Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Haïti: L'ONU n'indemnisera pas les victimes du choléra pourtant apporté par les casques bleus

Publié par wikistrike.com sur 21 Février 2013, 21:34pm

Catégories : #Santé - psychologie

 

L'ONU rejette une demande d'indemnisation de victimes du choléra en Haïti


AFP_120403_si32u_haiti-cholera_sn635.jpgL'ONU décline toute responsabilité dans l'épidémie de choléra qui a frappé Haïti après le tremblement de terre en 2010.

Les Nations unies ont rejeté la demande d'indemnisation des victimes ou de leur famille, en vertu de la section 29 de la Convention sur les « privilèges et immunités ».

Le secrétaire général Ban Ki-moon « a téléphoné au président d'Haïti, Michel Martelly, pour l'informer de la décision prise et lui redire que l'ONU est déterminée à éliminer le choléra en Haïti », a indiqué un porte-parole de l'ONU.

Au total, 5000 victimes du choléra, malades ou familles, exigent des Nations unies des centaines de millions de dollars d'indemnisations. En juin 2011, une étude publiée par les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies avait conclu que le choléra avait été introduit à Haïti par des Casques bleus népalais.

L'épidémie s'est déclarée en octobre 2010. Elle a fait depuis cette date plus de 7700 morts et a infecté plus de 620 000 personnes, selon l'Organisation mondiale de la santé.

Source: Radio Canada

Commenter cet article

Liberté 23/02/2013 12:58


@rien

gné ? 

rien 23/02/2013 06:22

JE savait pas que tu étais un nègre liberter sa explique ton hatitude de negros

liberté 22/02/2013 10:58


@Rien à foutre

Je suis une relative bille en orthographe, mais quand je tente d'écrire quelque chose, je me relis un mimnimum histoire de pas passer totallement pour un gofio... Prend en de la graine merdeux.

Rien a foutre 22/02/2013 09:37


On sen fou totalement d 'haiti qu 'on arrete dans parler et ces regler

LM 22/02/2013 07:37


Puis petite annecdote, la France rendait en octobre 2010 un rapport sur la source du choléra.


Alors pourquoi dire une étude américaine de juin 2011 ???????????????????


C'est de la manipulation de journaliste peu scrupuleux !


LM

LM 22/02/2013 07:32


Et pour finir ce que l'ONU fait de l'argent ou contribution internationnale envers Haiti... Faut-il encore payer des dommages et interets ou simplement les laissés crevés des suites du
tremblement de terre ?


Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH)


En Haïti depuis juin 2004.


Effectifs - 11 434 au total, dont :


Personnel en uniforme : 9 464

Contingents : 6 809

Police : 2 655



Personnel civil : 1 768

Personnel civil International : 451

Personnel civil local : 1 317



Volontaires des Nations Unies : 202



Pertes : 173


Budget approuvé (de juillet 2012 à juin 2013) : 648 394 000 dollars [A/C.5/66/18] 


 


Sachant que l'aide de la France est direct et hors ONU, comme ce fut le cas pour l'Europe, ou le budget de la France est là compris.


LM

LM 22/02/2013 07:25


Et au cas où vous ne sauriez quoi faire de votre argent....


Le 31 mars 2010, M. Bernard Kouchner, alors ministre des Affaires étrangères et européennes a participé à la " conférence internationale des donateurs pour
un nouvel avenir en Haïti " à New york au siège de l’ONU au cours de laquelle il a annoncé que l’aide française s’élèverait à
180 millions d’euros pour 2010-2011. A cette somme s’ajoute l’annulation de la dette bilatérale ainsi que les contributions directes de la
France à l’aide européenne et multilatérale. Ainsi, le montant total de l’aide française sur deux ans s’élève à 326 millions d’euros.



Cette aide se décompose comme suit :


  24 millions d’euros d’aide
d’urgence ;


  56 millions d’euros
d’annulation de dettes bilatérales ;


  65 millions d’euros
correspondant à la part française de l’aide européenne ;


  40 millions d’euros de
valorisation de matériels ;


  40 millions d’euros
correspondant à la poursuite des aides financières prévues avant le séisme ;


  100 millions d’euros d’aide
financière supplémentaire.



Une mission interministérielle pilotée par M. Pierre Duquesne a été chargée de coordonner et de mettre en œuvre l’aide française. Elle fut également en charge de préparer la conférence de
New York sur la reconstruction en Haïti du 31 mars 2010 (cf. ci-dessus). Les Antilles françaises avaient auparavant accueilli une conférence internationale des
collectivités locales dans la perspective de la conférence de New York Consulter notre dossier spécial.



Fin juillet 2010, 126 millions d’euros avaient été versés pour permettre la réalisation de cette phase de reconstruction.


http://www.franceonu.org/la-france-a-l-onu/dossiers-geographiques/Ameriques/haiti-845/Haiti

LM 22/02/2013 07:19


Et selon vous qui donne de l'argent à l'ONU ?


Ce qui veut aussi dire que vous lamentez revient à dire ouvrez vos porte monaie et payer. On rigole moins là ?



Principaux contributeurs au budget régulier de l’ONU (quote-part en %)


Etats Unis 22,0 %
Japon 12,5 %
Allemagne 8 %
Royaume Uni 6,6 %
France 6,1 %
Italie 5,0 %
Canada 3,2 %
Chine 3,2 %
Espagne 3,2 %
Mexique 2,4 %
Corée 2,3 %
Australie 1,9 %
Pays-Bas 1,9 %
Brésil 1,6 %
Russie 1,6 %
Suisse 1,1 %


http://www.franceonu.org/la-france-a-l-onu/l-organisation-des-nations-unies/le-systeme-des-nations-unies/article/contributions-de-la-france-aux


 


La Mission des Nations
unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH) fut également dévastée par l’écroulement de son quartier général à Port-au-Prince : plus de 150 casques bleus dont le chef de mission
Hédi Annabi et son adjoint sont morts ou portés disparus. Le bilan de ce cataclysme sismique s’élève, au 24
février 2010, à plus de 300 000 morts, 300 000 blessés et 1 000 000 de sans-abri. Mais le général Ken Keen, qui dirige la force spéciale américaine en Haïti, a évoqué celui de 150 000 à 200 000
morts comme « hypothèse de travail ». Barack Obama parle « de la plus grande catastrophe humanitaire qu’aient eu à gérer les États-Unis d'Amérique ». Les États-Unis y ont
dépêché sur place 16 000 militaires, l’Union européenne 1 500


Épidémie de choléra


En octobre 2010, dans des circonstances peu claires, une épidémie de choléra a éclaté. Elle a démarré le long d'un affluant du fleuve Artibonite27, la
rivière Meye, et a rapidement atteint toutes les zones en aval le long de l'Artibonite; un rapport d'experts français amène à penser que la souche microbienne aurait été importée lors de
l'arrivée de soldats népalais de l'ONU28.


En décembre 2011, le ministère haïtien de la Santé et de la Population dénombrait plus de 6 500 morts dues à cette épidémie de choléra. Alors que l'épidémie n'avait pas encore été arrêtée,
à la mi-mai 2012, ce même ministère décomptait plus de 540 000 cas de contagion parmi lesquels 7 000 décès


http://fr.wikipedia.org/wiki/Ha%C3%AFti


Au cas où l'info n'est pas un secret de l'OMS qui fait partie aussi de l'ONU.....


LM

meduze 22/02/2013 06:53


L'ONU n'apporte que des emmerdes...

Archives

Articles récents