Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Impensable, le canada met aux enchères l'arctique !

Publié par wikistrike.com sur 17 Mai 2012, 23:00pm

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

Mais où va le monde ? L'arctique canadien aux enchères !

PC_120517_il2su_ocean-arctique_sn635.jpgLe gouvernement fédéral a décidé de mettre aux enchères 905 000 hectares de l'océan Arctique canadien, la moitié de la superficie du lac Ontario, pour permettre l'exploration aux compagnies de l'industrie énergétique.

« Cette mise aux enchères signifie que nous croyons au potentiel d'exploitation des ressources naturelles du Nord, des ressources qui représentent une immense croissance économique et des possibilités d'emplois formidables pour les habitants du Nord et pour tous les Canadiens », commente Jason Macdonald, porte-parole de John Duncan, ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien.

L'exploration pétrolière au large des côtes arctiques demeure toutefois un pari risqué, même si la fonte des glaces attendues en raison du réchauffement climatique fait miroiter l'ouverture des routes maritimes boréales. Car même si jusqu'à maintenant 400 puits ont été forés dans le Nord canadien et que 65 gisements ont été trouvés, très peu de pétrole et de gaz se sont rendus sur les marchés. Les enchères proposées aujourd'hui pourraient donc ne mener à rien pour encore des dizaines d'années.

Tout de même, le fait qu'une si grande superficie soit mise aux enchères laisse croire que l'industrie se montre intéressée à amorcer des projets dans les territoires nordiques.

En effet, les compagnies qui soumettent une offre doivent s'engager à faire de l'exploration sur le territoire convoité. Elles doivent ainsi promettre de verser le quart de ce qu'elles ont payé si rien n'est entrepris.

Ce qui est certain, c'est que de très grosses sommes peuvent être en jeu quand les grandes compagnies se montrent intéressées. En 2007, Imperial Oil et ExxonMobil avaient fait une offre conjointe de 585 millions de dollars pour une large part de la mer de Beaufort, alors que BP a offert 1,2 milliard pour une autre partie de cette zone en 2008 et que Chevron a offert 103 millions en 2010.

 

Va peut-être falloir arrêter les conneries ?

 

Source: Radio-Canada

Archives

Articles récents