Interrogations sur une possible manipulation des cours de l’or et de l’argent


 

or atgent canalblog rusty james

Selon le Wall Street Journalle régulateur américain des marchés dérivés (CFTC) se penche actuellement sur la façon dont les prix de l’or et de l’argent sont fixés à Londres, se demandant notamment s’ils ne sont pas vulnérables à une manipulation.

Si aucune enquête n’a été officiellement ouverte, la CFTC « étudie différents aspects de la fixation des prix, y compris pour savoir si elle est suffisamment transparente. »

Les prix de l’or sont fixés deux fois par jour au cours d’une téléconférence entre cinq banques – Barclays, Deutsche Bank, HSBC, Bank of Nova Scotia and Société Générale – tandis que l’argent est fixé par les trois derniers. Les prix servent de référence au reste des marchés liés aux métaux précieux.

Cet intérêt accru des autorités intervient suite au scandale de manipulation du Libor, le plus important taux interbancaire du monde, par un certain nombre de grandes banques, dont Barclays et RBS.

La CFTC enquête déjà sur la manipulation du cours de l’argent

En 2008, suite aux allégations de nombreux investisseurs, la Commodity Futures Trading Commission (CFTC) a entamé une enquête sur une possible manipulation de cours sur le marché de l’argent. Mais le régulateur américain n’a jamais publié de rapport officiel et serait même sur le point d’abandonner l’enquête, faute de preuves pour appuyer une procédure judiciaire.

En octobre 2010, Bart Chilton, l’un des cinq commissaires à la CFTC, avait estimé que « des initiatives frauduleuses » avaient été prises pour « contrôler et dévier » l’évolution des prix du métal gris. De gros intervenants sur le marché auraient, selon lui, parié des montants énormes sur la baisse des cours.

JPMorgan, le plus gros acteur sur le marché de l’argent avec HSBC, avait en particulier été montré du doigt par plusieurs opérateurs, ainsi que de nombreux investisseurs.

Sources : Wall Street Journal / Goldbroker.com / Le Journal du Siècle

Tag(s) : #Economie
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog