Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

J’ACCUSE 60 millions de consommateurs

Publié par wikistrike.com sur 26 Août 2013, 19:04pm

Catégories : #Santé - psychologie

J’ACCUSE 60 millions de consommateurs


 

 

2978413-0025672f.jpeg_tn.jpg

 

 

Nos élites, enfin ceux que l’on nomme sous ce vocable valorisant, nous ont par le passé habitué à faire peu de cas de l’intelligence individuelle et collective des Français …

La grande mascarade à laquelle nous venons d’assister, orchestrée par la revue « 60 Millions de Consommateurs », publication de L’institut National de la Consommation, lui même bras armé du Ministère chargé de la consommation, (*) n’en est qu’une illustration de plus !

(*) Et oui … il y a des associations de consommateurs indépendantes et d’autres gouvernementales … Ca change tout … Là nous sommes bien en face d’une communication gouvernementale !

 

S’il est un dossier sur lequel nos élites ont montré leur incapacité chronique à prévoir … et donc gérer, c’est bien celui de la cigarette électronique …

Un gouvernement et des lobbys dans l’impasse …

Le gouvernement est contraint de faire le constat que la situation est désormais tout sauf maîtrisée :

- des fumeurs qui passent en nombre à la vapote chaque jour,
- la multiplication des ouvertures de boutiques ne faisant que coller à ce marché,
- des recettes fiscales liées au tabac qui s’évaporent à vitesse grand V,
- un rapport Dautzenberg décrédibilisé dans ses conclusions,
- des professionnels de santé de plus en plus nombreux à défendre la cigarette électronique,
- un argumentaire ministériel sur une prétendue incitation de la gestuelle vapote à passer au tabac qui peine à convaincre (c’est un euphémisme)
- des retours de vapoteurs sur les forums, enthousiastes et bluffés d’avoir enfin stoppé le tabac, sans effort ni manque,
- des buralistes qui revendiquent un improbable monopole,
- une cacophonie européenne dont on se demande quel gloubiboulga va en sortir

Au final, en dépit des gesticulations ministérielles, une image de la cigarette électronique devenant progressivement plus positive :

- ce n’est pas toxique ou si peu,
- cela ne dérange pas le voisinage,
- cela ne coûte pas cher (sauf à Bercy)
- et, ce n’est pas la moindre des choses, cela permet de stopper le tabac, mortel dans un cas sur 2 !

Aux antipodes des messages que la Ministre de la Santé à tenté maladroitement jusqu’à présent de faire passer ! Ministre dont il n’est pas inutile à ce stade de rappeler qu’avant d’être Ministre, elle faisait partie d’un groupe de pression financé par … un laboratoire pharmaceutique leader dans la fabrication de substituts nicotiniques !

Lesquels substituts nicotiniques, si rentables, sont directement menacés de disparition pure et simple avec l’avènement de la cigarette électronique …

Bref il va falloir prendre des initiatives pour maîtriser le marché de la cigarette électronique …

Dire tout et n’importe quoi ? Ca, c’est déjà fait ! Cela ne marche pas trop …
Demander à Bruxelles un classement spécifique en P.E.T, cela a fait flop …

Ne reste plus que la corde sensible de la toxicité …Oui la peur, ca marche toujours la peur !

Oui mais non ! Cela ne l’est pas … toxique ou si peu ! Pas grave, une bonne communication politique et « on » le fera croire au plus grand nombre … C’est l’essentiel …

Il faut que la cigarette électronique devienne toxique !

Sauf qu’il y a un léger problème … La ministre de la santé a déjà demandé et obtenu un rapport de plus de 200 pages il y a quelques semaines qui met en évidence l’absence de toxicité avérée de la cigarette électronique … tant pour le vapoteur que pour l’entourage !

Rapport rédigé par une escouade de compétences difficilement contestables … et en tout cas, pas par la Ministre qui les a missionnés ! Donc laissons reposer la Ministre de la Santé et activons le ministère chargé de la consommation … et son bras armé, l’INC …

 

Les vapoteurs actuels sont perdus pour la cause ….

A l’évidence, la mascarade à laquelle nous venons d’assister ne cible aucunement (ou de façon marginale) les actuels vapoteurs … Eux sont perdus pour « la cause » … Ils savent !

Ils savent qu’ils ont retrouvé le sens du goût,
ils savent qu’ils (ou elles) ont une plus jolie peau,
ils savent que leurs quintes de toux chroniques ont disparu,
ils savent qu’ils ne sentent plus le tabac froid au réveil pour le petit bisou à Madame (ni même le soir pour le gros câlin),
ils savent qu’ils peuvent monter leurs 5 étages par l’escalier d’une traite sans être essoufflés désormais,

… donc aucune chance que le message ne les atteigne !

Ils ont mis des années à essayer, en vain, de se défaire d’une addiction dont ils sont certes les premiers responsables mais qui a été savamment entretenue par les différents acteurs du marchés (Etat compris), dont aucun n’a un intérêt objectif à ce que la tabac disparaisse au profit de la cigarette électronique … Tout le monde a à y perdre (*), sauf les fumeurs !

Ils y sont parvenus avec la cigarette électronique et pas question que quiconque ne s’arroge désormais le droit de les renvoyer vers le tabac !

(*) J’avais développé cet aspect dans une lettre ouverte, restée sans réponse, à Olivier Truchot (BFM TV) :
articles-medias-f756/lettre-ouverte-a-olivier-truchot-bfm-tv-t98992.html?hilit=lettre%20ouverte

… mais il faut dissuader les fumeurs non vapoteurs !

L’enjeu est ailleurs !

On peut considérer qu’en France il y a environ 15 à 20 millions de fumeurs (le chiffre est en fait assez difficilement cernable). Un million environ est déjà passé à la cigarette électronique … Toute la question qui taraude nos élites et les divers lobbys est : que va-t-on faire des 14 à 19 millions restants ? Ou autrement exprimé, qui va capter cette manne ?

Nous sommes actuellement dans une phase de grandes manoeuvres à tous les niveaux (en coulisses bien sûr, au niveau franco français et au niveau européen). La désinformation à laquelle vient de se livrer 60 millions de consommateurs n’en est que la face immergée, celle qui tend à modeler l’opinion publique en fonction des mesures vers lesquelles on veut l’orienter en douceur … « dormez gobez dormez gobez … je le veux ! »

Il convient donc d’arrêter l’hémorragie de toute urgence et par tous les moyens … et puisque les scientifiques ne veulent pas dire que la cigarette électronique est très dangereuse, demandons à ce qui ressemble de très loin à un journaliste de le faire …

En plus la mécanique est simple, bien rodée et a déjà à maintes reprises fait la preuve de son efficacité (à court terme en tout cas) :

- Un ministère veut faire passer un message,
- il mandate un des multiples organismes qui dépendent de lui de le faire … Si de surcroît cet organisme dispose d’un organe de presse grand public, c’est encore mieux !
- L’organe de presse en question se fend d’une pseudo étude pseudo technique (*) et trouve (une forte toxicité) ce qu’une équipe de spécialistes mandatés pour cela n’a pas trouvé (!)
- puis pond un joli communiqué qu’il envoie à l’AFP …
- L’AFP très conciliante diffuse sans se poser trop de questions
- et l’on retrouve un joli copier coller de cette dépêche dans 95 % de la presse du jour !

Et là tout y passe … Ma préférée étant : »On a même retrouvé du Propylène Glycol » … dans la bouche de la « journaliste » de 60 millions de consommateurs interviewée sur BFM TV (le propos dans la bouche … pas le Propylène Glycol) !

Il ne manquerait plus en écho que Paul Amar dans le fond : « Ah quand même ! »

Cette bonne blague, la plupart des e-liquide à vapoter en contiennent 80 % dont il a déjà été démontré une toxicité marginale et non significative cliniquement !

Démontré … pas « élucubré » au fin fond d’une obscure rédaction étatique …

(*) Cette pseudo étude n’a absolument aucune crédibilité scientifique, aucun protocole n’est publié et les nombreuses incohérences qu’elle contient n’augurent rien de bon sur le sérieux de la démarche ! C’est tout simplement de la communication politique habillée d’un voile de journalisme (très fin le voile …)

A n’en pas douter, dans les jours ou semaines à venir, il sera demandé à cette publication de préciser les protocoles qui ont présidé à son étude et à ses conclusions … et là, la baudruche a de fortes chances de se dégonfler …

Mais l’objectif en terme de communication gouvernementale aura été atteint : faire passer le message que c’est toxique … cela sera démenti ou modulé en 12 secondes et 2 lignes après que le contraire ait été matraqué des jours durant !

Et dans le rôle de grand guignol : les tabacologues !

Imaginons un instant qu’un inventeur invente une voiture qui ne tombe jamais en panne et n’a besoin d’aucun entretien, et que ce soit le syndicat des garagistes que les médias s’obstinent à inviter sur leurs plateaux pour donner un avis « éclairé » sur la chose …

Il apparaît comme une évidence qu’il y aurait erreur manifeste de casting !

Le garagiste, dont le gagne pain est directement visé, commencera assurément par mettre en doute le fiabilité de la voiture (sous-entendu, on aura quand même besoin des garagistes) … puis face à l’évidence qui fera tomber son argumentaire, il se repliera sur un peu convaincant « cela va créer des accidents car les conducteurs ne sauront plus comment fonctionne une voiture » ou sur tout autre argument fallacieux pour tenter de discréditer cet horrible objet (la voiture sans panne ni entretien) qui permet à tout à chacun de rouler indéfiniment sans leur assistance grassement rémunérée …

Ah oui nous parlions des tabacologues : mais comment pourraient-ils être favorables à la cigarette électronique, cet horrible objet qui permet au consommateurs de tabac de quitter le tabac, sans effort ni manque, et sans leur aide grassement rémunérée (que cela soit directement ou plus indirectement … ils (les tabacologues) sont après tout grands prescripteurs de Champix et autres substituts inefficaces et dangereux, et il faudrait une bonne dose de naïveté pour penser que les laboratoires pharmaceutiques les produisant ne leur en sont pas gré … d’une façon ou d’une autre …)

On aura d’ailleurs noté une inflexion dans le discours bien rodé des tabacologues ces dernières semaines : Après le peu convaincant « la cigarette électronique c’est le mal », le discours est désormais de façon immuable, comme un discours bien rodé, presque une consigne serait-on tenté de penser : « La cigarette électronique, cela peut être une aide mais pas pour tous et avec un accompagnement … par un tabacologue » ! La boucle est bouclée …

Bref à l’instar des buralistes, des laboratoires pharmaceutiques et des cigarettiers, tous les acteurs (tabacologues compris) cherchent à se placer sur le prometteur et juteux marché de la cigarette électronique …

La « santé des français » ? Ne compliquez pas tout, on verra cela plus tard … !!!

Presse qui roule …

Certes on peut aussi se demander qui est le plus à blâmer :

- le tabacologue, trop heureux qu’on l’invite sur les plateaux télé et qui en profite pour tenter de défendre son gagne-pain, fusse en oubliant le serment qu’il a prêté la main droite sur le coeur lorsqu’il est devenu médecin … 

- ou le journaliste qui pour de multiples raisons, celle de ne pas déplaire au pouvoir en faisant assurément partie, préfère inviter un tabacologue hors sujet plutôt qu’un pneumologue, lui très directement concerné par les ravages du tabacs et le constat du bénéfice objectif apporté par la cigarette électronique ?

En parlant de la Presse … il n’aura échappé à personne que l’enquête (bien plus fouillée et crédible celle-là) réalisée par l’autre association de consommateurs (Que choisir), non gouvernementale celle-là, n’aura pas fait 2 minutes d’échos sur les différentes chaînes de télévision … alors que la communication bancale de la seconde (la gouvernementale) est en train de saturer l’espace tant écrit qu’audiovisuel !

Décidément, plaire au pouvoir reste le miel préféré de la presse française …

J’accuse !

Oui, j’accuse la revue 60 millions de consommateurs de s’être compromise, pour autant que l’on considère que son seul statut ne la compromet pas ipso facto, dans une opération de désinformation qui ne mériterait pas de faire couler une ligne d’encre si elle n’avait pour conséquence de coûter, à coup sûr, la vie de milliers de fumeurs à qui il pourrait ne plus être donnée la chance de pouvoir stopper net le tabac au moyen de la cigarette électronique !

Je fais partie de ceux qui ont eu cette chance, je ne fume plus depuis plusieurs mois et je dispose d’un stock de matériels (ecig, résistances, batteries) et de produits (bases et arômes) pour plusieurs années et donc personnellement je ne suis plus « impacté » directement par les mesures iniques que nos élites s’apprêtent à faire passer.

C’est aussi le cas pour une bonne part des vapoteurs actuels qui ont senti le mauvais vent venir et s’ils se battent pour défendre la liberté de vapoter, ce n’est pas tant pour eux-mêmes que pour que tous les autres, fumeurs n’ayant pas encore bénéficié de l’apport de la cigarette électronique … et qui risquent de ne plus jamais le pouvoir !

Vulgus Pecus Vapotus

 

Source : forum-ecigarette.com

Commenter cet article

Damstounet 28/08/2013 05:31


L'abolition des lois anti-tabac puis l'abolition des lois anti-tout ;)

Franck 28/08/2013 00:33


+1000 Athos, les lobbies agissent pour leurs interets et se fichent des autres...


Et pour ceux qui croient que les Ecigarettes servent a arreter de fumer, je dis non, elles servent a fumer de maniere differente... 

le facteur 27/08/2013 13:03


Ben alors... on ne transmet pas la pétition en ligne ?


Perso, j'ai arrêté les "tueuses" depuis 5 mois avec plaisir.. et la e-cig.

Athos 27/08/2013 10:23


J'en parlais à un pote, il y a longtemps.


Perte de recette de l'état, lobbying intense des producteurs de tabac ( monopole) idem vendeurs de clopes , lobbying des buralistes qui veulent l'exclusivité des ventes  de E-cigarettes...Il
fallait le prévoir


Donc, études bidons, législatif, ponction fiscale et monopole aux buralistes.


Les taxes vont augmenter pal mal le prix du produit et des recherges jusqu'à la valeur moyenne d'un paquet de clopes ou plus.


De toute façon, l'état et les lobbys sont contre tout ce qui se vend par internet car ils ne peuvent pas en avoir le controle et donc attaquent constamment tous les produits qui font ganger un
peu d'argent à l'acheteur.


Même truc pour les pharmacies...


Lobbys = prévaricateurs et ils faudra bien les considèrer un jour comme tel.


Ensuite, guilde, ordre des..., voire syndicats n'agissent en fonction de leurs interets et pas du votre, que vous creviez ils s'en foutent, tant que eux en profitent ....


Il faudrait faire disparaitre ces verrues d'une autre époque ( germinal c'est fini!!!!)

Zebus 27/08/2013 10:18


me faites marrer..... avoir besoin d'une cigarette electronique pour arreter.....  ba oui ya rien de mieux que de fumer plein de substance (non toxique bien sur ;) ) z'êtes un peut con non ?
 Arreter de fumer c'est arreter de fumer point ! La volonté bordel plus personne na de volonté de nos jours.... Bandes d'assisté !

Athos 27/08/2013 10:16


A papy,


C'est bon, tu vas pas nous la remettre partout , ta pub.

Pappy 27/08/2013 09:17


Les pauvres Neuneus de la LDJ ont encore frappé... Confirmation, ils sont vraiment "Nazes"... !!! 


http://www.egaliteetreconciliation.fr/Un-responsable-de-la-LDJ-nargue-Alain-Soral-sur-Facebook-19762.html

Franck 27/08/2013 08:23


Combien coute et rapporte un cancer du poumons, ou comment etre hypocrite avec les fumeurs et leur argent:


un cancer du poumons se declare en general entre 50 et 65 ans. il coute en soins aux alentours de 150000 euros.


Une personne qui decede a 64 ans d'un cancer du poumon ne percevra pas sa retraite. Soit avec une moyenne de 1000 euros par mois, cela fait 12000 euros par an


- Si le retraité a une esperance de vie de 80 ans en moyenne, il economise par son deces 15 ans de retraite a l'etat soit 180000 euros.


- Les diverses taxes sur le tabac qu'il a payé deurant sa periode de fumeur sont pour un paquet de cigarettes par jour estimé a 3 euros de taxe x 365 soit environ 1000 euros par an, soit sur une
periode de fumeur moyen de 25 ans environ 25000 euros


- les emplois directs et indirects dans le medical crées grace a la tabagie qui rapportent plus qu'ils ne coutent au niveau fiscal, emploi et economie de commerce.


Cout d'un cancer: 150000 euros


Benefice d'un cancereux decedé juste au debut de la retraite: 205000 euros


 


On comprend desormais pourquoi l'etat ne veut pas reellement faire baisser le nombre de fumeurs, ils rapportent tellement en taxes, et mes deces du cancer du poumon evitent tant a l'etat de
regler les retraites...


 


Ca fait gratter non? Et pourtant comptablement c'est imparable...

Laurent Franssen 27/08/2013 02:57


de papoteuses moi j'dirais.

Franck 27/08/2013 02:19


Bientot une taxe prevue sur les liquides de recharge pour les E-cigarettes... C'est deja la solution ultime pour renflouer les caisses de l'ete. La bonne blague, enfin un loisir qui va rapporter
un max sans avoir d'effets nefastes. Tout benef pour l'etat avec ctte nouvelle taxe...


Les lobbies du tabadc sont vraiment a voile et a vapeur (de vapoteuse)...

lesage 27/08/2013 00:34


Riez riez bien sur que vous n'avez plus envie de fumer, vous avez votre dose de nicotine. Mais sachant que la plupart de ces cigarettes électroniques viennent des pays asiatiques comme la chine,
je serai vous, je n'aurai pas grande confiance en cela. Pour ma part j'ai arrêté de fumer (gitane sans filtre deux paquets jour pendant des années puis cigarillos) avec seulement un boite de
patch et je m'en porte mieux, plus de dépendance a rien et surtout plus de dépense inutile ! 

stereo 26/08/2013 23:39


C'est pourtant, cette cigarette électronique, une jolie façon de dire merde au système, si j'étais fumeur, je me ferais un malin plaisir de leur rire au nez avec ça !!!  

cedric 26/08/2013 23:34


je vapote depuis 4 mois pas alume une clope jamais depuis 15 ans j ai pu tenir merci la clope electro merde les loby du tabac merde l etat et fuck le mag des cossomateurs

Jean Yves 26/08/2013 23:14


Arrêtez tout c'est facile, pour un bon fumeur, il suffit d'aller consulter un pneumologue et qu'il vous détecte une BPCO ! c'est incurable, et c'est peut être un peu mieux que le cancer du
poumon, mais c'est invalident. Vous montez 1 étage et vous n'arrivez plus à respirer en arrivant en haut. Dans le pire des cas, c'est l'oxygène au long cour et quelques temps après la mort.
Le problème avec la BPCO, c'est qu'on ne la voit pas arriver, et quand on consulte c'est en général trop tard. C'est ce qui m'est arrivé après 50 ans et 20 cigarettes(avec filtre) par jour! J'ai
tout arrêté en sortant de l'hopital . Pas besoin de cigarette électronique. A bon entendeur salut.


http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/bronchite/12636-age-pulmonaire.htm

Laurent Franssen 26/08/2013 23:04


Bientôt la levée de l'interdiction dans les avions ?

pierre 26/08/2013 21:19


c'est comme cela pour tout... il n'y a pas que la cigarette...

Archives

Articles récents