Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Huit baleines d'une espèce rare s'échouent en Nouvelle-Calédonie

Publié par wikistrike.com sur 21 Novembre 2013, 09:50am

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

 

Huit baleines d'une espèce rare s'échouent en Nouvelle-Calédonie


 

huit-baleines-a-bec-de-longman-se-sont-echouees-en-nouvelle.jpgDes scientifiques ont indiqué que huit baleines s’étaient échouées cette semaine sur une plage de Nouvelle-Calédonie. Quatre sont décédées malgré les tentatives pour les remettre à l’eau. Huit baleines se sont échouées sur une plage de Nouvelle-Calédonie.

 Apparues samedi dans la baie de Somme, au sud du territoire, quatre sont finalement mortes malgré les tentatives des équipes de la province sud et de l’association Opération Cétacés pour repousser les animaux vers le large. Trois d’entre elles ont été enterrées sur un terrain municipal de la commune du Mont-Dore. Cela permettra par la suite aux scientifiques d’avoir accès aux squelettes, a indiqué le journal Les Nouvelles Calédoniennes.


Les baleines retrouvées sur la plage appartenaient à une espèce particulièrement rare : la baleine à bec de Longman (Indopacetus pacificus). Celle-ci n’avait d’ailleurs jamais été aperçue dans l’archipel. Par le passé, ces baleines ont été très peu observées, ce qui leur a valu de détenir le titre de cétacé le plus rare. Néanmoins, elles ont pu depuis être repérées à quelques reprises. Ces observations ajoutées à la découverte d'ossement ont permis de déterminer que ces baleines vivaient plutôt dans l’océan Indo-Pacifique, au large dans des eaux de plus de 1.000 mètres de profondeur. 

 Cette espèce possède un rostre long et fin d’où son nom de baleine à bec. Selon les connaissances actuelles, elle vivrait en groupe de 15 à une centaine d'individus. Mais son comportement reste assez méconnu. Jusqu'ici peu d'échouages ont été répertoriés et il est encore plus rare de les voir de près vivante.

Une usine chimique responsable de l'échouage ?

Pour les scientifiques et les habitants, une usine chimique de traitement de nickel pourrait être à l’origine du mystérieux échouage. En effet, la semaine dernière, une canalisation d’évacuation des déchets vers la mer s’est rompue. Pour l'heure, cette hypothèse ne peut pas être confirmée, selon Claire Garrigue, experte auprès de l’Union internationale de conservation de la nature (UICN). Selon les dernières informations relayées, un sac plastique aurait été retrouvé dans l'estomac d'un des cétacés.

 "Si elles sont là, c’est qu’elles sont malades ou qu’elles sont désorientées. Nous attendons le résultat des prélèvements faits sur les baleines décédées pour en savoir plus", a indiqué la spécialiste reprise par l'AFP. Ce ne serait pourtant pas la première fois que l’usine du géant brésilien Vale fait parler d’elle. D’un coût de 6 milliards de dollars, cette usine hydro-métallurgique est classée Seveso 2 (classification qui vise la prévention des accidents majeurs au cours desquels des substances dangereuses sont impliquées).

 

 Entrée en service cette année seulement après 12 ans de travaux, plusieurs incidents techniques ont déjà été rapportés. Suite à un nouveau problème survenu le 11 novembre, l’usine a été mise à l’arrêt. Plusieurs différends ont ainsi déjà opposé l’usine aux populations locales. Lundi, ce sont environ 300 personnes qui ont manifesté pour réclamer une réévaluation complète des conditions d’exploitation du site. (crédits photo : Opération Cétacés)

http://www.maxisciences.com/baleine/huit-baleines-d-039-une-espece-rare-s-039-echouent-en-nouvelle-caledonie_art31380.html
Copyright © Gentside Découverte

Commenter cet article

Laurent Franssen 21/11/2013 20:31


Est-ce que ...
pourquoi est-ce que je pense que la radio-activité massivement diffusée dans le pacifique est une façon de "repoissoner" les plus proches cotes ?
pourquoi semblez-vous avoir oublié que 98% de la surface de la Terre est liquide ?

 

Archives

Articles récents