Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Insultes, sobriquets, affronts: ce que nos dirigeants disent tout bas

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 8 Novembre 2011, 15:43pm

Catégories : #Politique internationale

Insultes, sobriquets, affronts: ce que nos dirigeants disent tout bas

 

tout-bas.jpg


Infographie des "eurinsultes" diffusée par Bloomberg Businessweek
Infographie des "eurinsultes" diffusée par Bloomberg Businessweek
Infographie des "eurinsultes" diffusée par Bloomberg Businessweek

Vous imaginiez qu'ils se serraient la main et discutaient poliment de grands sujets de sociétés? Qu'ils sont bien élevés et très respectueux les uns des autres? Vous vous trompiez. Car nos dirigeants européens, en dehors des photos officielles ou tout le monde est sourires et courbettes, ne mâchent pas leurs mots les uns à l'égard des autres. Pas toujours gentils, franchement pas raffinés, parfois mesquins, il leur arrive même de dépasser les limites sur leurs homologues.

Affronts, critiques, surnoms péjoratifs, attaques personnelles, grossièretés, Bloomberg Businessweek a publié une compilation du meilleur du pire des "eurinsultes" - et leur contexte - dans une infographie détaillée (voir ci-dessous). On y lit notamment:

Nicolas Sarkozy à propos d'Angela Merkel:
- surnom: "La Boche"
- vacherie: "Elle se dit au régime, mais se ressert de fromage"

Angela Merkel à propos de Nicolas Sarkozy:
- surnom 1: "Louis de Funès"
- surnom 2: "Mister Bean"

Nicolas Sarkozy (encore lui):
- à propos de Papandréou et de la Grèce: "Les Grecs sont un virus qui empoisonne l'Europe"
- à propos de Zapatero: "Peut-être n'est-il pas très intelligent"
- à David Cameron: "Tu as perdu une bonne occasion de la fermer"

David Cameron:
- surnom donné à Nicolas Sarkozy: "le nain occulte"
- sur l'Europe: "La législation européenne est idiote"

Berlusconi:
- à propos de Zapatero: il est trop "rose"
- à propos de l'euro: "C'est un désastre qui nous a tous niqués"
- à Sarkozy et Merkel: "Personne n'a de leçon à donner à d'autres états membres"
- à propos d'Angela Merkel: "Un cul gras et incapable"

Mais ce n'est pas tout. Nicolas Sarkozy et Angela Merkel ont par exemple échangé un sourire complice et condescendant devant Silvio Berlusconi quand celui-ci leur a promis des réformes économiques. Nicolas Sarkozy, décidément mis à l'honneur, n'aurait quant à lui pas daigné raccrocher son téléphone alors qu'il déballait le cadeau qu'Angela Merkel lui offrait pour la naissance de Giulia.
Que de beaux exemples, bravo!

(acx)



tout-bas2.jpg
Source: 7s7.be
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents