Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Histoires récentes sur les zombies + guide de survie

Publié par wikistrike.com sur 30 Mai 2012, 16:44pm

Catégories : #Insolite - étrange et bêtise humaine

 

 

Les zombies sont aux portes de chez nous

 

invasion-zombies-300x168.jpgL’histoire qui va suivre a de quoi glacer plus d’un sang. Il ne s’agit (probablement) pas d’une véritable invasion de zombies, mais nous n’en sommes pas loin. Sortez vos kits anti-zombies et retrouvez les clefs de votre bunker, ça pourrait servir. 

Direction la Floride, état ensoleillé américain victime de faits divers plus étranges les uns que les autres depuis ces dernières semaines. Tout a commencé le 16 mai avec de mystérieuses éruptions cutanées au Lycée McArthur de Hollywood. Douze enfants et deux professeurs touchés. Deux jours plus tard, alerte dans un aéroport de la ville concernant un composé chimique inconnu. Dans les deux cas, aucun début de piste.

Le 20 mai, les choses se gâtent, un docteur de 41 ans est arrêté pour avoir craché du sang sur un policier. Il se frappait aussi la tête jusqu’au sang dans la voiture qui l’emmenait au poste. Quelques jours plus tard, retour de ces mystérieuses rougeurs, dans une école de Broward County. Le lendemain, un Canadien a été arrêté en atterrissant à Miami après avoir foncé sur le cockpit. Et les choses s’arrêtent pas là: samedi dernier, un sans-abri a été défiguré à 80% par s’être fait mordre par un homme de 31 ans.

Mais comme toute “contagion”, il y a propagation. Dans l’Illinois, à Urbana-Champaign, une alerte a été lancée suite à la libération dans la nature de matériaux dangereux. Dans le New Jersey, un homme s’est présenté aux urgences après s’être ouvert le ventre et avoir lancé ses intestins sur des policiers.

Enchaînement de coïncidences ? Déversement de folies passagères ? Invasion de zombies ? Les informations locales nous le diront ! Affaire à suivre…

 

Source: Gizmodo

 

Guide de survie en milieu zombie

 

Les astuces, sur le net, pour bien réagir en cas d’attaque de morts-vivants.


Zombie Lurch à Sydney en 2006 - CC halan

 

Les zombies, qui forment, comme chacun sait, le lumpenproletariat des morts-vivants, ont rarement été pris au sérieux. Pourtant, en cas d’invasion, sûr que ça rigolerait moins dans les chaumières. Heureusement, Internet fournit quantité d’informations cruciales. Pour survivre à une attaque, bien sûr, mais aussi pour s’en sortir en cas d’infection.

Avant tout, comprendre les risques. Le webzine Cracked a ainsi identifié cinq raisons scientifiques pouvant aboutir à une apocalypse zombie, de l’infection cérébrale à au dérèglement généralisé des nanorobots (cas le plus désespéré). Et pour se convaincre des dangers d’une épidémie zombiesque, si besoin est, il suffit d’essayer Zombie Infection Simulation. Dans une ville de 8 000 habitants, ce programme lâche un mort-vivant. A partir de règles comportementales basiques (contagion, déplacements, panique), on peut alors observer la propagation du phénomène. Invariablement, les points roses (les vivants) se font anéantir par les verts (les zombies). Maintenant que tout le monde est convaincu, on peut passer aux choses sérieuses ? 

Que faire lors d’une attaque de zombies ? - DR 

Pour commencer, on ne conseillera jamais assez de visionner le court-métrage de Lone Bannana, Que faire lors d’une attaque de zombies ? (voir ci-dessus). Reprenant les codes des films de propagande américains des années 50, il passe en revue les gestes simples mais efficaces pour faire face à ce « produit du communisme, mélange de science interdite et de démocratie bafouée ». Plutôt rassurant, le narrateur explique qu’une « rencontre avec un zombie peut être facilement gérée par n’importe qui possédant une tronçonneuse ».

Autre film, le Guide Common Craft de la survie face au zombie, que l’on peut trouver sur l’indispensable Zombie Survival Wiki (voir ci-dessous). Très didactique, il apprend, grâce à des dessins enfantins, à reconnaître si votre oncle Dan est devenu un zombie. Bouche tordue, épaules de travers et peau blafarde, les symptômes sont sans appel. Le même site regorge de conseils, comme « quels sont les premiers signes qui distinguent une simple morsure d’une morsure de zombie ». Pour les francophones, leCentre européen de protection contre les attaques de morts-vivants(Cepcam) s’intéresse à la pérennité de notre réseau électrique en cas d’invasion. 

 Guide Common Craft de la survie face au zombie - DR 

En cas de rencontre inopinée (et sans tronçonneuse sous la main), vous pouvez opter pour le combat à main nue. Le guide de la Federal Zombie and Vampire Agency en rappelle les « cinq piliers » : ne pas les sous-estimer, ne pas les laisser vous agripper, etc. Mais la solution la plus radicale est quand même d’avoir un arsenal conséquent à portée. Et quelques petits jeux peuvent servir d’entraînement. De-Animator vous laisse ainsi seul face à des mort-vivants lents, mais de plus en plus nombreux. Son design en ombres chinoises, magnifique, en a fait une référence du genre. Plus récent, The Last Stand demande de survivre plusieurs nuits, derrière une barricade, aux assauts de zombies véloces. Il faut récupérer des armes et des survivants pour vous assister dans la tâche.

Technique de combat d’un groupe de zombies - DR

Malgré tout, l’accident peut arriver et la transformation en « personne à vitalité limitée » ne doit pas être vécue comme un traumatisme. Encore une fois, le Net est là pour simplifier la vie (la mort ?) des zombies. Première étape : se choisir un nom approprié. Petit tour, donc, sur le Zombie Name Generator. Il suffit de saisir son ancien nom et on obtient un patronyme du genre : « Garaaghhaah Nnnraaaaarrgh Goooarargh ! »

En cas de petite faim, le site Brains4Zombies permet de commander des cerveaux « meilleurs, plus juteux et plus intelligents » que la concurrence. Les plus gourmets choisiront un cerveau de célébrité. Les mélomanes ne sont pas en reste avec le groupe Zombeatles et leurs tubes I Want To Eat Your Brain et A Hard Day’s Night of the Living Dead. Pour les vêtements, rien ne vaut shopzombie.com et son t-shirt phare « I love Brains » (J’aime les cerveaux).

Et parce qu’il ne faut pas oublier les enfants, Hannah Simpson leur a tricoté de magnifiques poupées zombies. Enfin, le zombie seul risquant la déprime post-mortem, il doit soigner sa vie sociale. Pour retrouver ses congénères, il peut participer aux conventions qui ont lieu de par le monde. Par exemple à New York, lors de la ZombieCon annuelle. Sur le Net, on en voit même certains promouvoir le yoga zombie lors de rassemblements en plein air. Plus tendance, tu meurs. 

 

Zombies Doing Yoga - DR

Source: Libération

 

A lire aussi: http://fr.wikipedia.org/wiki/Guide_de_survie_en_territoire_zombie

 

 

Commenter cet article

Orfeux 30/05/2012


Les informations locales...mdr

Resistant 30/05/2012


lol Ca y est après Elenin, c'est la mode zombies !


Bon, moi je reste ouvert à tout tant que l'investigation tient debout, mais bon là, ça tient pas trop, c'est ça le problème... ;)


 

Entheo 30/05/2012


Wikistrike dans toute sa splendeur...

ramon 30/05/2012


Ben les zombies sont déjà chez nous, ils fument de la marocaine ou prennent du crack, ils contrôlent déjà le nord de Paris et Barbès, la vérité mon frère ! Un camé c'est comme un con, ça ose
tout, comme dirait l'autre... Non franchement, moi je crains plus Fukushima ou le Tricastin !

zouave 30/05/2012

Pour ma part, contre les zombies j'ai pour habitude de préconiser la sodomie. Le résultat est spectaculaire. Je baisse culotte et d'un seul coup d'un seul, telle une envolée de petits moineaux,
plus personne sur place avant que je commence. La sodo y'a pas mieux.

charlebois 30/05/2012


Whouaaaaaaaaaaaaaa ! ça dérape pire que pire ! là, sans déconner ! je sais plus quoi penser !


n'importe quoi.

Hell Hibou 31/05/2012


Pour le sans-abris qui s'est fait défiguré, l'homme de 31 ans avait pris une nouvelle drogue. Pour plus d'info : http://www.rtbf.be/info/societe/detail_miami-un-homme-nu-abattu-alors-qu-il-devorait-le-visage-de-sa-victime?id=7777073

Gris-oilp 31/05/2012


Oui les zombies existent. Leur principale activité consiste à regarder la Tv-réalité vautrés dans un canapé. Mais certains en ont un autre : ils lisent Wikistrike et prennent les articles au
premier degrès.

lolo 31/05/2012


boulot,métro,dodo=je doit etre un zombie

Blog archives

Recent posts