Haarp, c'est quoi
? Les militaires américains sont passés maîtres dans l'art de
camoufler leurs opérations secrètes sous le couvert de recherches pacifiques. Ainsi, HAARP signifie "High Atmosphere Auroral Rechearch Program"
("programme de recherche sur les aurores boréales en haute atmosphère"), un nom calculé pour ne faire peur à personne, avec un budget apparemment pas trop élevé  (30 millions de dollars par
an officiellement).  En

Max 18/07/2013 05:23


Après 21 ans de service et probablement plus de 300 millions $ (pour étudier l'ionosphère ?) ils décident de la fermer ?


Si on rassemble tout les budgets des sites de recherches qui étudient l'ionosphère avec les ondes scalaires à travers le monde ça doit dépasser 2 milliards $ d'investis dans ce
"projet". Et ça sert à quoi au juste ?


D'un autre côté, vu que personne ne peut vérifier, il peuvent la déclarer officiellement fermé et l'armé pourra exploiter ses capacités selon sa volonté.

ip 18/07/2013 05:08


Plus c'est gros plus ça passe ! Bientôt les usa deviennent communistes? Je me marre !!!!

Arlette 18/07/2013 03:44


http://www.dailymotion.com/video/xcdip0_projet-sura-en-russie-haarp_news


HAARP-Alaska : chez les Russes mêmes recherches dénommées SURA :  Les extraterrestres, OVNIS
englobent HAARP. Jamais de la vie, ils n'arrêteront leurs expériences. 

Arlette 18/07/2013 03:34


Il suffit d'acheter les 2 bouquins explicatifs, détaillés, indiqués...  HAARP - Installations en Alaska - Les U.S. n'arrêteront jamais - il y a
aussi les extraterrestres sous l'égide HAARP ! La machine à tremblements de terre est HAARP.  Par ailleurs, les RUSSES ont la même Science de Recherches baptisée
SURA ou SORA (idem à HAARP chez les Américains) - leur Installation à côté d'un village s'appelant SURA ou SORA. Je lisais
SURA dans le temps mais les RUSSES l'écrivent autrement.

Franck 18/07/2013 02:34


Etrange de depenser autant de deniers pour ensuite arreter un projet... Ou alors il a marché bient trop efficacement, et ils se sont fait peur, alors ils ont tout stoppé en urgence, et passent a
un nouveau projet encore plus secret et dangereux...

Hercobulus 18/07/2013 00:01


Si Haarp avait eu les pouvoirs terribles qu'on lui a prêté, on n'aurait pas arrêté


ce programme. Cela signifie que les conspirationnistes se sont trompés sur


les capacités destructrices de Haarp.

Laurent Franssen 17/07/2013 23:53


Bon , d'accord, je me tais... :-(

Archives

Articles récents