Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Isabelle, la chômeuse qui crève l'écran face à Copé

Publié par wikistrike.com sur 13 Octobre 2013, 11:32am

Catégories : #Politique intérieure

 

Isabelle, la chômeuse qui crève l'écran face à Copé


 

 

 

DPDA - Jean-François Copé s'attendait certainement à une émission difficile sous le crible des questions des journalistes, il n'avait peut-être pas prévu qu'une chômeuse de Mulhouse en Alsace pourrait le mettre en difficulté.

C'est une nouveauté dans l'émission Des paroles et des actes. L'invité est politique qui est confronté à plusieurs journalistes spécialistes et à un adversaire politique tout au long de l'émission doit désormais répondre aux questions d'un français "lambda". Ce fut ce jeudi 10 octobre, le rôle d'Isabelle Maurer, une habitante de Mulhouse, qui a interpellé, coupé et repris Jean-François Copé, le président de l'UMP pendant plus de 10 minutes en direct.

"Isabelle" comme Twitter l'a très vite appelée a connu un parcours difficile. Vivant de petits contrats et du RSA, elle était invitée à réagir à la volonté de Jean-François Copé de réduire les aides apportées aux chômeurs. "C'est scandaleux!" s'est elle emportée, l'émotion et la colère dans la voix. "On survit Monsieur Copé avec le peu qu'on ose nous donner" a-t-elle rappelé devant un Jean-François Copé impassible.

 "Vous ne pouvez pas comprendre Monsieur Copé"

"J'ai essayé de me préparer pour vous parler calmement mais je suis désolée, ce soir je ne peux pas être calme." Si Jean-François Copé essaie bien de réagir à la première relance de David Pujadas, "Je vous comprends bien" commence-t-il avant d'être coupé "Vous ne pouvez pas comprendre Monsieur Copé" surenchérit Isabelle. En colère, Isabelle Maurer propose au président de l'UMP de venir voir son fils "chez Renault pour voir si on peut travailler jusqu'à 63 ans".

Quand Jean-François essaie de reprendre le dessus, l'habitante de Mulhouse le coupe une nouvelle fois. Mais cette fois-ci David Pujadas vole au secours du maire de Meaux qui reprend sa phrase le sourire aux lèvres. "La vie est trop chère, le coût du travail est trop cher" poursuit-il devant les hochements de tête d'Isabelle, excédée. La joute se poursuit et si le président de l'UMP parvient à grappiller quelques minutes, il est finalement obligé d'acquiescer aux attaques de la chômeuse de Mulhouse.

"Maintenant ils touchent même au Munster"

"Aujourd'hui l'Alsace elle souffre et y'a plus rien." clame-t-elle un peu plus tard. "Je ne veux pas baisser la tête, je veux avancer en même temps que mes enfants, je ne suis pas le bourricot de service" s'emporte Isabelle devant Jean-François Copé, silencieux. "Je vous prie de m'excuser pour ma colère, en Alsace quand ça va pas, ça va pas. Maintenant ils touchent même au Munster" conclut-elle enfin déclenchant des rires sur le plateau et le sourire de Jean-François Copé.

"C'est un cri de colère absolu" lâche Jean-François qui explique avoir laissé parler l'habitante de Mulhouse avant d'embrayer sur la façon dont le FN et le PS n'apportent aucune solution à ce genre de situation, un terrain sur lequel il est visiblement bien plus à l'aise.


Le duel entre Copé et une chômeuse en moins de... par LeNouvelObservateur

 

http://www.huffingtonpost.fr/2013/10/10/video-paroles-des-actes-face-face-chomeuse-isabelle-cope-fait-etincelles_n_4080902.html?utm_hp_ref=mostpopular

 

o-COPE-ISABELLE-facebook

Commenter cet article

Super-Lucide 16/10/2013 07:13


Kaled un neuneu qui se croit intelligent mais qui a pour argument de répéter bêêêêêê bêêêêê  bêtement : on les connaît par coeur tes bêêêêêê bêêêêê


Retourne te faire formater ton cerveau à l'usine de moutons ( écoles ) et à la télé


Wikistrike c'est trop ... bizarre pour toi.

Dalek 15/10/2013 12:34


sauf que tu n'as jamais rien d'intelligent à dire pour contrer les miens d'arguments.


Enfin, si l'on peut extrapoler sur ce qui te fait office d'existence : tu n'as jamais rien d'intelligent à dire tout court. La médiocrité étant incurable, c'est parti pour durer.

jeroe 14/10/2013 11:47


pauvre dalek, toujours aussi fat et ignorant...


et toujours les memes arguments débiles pour dénigrer des intervenants sur des sujets qu"il ne maitrise pas.

Dalek 14/10/2013 11:01


Halala... encore un taré qui nous sort son histoire de reptiliens.


Pour que même @laurent ne gobe pas ça, il faut vraiment que ce soit collector dans le n'importe quoi.


Ils sont étranges ces reptiliens : soit disant ils peuvent liquider tous les dirigeants du monde qui voudraient les contrecarrer, mais un loser qui vient les dénoncer sur youtube est totalement
hors de leur portée... très logique tout ça.

Leveilleur 14/10/2013 05:58


@ Ayer Esher Ayer alias Laurent Franssen


Tu demandes pourquoi on est là et pas simplement morts ?


Alors que mon message juste au-dessous du tien révèle en gros :


" Actuellement la Planète Bleue est l'un de vos enjeux et nous ferons tout pour que vous ne réduisiez pas ses habitants en
esclavage pour servir votre appétit de Pouvoir .



- Ceux d'entre les chefs de différent pays qui
ont voulu contrecarrer notre action ou qui ont pris parti de le rendre publique, ont été assassinés ou rendus impuissants. "


Soit tu es de très mauvaise foi,


Soit tu ne vois que ce que tu veux bien voir


Quand à ta dernière question, voici ma réponse :


- Je ne lis pas tous tes messages car j'ai autres choses à faire ; ce que je vois ici de tes commentaires me suffit.


Le témoignage de nombreuses personnes de diverses origines , de diverses professions,  y compris celui de Anne Givaudan s'adresse à toute
l'humanité.


Ensuite ton avis : que tu y croies ou pas, que tu t'en moques ou pas, cela ne regarde que toi.






Ayer Esher Ayer 14/10/2013 00:19


Quand j'utilise mon nom, on ne l'utilise pas , ou on le travesti pour se moquer,
et quand je ne l'utilise pas on me le 'signale ' ?

Continuons.

Entre dire " assez de voir le mal partout avec des théories fumeuses sur les méchants reptiliens qui sont surpuissant " tralala et on se demande pourquoi on est là et pas simplement morts ;
Et dire " Les aliens n'existent pas " 
Il y à une marge , tu ne trouve pas ?

J'en connais beaucoup des adeptes de la retranscription de paroles pour aller en leur sens,

* Il y a ' and hate you ' avec la formule laugh. 

De plus ayant retenu mon nom tu aurais au moins pu retenir ce que j'ai écrit comme avis sur l'existence des E.T.  , non?

Leveilleur 13/10/2013 21:53


@ Ayer Esher Ayer alias Laurent Franssen


La réalité des Extra-Terrestres te fait peur Laurent Franssen ?


Mais oui ils sont déjà-là, parmis nous !


Quand la réalité dépasse les fictions :


"D'ABORD ILS NIERONT LA CHOSE.


ENSUITE, ILS LA MINIMISERONT.


ENFIN, ILS DIRONT QUE CELA SE SAVAIT DEPUIS LONGTEMPS".


http://david.latapie.name/blog/les-etapes-de-l%E2%80%99adoption-d%E2%80%99une-idee/



Dean Radin décrit la progression puis l’acceptation d’une idée en quatre phases :


Phase 1 : les sceptiques proclament avec assurance que cette idée est impossible, parce qu’elle viole les lois de la science. Cette phase peut durer des années ou des siècles, selon le
défi que cette idée lance à la sagesse « conventionnelle ».

Phase 2 : les sceptiques concèdent de mauvaise grâce que cette idée est concevable, mais qu’elle n’a guère d’intérêt et que les effets constatés sont extrêmement faibles.

Phase 3 : l’opinion majoritaire réalise non seulement que l’idée considérée est forte, mais aussi que ses effets sont beaucoup plus importants qu’on ne l’imaginait auparavant.

Phase 4 : les critiques qui déniaient tout intérêt à cette nouvelle idée prétendent qu’ils ont été les premiers à la concevoir. Finalement, plus personne ne se souvient qu’elle fut
autrefois considérée comme une dangereuse hérésie.




On pense bien sûr contrer le point 4 avec l’héliocentrisme, dont on connait le combat pour qu’il soit reconnu (et pourtant, elle tourne !). Mais pour un héliocentrisme, combien de
réécritures (vraie question) ?




Selon Paul Ewald, la citation de n’est pas de Humboldt, mais de Schopenhauer (mais je ne
trouve pas de source) : All truth passes through three stages. First, it is ridiculed.
Second, it is violently opposed. Third, it is accepted as being self-evident.


Gandhi a pastiché cette formule en First they ignore you, then they laugh at you, then they
fight you, then you win. 

Ayer Esher Ayer 13/10/2013 20:51


On évite de citer des romans quand on veut aborder le réel.
Et je vous demande d'être respectueux en ne comparant pas les fantaisies d'un/e auteur avec des livres à portées éducatrices et morales. 

Ayer Esher Ayer 13/10/2013 20:47


Une dame très polie.


 


La disposition du plateau est bien pensée.


 


La travail disponible , le plus dur , c'est l'agriculture.


Enfin, disponible... Il faut déjà les terres, les connaissances et les outils, et de préférence les outils les moins couteux, c'est à dire les non-motorisés, ce qui ramène l'agriculture à un
niveau de difficulté certains.


 


Je déplore que les réponses abordées se fassent systématiquement autour du thème de l'argent.


 


---


 


Rensk, parle tu de franc suisse ( 4000 francs suisses = +- 3250 euro ) , ou d'euro ( donc 4000 ) ?


 


Personnellement, aujourd'hui, je vis avec 1000 euros par mois. et je pense que 3250 euro, pour prendre le moins, il y à bien peu de personne qui touchent cela comme salaire.


Je pense aussi que 3250 euros par mois, c'est une grosse somme.


 


Je souligne qu'un salaire minimum de 3250 euro risque d'entrainer des problèmes.


 


Car si l'ont "donne " 3250 euros pour tout travail ( spécialement les travails dits non-productifs ( services ) , hé bien il faut aller chercher ailleurs ( tiers-monde / importation ) les
ressources issues du travail productif ( nourriture tout particulièrement ) 


Ce qui à aussi un cout , transport , pollution, 


qui , preuve par le présent, amène à la spoliation.


 


*


 


Dans un sens , la répartition demandée par Soral en 3 classes existe au niveau mondial, avec des nuances de-ci de-là ( quart-monde) .


---

Je suis d'accord avec ta réponse simple,
ainsi qu'avec ton coup de gueule contre l'assimilation de l'humain à une ressource.
L'induction paradoxale me parait assez évidente que pour éviter de m'étendre dessus dans un écrit.
Trop imparfait. 

Leveilleur 13/10/2013 20:19


ça ne sert à rien de discuter avec les pantins politiques des Prédateurs.


Saccager l'humanité est leur but !


Les élites sont leurs larbins et les pays occidentaux  ( USA, France, etc...) ne sont pas épargnés : l'appauvrissement de la population et le saccage de
la Grèce en sont les preuves flagrantes.






Je mets l'extrait du livre Walk-in de Anne Givaudan publié par caribbeanblue sur 


http://www.onnouscachetout.com/forum/topic/15764-le-grand-chaman-zoulou-et-ancien-credo-mutwa/page-2



Anne Givaudan en compagnie de sa guide Vénusienne appelée Aloha
et en compagnie d'un instructeur ont assisté a une réunion avec quatre reptiliens !
Cette réunion a eu lieu sur la planète aride des reptiliens !


Aloha sursaute. Cette fois elle se souvient
tout à fait de ces quatre entités au physique surprenant.

Les êtres aux membres courts, à l'échine reptilienne et aux yeux petits, fendus et allongés
dans une face longue et étroite ne semblent pas heureux de cette visite apparemment inattendue.





page 62   


L'instructeur prend alors la parole :  


Actuellement la Planète Bleue est l'un de vos enjeux et nous ferons tout pour que vous ne réduisiez pas ses habitants en esclavage
pour servir votre appétit de Pouvoir .

Page 63



 L'instructeur dit :

-Je veux que ceux qui vont oeuvrer sur la planète Terre
ressentent vos énergies de la façon la plus concrète possible. Ainsi, ils seront plus à même de détecter votre présence derrière certains agissements.


 Le chef reptilien intervient et parle :

C'est alors que tout à coup, un rire glacial
emplit le lieu. il secoue l'échine reptilienne de celui qui semble être le chef.



De sa voix rauque il continue :
- La Terre est perdue , son humanité est trop avide et vous n'y pourrez rien. Regardez-la cette Terre, pourquoi vous intéresser à elle ?


Vous l'aidez depuis si longtemps sans jamais de véritables résultats.



L'humain aime l'esclavage malgré ses apparentes rébellions et désirs d'indépendance.



Assouvissez ses désirs et il sera votre serviteur.

Nous agissons sur tout ce qu'aime l'homme
de la Terre, le pouvoir, l'argent, le sexe, les possessions.



Que leur proposez-vous en contre partie ?

Ceux qui vous écoutent sont méprisés, la gloire et l'argent leur sont refusés.



Pourquoi vous acharnez-vous à nous retirer cette planète qui nous est utile ? Nous ne sommes pas seul à la convoiter.

Page 64 et 65


 Le chef reptilien parle :

L'être à la peau recouverte d'écailles ne peut
s'empêcher de réagir à ces derniers mots.
Sa voix dénote une incrédulité certaine et un mépris de tout ce qui touche à l'homme :



- L'humain n'a aucune solidarité, il est simple
de le monter contre ses congénères en lui faisant
miroiter un intérêt très personnel. Il y a peu, nous
avons utilisé cette faiblesse pour fomenter des guerres.



Chacun des gouvernants avait la naïveté de croire
qu'il était le seul à détenir l'avance technologique proposé par certains êtres de notre groupement .
Ils se sont ainsi lancés dans des conquêtes assassines qui ont fortement déstabilisé leurs pays.

L' être est cette fois secoué par un rire de satisfaction évidente.

IL continue :

- Ceux d'entre les chefs de différent pays qui
ont voulu contrecarrer notre action ou qui ont pris parti de le rendre publique, ont été assassinés ou rendus impuissants.



Nous remplaçons qui nous voulons, comme nous le voulons.



- Les quatre entités respirent le contentement devant un tel tableau de réussites concrètes .

jeroe 13/10/2013 20:16


un public de potiches à moitié décérébrés; riants de leur bétise...


un pujadas toujours aussi "professionnel".


et l'humanité, le courage, la dignité d'isabelle face à un copé rempli de suffisance et de dédin toujours aussi confiant dans son art oratoire de tribun umps.


voila ou nous en sommes ...


et puis il y a ça:


https://www.youtube.com/watch?v=1l_J0TmwwQk


https://www.youtube.com/watch?v=xO3Go6-khiE


 


 

Rensk 13/10/2013 18:54


Attention, je n'ai mis aucun lien a 18:50

Rensk 13/10/2013 18:50


Franck A. Meyer a donné un commentaire aujourd'hui dans le Blick... Il s'agit du salaire minimum de 4'000.- demandé par initiative populaire en Suisse, 329'000 personnes travaillent et doivent
vivre avec moins de 4'000.- par mois...


Je vous cite des passages :


Les communistes veulent socialiser les moyens de production, les croyants du marché veulent tout privatiser - les moyens de production, mais aussi l'être humain. Vu par eux les humains sont une resource comme «Homo economicus» comme «capital humain» comme «ressources humaines» (Vu dans les boîtes, ils ont remplacé le chef du
personnel par les recources humaines) comme le pétrole, le gaz, l'uranium...


Mais ce qui est un salaire juste ? Par ailleurs, les économistes fabriquent des livres, des bibliothèques entières. Dans le cas présent, la réponse est simple : un juste salaire est un salaire
digne humainement. Un salaire qui respecte les gens qui travaillent en leurs permettant l'existence, et ce, sans travail à domicile le soir, sans
deuxième ou troisième Job et sans assistance sociale.

Archives

Articles récents