Hollande et sa déclaration d' impôt pas très normale


00.png

 

Nous allons vous dire la vérité et ce qu’il cache:
Il déclare une maison à Mougins (06) de 800.000€ c’est faux la chambre des notaires estime cette maison à 1 380 000€ en effet le prix moyen du M2 est 5200€ à Mougins
L’appartement sur les hauts de Cannes rue Montrose de 80m2 est déclaré à 230.000€ c’est faux la chambre des notaires l’estime à 392.000€ le prix du m2 est de 4900€ quant à l’appartement rue Montrose de 54 m2 déclaré à 140.000€ c’est faux il est estimé à 264.600€.
Donc il déclare au JO du 11 mai 2012, 1.170.000€ alors qu’en fait le patrimoine est de 2.036.000€ presque le double.

 

Avenue-du-General-de-Gaulle--06250-Mougins---Google-Maps.png

A Londres, par exemple, ou il se susurre qu’il serait propriétaire d’un appartement  d’une valeur estimée à 2.622.000€ Mais il a oublié de déclarer des biens immobiliers à Londres au 6 Thomas More Street, d’une valeur estimée à  2.622.060€.
Nous arrivons donc à 4.658.060€ pas mal pour un président normal. 

Mais il a oublié aussi sa SCI « La sapinière » au Capital de 914.694€, de location de biens immobiliers et de terrains dont le siège social est 28 avenue Duquesne 75007 Paris. 

Hollande sapini re SCI


Où lui et Ségoléne possèdent différents biens, SCI au CA environ de 218.000€ annuel.


Hollande canonisé par les journalistes pas sans raison:

En 1996, au nom d’une vaste réforme sur l’impôt sur le revenu, le gouvernement Juppé tire un trait sur toutes ces niches fiscales,
«devenues sans rapport avec la réalité des frais professionnels
supportés par les intéressés et qui ont donc perdu toute
justification». Une profession va particulièrement se plaindre, les journalistes.

Avant les primaires les syndicats de journalistes notamment de
l’humanité ont demandé à Mr François Hollande de rétablir
l’abattement de 30% pour les journalistes, de plus, chose étrange
une certaine Valérie Massonneau (plus connu sous le nom de Valérie
Trierweiler, future Madame Hollande) fut la porte-parole des
journalistes accompagnée bien sûr d’Audrey Pulvar.
A savoir qu’en 2008 cette demande de rétablir les 30% fut
demandée par les journalistes à Nicolas Sarkozy qui refusa, ce qui lui attira les foudres du monde journalistique, depuis ce jour la campagne anti-sarkozy commença.


Mme Trierweiler s’est battue pour en effet garder les 30% d’abattement, mais sans le plafond de 7650 € que vous mentionner. Comme par hasard, c’est à ce moment-là (2008) que l’antisarkozysme a démarré en trombe, suite au refus de celui-ci. Toujours comme par hasard, notre président normal a promis lors de sa campagne d’accéder à cette demande; de cette façon, Mme Rothweiler, pardon, je voulais dire Trierweiler, aura une jolie petite niche (fiscale, bien sûr).

 

Source: Zebuzzeo

Tag(s) : #Politique intérieure
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog