Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Hommage à Mandela ? Un ministre israélien propose l'annexion d'une partie de la Cisjordanie

Publié par wikistrike.com sur 8 Décembre 2013, 11:46am

Catégories : #Politique internationale

Un ministre israélien propose l'annexion d'une partie de la Cisjordanie

 

 

 

 

 

52a42ea1357004c37c8870ed.jpgJERUSALEM - Le ministre israélien de l'Economie, Naftali Bennett, a proposé dimanche d'annexer la partie de la Cisjordanie restée sous le contrôle militaire total israélien où vivent la majorité des colons juifs.

Je suis favorable à l'application de la souveraineté israélienne sur la zone où vivent 400.000 habitants (colons israéliens) et seulement 70.000 Arabes, a affirmé à la radio publique M. Bennett, qui dirige le Foyer juif, un parti religieux nationaliste.

Le Foyer juif, qui détient le portefeuille du ministère du Logement, prône une accélération de la colonisation en Cisjordanie occupée et à Jérusalem-est annexée.

Selon le site Internet de la 10, une chaîne de télévision privée israélienne, le ministère des Finances a décidé de débloquer l'équivalent de 26 millions de dollars supplémentaires pour la construction de logements en Cisjordanie, alors que le ministère s'était précédemment engagé à procéder à des coupes dans les crédits affectés à ces projets.

M. Bennett a par ailleurs réaffirmé qu'Israël n'avait qu'un demi-partenaire pour la paix en la personne de Mahmoud Abbas, président de l'Autorité palestinienne, qui contrôle la Cisjordanie mais pas la bande de Gaza.

Tout cela (les négociations) c'est une plaisanterie, c'est comme si nous discutions de l'achat d'une voiture avec seulement la moitié des propriétaires, a affirmé M. Bennett à la radio.

Selon la radio, le ministre de la Défense, Moshé Yaalon, a lui aussi estimé samedi qu'il n'y a pas de partenaire du côté palestinien pour parvenir à une solution à deux Etats pour deux peuples.

Vendredi soir, le chef de la diplomatie, Avigdor Lieberman, avait pour sa part jugé peu probable que les négociations de paix entre Israéliens et Palestiniens, relancées sous l'égide des Etats-Unis en juillet, se concrétisent dans les neuf mois impartis. Aujourd'hui, la confiance entre les deux parties est proche de zéro, avait-il souligné.

Toutes ces déclarations tranchent avec celles du secrétaire d'Etat américain John Kerry, qui avait affirmé vendredi qu'Israéliens et Palestiniens n'avaient jamais été aussi proches de la paix depuis des années.

Le président américain Barack Obama a de son côté souligné samedi que les États-Unis étaient arrivés à la conclusion que la solution à deux États comprenait potentiellement les garanties nécessaires à la sécurité d'Israël.

Mais, faisant allusion aux discussions menées par M. Kerry et le général américain John Allen jeudi avec le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, sur de futurs arrangements de sécurité, M. Benett a affirmé: parler de caméras dans la Vallée du Jourdain, c'est très gentil mais ce n'est pas sérieux.

 

Source

Archives

Articles récents