Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Israël, le pays où la merde devient design !

Publié par wikistrike.com sur 21 Juillet 2013, 11:28am

Catégories : #Culture - médias - Livres - expos - rencontres

 

 

Israël, le pays où la merde devient design !

 

Titre original

 

Nous avons déjà parlé d’un grand nombre d’applications réellement utiles pour de ce que les israéliens ont fait en inventant des imprimeries 3D, mais le projet de fin d’étude de Yariv Goldfarb de l’Académie Bezalel des Arts et du Design de Jérusalem, n’est pas d’utilité publique: l’impression de moules en plastique afin de « jouer avec la merde. »


Capture d’écran 2013-07-19 à 17.45.47

 

Goldfarb a imprimé les moules afin de modeler de la merde de chien! Après avoir fait ce qu’il voulait, il a pollué Israël avec ses oeuvres « géniales » !

Il explique son projet par le fait que « les passants ne regardent plus vraiment les oeuvres d’art urbain et l’architecture autour d’eux », il a donc « utilisé de la merde, un matériau non-conventionnel, pour sortir la ville de sa stupeur. »


Capture d’écran 2013-07-19 à 17.46.43

 

Il a fabriqué ses formes de merde pour qu’elles ressemblent à divers points de repère de Tel Aviv, y compris la flamme de l’Azrieli Center, la grande sculpture à l’extérieur de la mairie, ainsi que les ellipses d’acier inclinés qui sont exposés devant la place Habima.

Dans le cadre de la conception de son mémoire de fin d’études, Goldfarb dit qu’il voulait «remettre en cause les règles sociales normales et les comportements. »

« Jouer avec Merde » a contribue à sensibiliser les personnes avec leur entourage. Les mini sculptures de merde ont été placés devant plusieurs monuments à Tel Aviv, ceux-la même qui ont été copiés, pour rappeler aux gens qu’ils « marchent tous les jours à côté et leur offrir un nouveau regard sur ces oeuvres, au lieu de les ignorer. »

On ne sait pas si il a atteint son objectif, mais au moins son usage de la technologie d’impression 3D est beaucoup plus bénigne que la création d’un pistolet en plastique imprimé qui a passé la sécurité au bâtiment du parlement d’Israël, deux fois, sans être détecté.

Par Sylvia Applebaum – JSSNews 


Archives

Articles récents