Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

« Il existe en Irak une usine de fabrication d'armes chimiques pour les rebelles syriens » (Vladimir Poutine)

Publié par wikistrike.com sur 25 Juin 2013, 12:11pm

Catégories : #Politique internationale

 « Il existe en Irak une usine de fabrication d'armes chimiques pour les rebelles syriens » (Vladimir Poutine)

 

 

 

Vladimir_Poutine_Pr_sident_de_.jpgLe Président russe Vladimir Poutine affirme que les armes chimiques destinées aux miliciens de l'ALS (Armée libre syrienne) sont fabriquées en Irak. 


« Moscou dispose d'informations selon lesquelles il existe en Irak, une usine de fabrication d'armes chimiques destinées à l'opposition syrienne. Nous disposons d'informations au sujet de l'arrestation de dissidents syriens en Turquie qui avaient en leur possession des armes chimiques. Nous avons consulté des rapports concernant l'existence d'une usine de fabrication de produits chimiques [en Irak, ndlr] destinées à l'opposition syrienne, ces rapports doivent être pris au sérieux. » 

S'exprimant en marge du G8, le chef du Kremlin a souligné, une fois de plus, que « l'effusion de sang ne peut s'arrêter que par des moyens politiques », avant d'ajouter que « toute décision d'armer l'opposition syrienne, basée sur des accusations non étayées contre Damas d'utiliser des armes chimiques, provoquera une escalade de la crise. Lors du sommet, la Russie a appelé ses partenaires à continuer à travailler pour une conférence Genève II ». 

Il n'est effectivement pas possible, selon Poutine, de conclure « à l'utilisation d'armes chimiques en Syrie sans avoir enquêté sur tous les rapports de ce sujet. Nous n'avons pas de données sur l'utilisation par le gouvernement syrien de ce type d'armes. Nous sommes d'accord sur un point, nous déplorons l'utilisation d'armes de destruction massive, notamment les armes chimiques, quelle que soit la source de cette menace ». 

La déclaration du président russe corrobore les propos d'une source proche d'un ex-partisan du parti Baas irakien dissout, qui révèle dans un rapport publié le 7 mai 2013, que les armes chimiques utilisées par les rebelles contre des innocents dans la région de Khan al-Assal, situé dans la province d'Alep, au nord-ouest de la Syrie, ont été fournies par les ex-partisans du régime de Saddam Hussein et qui agissent aujourd'hui, sous la houlette du vice-président de l'ancien parti Baas Ezzat al-Douri. 

Ces affirmations irakienne et russe confirment, une fois de plus, l'acharnement du camp occidental à chercher le prétexte à une intervention militaire en Syrie pour renverser Bachar al-Assad. Elles montrent aussi l'hypocrisie occidentale qui appelle officiellement à une solution politique et qui, en coulisses, nous prépare au même scénario qu'en Irak. L'Occident avait soutenu que Saddam Hussein disposait d'armes de destruction massives alors qu'il n'en était rien ! 

 

Source

Commenter cet article

Pouic Pouic 26/06/2013 10:44


@Ji Le 1er ministre Britannique avait tout de même reconnu publiquement et devant la presse qu'ils avaient "menti" sur les ADM d'Irak, il faudrait voir à ne pas revisiter l'histoire avec des
oeillères.


Si les Britanniques savaient, les USA aussi et je ne vois pas en quoi ils ont sauvé des vies, c'est se voiler la face. L'actualité est simple, pour 1 dollard investi dans le pétrole Irakien,
c'est 3 dollars dans la poche et l'ambassade US de Bagdad est aussi grande que la Vatican, ils sont pas prêt de partir et c'est pas pour un supposé terrorisme.

Max 26/06/2013 03:39


Ji... fait tes recherches, Bush a menti et les services secrets francais en avaient la preuve. Et il n'a certainement pas sauvé des millions de vies humaine mais on a la
preuve qu'il en a fait tuer plus d'un millions.


C'est faux d'affirmer qu'on peut tout dire sans preuve. Tant de faussetés mais si peu de temps pour les corriger...

Ji 26/06/2013 02:23


Bush n'a pas menti. Il a omis des faits, d'accord. Mais il a sauvé des millions de vies humaines à l'insu de tous en faisant les "choses" à sa manière plutôt que faire sans détous ce qu'il
lui était demandé.


Il a, entre autres, achevé ce que son père n'avait pas eu les couilles de finir.


En passant, sans offense, c'est vrai que sans preuve on peut tout dire, mais cependant il faut convenir qu'il n'y aura jamais suffisamment de preuves pour celui qui refuse de croire. Je n'ai
aucun intérêt à mentir, ni rien à prouver. On prend ou on laisse. Je n'ai pas non plus de temps à perdre à convaincre qui que ce soit de quoi que ce soit. Faites vos propres opinions.

Ji 26/06/2013 02:10


Tu es boggé Wikistrike.... l'option de rajouter un commentaire n'est pas disponible. Tu filtres, ou quoi ?

Laurent Franssen 26/06/2013 01:00


Contrat de première embauche,
exécute ou dégage :
Corruption sociale à tous les étages. 

Kedal 25/06/2013 19:48


Comme t'as pas la lumière à tous les étages, ça peut que te faire du bien deux lueurs d'espoir...

Laurent Franssen 25/06/2013 17:36


" Sans preuve on peut tout dire "

deux lueurs d'espoir :-x 

lib 25/06/2013 16:28


Ou peut avoir assez simple du genre :


Bush a menti


Les irakiens ont créé une usine avec l'aide des améicains


Poutine dit la vérité


Sans preuve on peut tout dire

Dalek 25/06/2013 16:01


J'ai plus simple !


Il n'y a plus d'arme chimique en Irak.


Bush a menti.


Poutine ment.


 


Difficile de faire plus simple

li 25/06/2013 15:45


Une autre idée : L'Irak possède depuis longtemps des armes chimiques, l'occident le sait et prétend le prouver puis fait la guerre. L'occident gagne et déclare ne rien avoir trouvé mais trouve
d'autres pétextes à la guerre en Irak (dictature, démocratie, peuple, blabla pleurniche...). Une fois l'affaire oubliée, par le biais de leur président mis en place là-bas l'occident envoie ces
memes armes chimiques aux rebelles syriens pour l'utiliser contre le régime et la population syrienne en accusant ensuite Bachar de les avoir utilisées contre son peuple, le seul censé détenir
ces armes chimique nous dit-on...


C'est juste une idée comme ça

Ji 25/06/2013 14:44


L'Irak possédait et possède encore des armes de destructions massives. Le fait de ne pas avoir encore trouvé l'usine, ou les usines, ni les entrepôts, n'a jamais rien confirmé sur leurs
inexistences. Aussi, ce que je lis ici dans ce post, me conforte dans mon opinion. 

Archives

Articles récents