Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Indignés en vue : médias en mode camouflage

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 2 Octobre 2011, 14:14pm

Catégories : #Social - Société

Indignés en vue : médias en mode camouflage

Réponse à l'article de la RTBF publié le 30 septembre 2011, au sujet du mouvement des Indignés.
 
Qui est ce journaliste qui ne daigne pas signer son article ?

Alors que l'écrasante majorité des médias détenus par des groupes privés taisent l'évolution croissante du mouvement des Indignés et bien qu'il faille admettre à sa décharge que l'article de la RTBF qui nous occupe a le mérite de relayer des informations maintenues sous silence dans la presse généraliste jusqu'ici, cet article est minés d'approximations, d'erreurs et de non-dits. Ce qui révèle à nouveau le manque de compétence du journalisme actuel, à moins que ce ne soit carrément de la désinformation - volontaire ou non - dont il use avec régularité.
 
La terminologie et le vocabulaire utilisés dans ce papier sont plus que douteux. N'ayons pas peur des mots. Ils sont trompeurs et contradictoires.
 
En voici 10 illustrations :
 
1. "la fièvre revendicatrice" : comme si cette dernière était supposée se dissiper ? Et qu’elle ne pouvait s’exprimer qu’à travers la revendication ?
 
2. "En occupant Wall Street, c'est le système financier et la dictature des marchés qui sont pris pour cibles" : l’important c’est pas la chute... c’est l’atterrisage…
 
3. …le titre de la rubrique suivante est : "Pas de message ciblé"... "Le mouvement Occupy Wall Street peine à prendre son envol à New-York, la faute peut-être à l’absence d’un message précis" : notre journaliste fantôme est un magicien, il transforme des cibles en non cibles à la vitesse de la lumière !
 
4. "les revendications ont ensuite dérivé vers..." : seraient-ce des campeurs lunatiques ?
 
5. "Du pacifisme à la violence" : une rubrique entière consacrée à l’assimilation de la violence au sujet, associant bizarrement les émeutes de Londres aux mouvements horizontaux, pacifistes et profondément politiques des Indignés et induisant l'idée que la violence londonienne se répandra inexorablement... Rappelons que le titre de l'article est : "Inde, Israël, Etats-Unis : le mouvement des "indignés" gagne tous les pays." Il est évident que la volonté ici est de compiler toute une série de mouvements populaires par essence singuliers, de les trier pour les besoins de la cause et de veiller à brouiller les pistes en les servant sur un buffet épicé. 
 
6. "Une ère post-démocratique" : le journaliste nous rappelle que nous vivons donc bien en démocratie ?! Mais que va-t-il donc bien pouvoir se passer après ? Ce dernier nous a déjà proposé son hypothèse au point 5.
 
7. Et juste ensuite : "Ce mouvement citoyen apolitique réclame une vraie démocratie participative..." : deux erreurs fondamentales en une phrase. Les Indignés ne sont pas apolitiques, au contraire, c’est un mouvement profondément politique. Aspirent-ils à une démocratie participative ou à une démocratie tout court ? Leur ambition est-elle de colmater les brèches d’un système en faillite ou celle de repenser le monde et de tout remettre en question ?
 
8. "Les affrontements entre policiers et militants sont presque les seuls sujets qui attirent l’attention des médias, peu enclins à donner une vraie visibilité aux évènements" : S'agit-il d'affrontements ou de violences policières ? Les Indignés peuvent-ils être réduits au statut de militants ? Ce journaliste fait mine d'être à contre courant et de dire les choses, mais en fait, il détourne tellement la réalité qu'il finit par la déservir, la travestir même.
 
9. "Des citoyens partis des quatre coins de l’Europe rameutent..." : Encore une fois, parle-t-on de citoyens pacifiques et éveillés ou de combattants violents qui 'rameutent' ?
 
10. Pour clôturer ce florilège, il ne signe pas son papier, si ce n'est par une mention tout aussi évocatrice que sa rigueur journalistique et son honnêteté intellectuelle : C'est Con !
 
 
En tout état de cause, la marche des Indignés arrivera à Bruxelles le 8 Octobre 2011. Et La Première Agora Internationale se tiendra du 8 au 15 Octobre 2011, au Parc Elisabeth, station de Métro Simonis.

 
 
 
 
 
 
 
Littéralement,
Badi Baltazar
Loïc Decamp
Roland Nasky
Cédric Rutter
Ben Borges
Source: agoravox
 
 

Archives

Articles récents