Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Joyeux Noël Messieurs les Députés, et au revoir

Publié par wikistrike.com sur 19 Décembre 2013, 07:30am

Catégories : #Politique intérieure

Joyeux Noël  Messieurs les Députés, et au revoir  

 

 

1413745_3_4e0f_les-deputes-avaient-en-premiere-lecture.jpg


Vous n'avez pas encore reçu votre lettre de licenciement car on ne licencie pas un élu de la République, mais je suis au regret de vous annoncer que vous n'êtes plus d'aucune utilité puisque désormais les décisions concernant l'avenir de notre nation se prennent sans que vous soyez consulté. 

Il parait que l'heure est aux économies, cela pourrait en faire d'importantes pour le budget de l'Etat. 

Dernièrement l'Europe met la dernière touche à  une Union Bancaire qui modifie en profondeur les règles de responsabilités des dirigeants d'entreprise et qui abroge en particulier une loi française sur la responsabilité pénale des dirigeants salariés. 


Nous n'avons pas entendu de débat contradictoire sur la question.

Pis, cette Union  est présentée de manière tellement confuse que la grande majorité des français n'ont pas compris grand-chose à sa mise en place alors qu'elle les concerne directement. 

Je ne peux que citer cet article du Figaro qui démontre parfaitement l'absence totale de débat public et contradictoire (débat essentiel à tout fondement démocratique) sur ces sujets : 


http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2013/12/17/20002-20131217ARTFIG00523-eur…


il parait important de souligner quelques phrases de cet article : 
Sur le papier, la question «est résolue à 95%», comme a pu le dire Pierre Moscovici à l'issue du dernier huis clos, il y a une semaine.


Actuellement, notre gouvernement semble  très préoccupé par un autre contrat Européen dénommé le « contrat compétitivité ».
Là aussi, je ne peux que reprendre un article du Figaro: 
L'UE veut pousser les États à des réformes structurelles (retraites, marché du travail…) grâce à des incitations financières. Le principe des «contrats de compétitivité» a été acté au sommet de Bruxelles.


http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2012/12/12/20002-20121212ARTFIG00777-ces…


Là aussi, il me semblait que les notions de législation sociale, législation du travail, législation sur les retraites faisaient encore partie des prérogatives des parlements nationaux. 
il semblerait que ce ne soit plus le cas... ce qui était en fait prévisible depuis la résolution Europénne de 2007  annonçant la fin des processus parlementaires et des débats publics sur des sujets aussi épineux que ceux que nous sommes en train d'évoquer. 


Et là aussi je cite  la résolution Européenne de 2007 : 


Cadre institutionnel et rôle du Parlement
35.  souligne que seule la participation plus large à tous les niveaux du Congrès des États-Unis, du Parlement européen permettra réellement de renforcer l'ensemble du processus et que les échanges interparlementaires existants devraient être graduellement transformés en une "assemblée transatlantique" de fait.


http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?type=TA&reference=P6-TA-2…


Visiblement, dans la ligne directe de cette résolution, les débats publics et contradictoires, fondements de nos démocraties, appartiennent désormais au passé.
Par ailleurs, il semble que sur des sujets de cette importance, la décision a déjà été prise à Bruxelles,  il n'est pas nécessaire de consulter les Parlements nationaux. 


Les Parlements nationaux ne seront pas consultés sur la ratification du Traité transatlantique
http://www.contrelacour.fr/parlements-nationaux-ratification-marche-transat…

Ces traités vont désormais être LOI ... mais vous n'aurez pas été consultés et, bien sûr, aucun débat n'aura jamais eu lieu sur le sujet.
 
La modification de législation est déjà en cours pour être certain que les lois nationales ne pourront entraver ces traités. On appelle également cela le TIPP, pour être sûr que personne ne puisse comprendre de quoi il s'agit: 

Ce sont les lobbies qui prennent désormais les décisions et qui fixent les règles de conduite européennes, la justice privée remplace la justice publique. 

Une proposition fuitée de la Commission augmente la puissance de l’entreprise dans la prise de décision.


http://www.contrelacour.fr/confidentiel-marche-transatlantique-ttip-pouvoir…



Et c'est bien désormais le "mieux payant" qui aura gain de cause : 

Vendredi dernier, les ministres des finances de la zone euro (Eurogroupe) ont entamé les discussions relatives à la mise en place des « contrats de réformes ».


Cette nouvelle proposition, dont je vous parle depuis quelques mois, vise à inverser la logique actuelle: offrir de l’argent aux pays qui acceptent de mener des réformes structurelles, au lieu de brandir la menace (jamais mise en œuvre) des sanctions financières.   
 

http://www.contrelacour.fr/contrat-argent-contre-reformes-precisent/

Sur un sujet comme les retraites, j'ai le regret d'annoncer à la fonction publique française que son statut est désormais mort et enterré. C'est également écrit dans les résolutions Européennes et les décisions n'étant plus du ressort de l'Assemblée, elles sont déjà exécutoires même si nos médias ont oublié de nous en présenter un panorama complet : 

alignement des régimes publics sur celui du privé 
les fonds complémentaires sont désormais confiés aux fonds de pension privés 


la résolution Parlement européen du 20 octobre 2010 sur la crise financière, économique et sociale (recommandations concernant les mesures et initiatives à prendre). 
Celle-ci dispose – en son paragraphe 77 - que le Parlement: 
prend acte de ce que le grand krach éclaire d'un jour nouveau le défi démographique et celui du financement des retraites; considère que le financement des pensions ne peut être entièrement laissé au secteur public, mais doit reposer sur des systèmes à trois piliers, comprenant des régimes de retraite publics, professionnels et privés (3), dûment garantis par une réglementation et une surveillance spécifiques destinées à protéger les investisseurs; considère en outre que les retraites devront être réformées à l'échelle européenne pour contribuer à financer la solidarité intergénérationnelle; 
considère que l'allongement de la durée de vie soulève des questions transversales en termes d'organisation de la société qui n'ont pas été anticipées. 

http://www.contrelacour.fr/influence_union_europeenne_reforme_retraite/

Article 22 (1)
Dans ce cadre, une attention particulière devrait être accordée à la réforme des systèmes de retraite, l’écart devant correspondre, dans ce cas, au surcoût direct occasionné par le transfert des contribu­tions du pilier géré par les pouvoirs publics au pilier financé par capitalisation. Les mesures ayant pour effet de ramener des actifs du pilier financé par capitalisation vers le pilier géré par les pouvoirs publics devraient être considérées comme ponctuelles et temporaires par nature et, par conséquent, devraient être exclues du solde struc­ turel utilisé pour déterminer si des progrès suffisants ont été accomplis pour réaliser l’objectif budgétaire à moyen terme.


http://fipcarolinep.xooit.fr/t236-NOS-RETRAITES-POUR-LEURS-PARADIS-FISCAUX.…


Les retraites ne sont qu'un exemple car les accords dont nous parlons concernent la plupart de nos lois actuelles  et vous ne serez pas vraiment consultés Messieurs les Députés.  On vous dira que c'est l'Europe ! Le débat sera interdit, les textes demeureront secrets.

Et c'est en ce moment que cela se passe alors que vous êtes en train de préparer vos festivités et vos réveillons… et que vous avez d'autres chats à fouetter que le combat pour éviter l'enterrement de notre démocratie dans la plus stricte intimité. 

Joyeux Noel Messieurs les Député. mais ne venez pas vous plaindre auprès de vos électeurs lorsque vous recevrez  la lettre mettant fin à votre mission d'élu de la République.  Effectivement, vous n'aurez même pas su défendre les principes élémentaires de nos démocraties,  la séparation des pouvoirs, l'indépendance de la justice, la Constitution dont vous étiez supposé surveiller le respect. 

Il parait que l'heure  est aux économies, la suppression de vos postes , de vos attachés parlementaires, des  budgets attachés à vos missions vont être une économie certaine  pour l'équilibre budgétaire. 

La Belgique nous a déjà démontré qu'un gouvernement ne servait pas à grand-chose puisqu'elle a su s'en passer pendant plus de 18 mois.

Vous nous démontrez que les parlements sont également totalement inutiles puisque vous laissez la République se  faire déposséder de tous ses pouvoirs sans émettre un seul cri d'opposition.  Et pourtant vous avez ce pouvoir. En France il se nomme Motion de censure, mais vous avez également dû oublier ce que le respect de la Constitution et des fondements démocratiques impliquaient comme engagements de votre part. 

Au revoir Messieurs les Députés,  je ne vous regretterai pas, car vous ne servez  hélas plus  à rien, excepté d’engendrer des coûts  totalement inutiles à la nation. 

Et à la vitesse du coup d'état en train de se produire,  si vous suivez les tendances imposées par l'Europe aux Grecs ou aux Espagnols,  concernant ceux  qui pourraient s'opposer à cet assassinat servant que les intérêts d'une caste qui n'a désormais que des droits et plus aucun devoir,  ce cri d'indignation n'aura même plus le droit d'exister.  Vous applaudirez sûrement l'envoi des milices privées, filiales de groupes américains comme Académi, pour réprimer cette contestation. 


Petit cadeau de Noel  pour essayer de conserver le sourire : le  jeu video évènement   qui révolutionne tout un continent : 

 


http://www.youtube.com/watch?v=LMypt0SOgFw

 

Caro pour WikiStrike

Commenter cet article

caro 21/12/2013 12:34


Dans le même ordre d’idée , et de manière tout à fait cohérente avec la stratégie de la BCE :
L’Union Européenne refuse d’intégrer les parlements nationaux à la Gouvernance Economique
http://www.contrelacour.fr/ue-refus-parlements-nationaux-gouvernance-economique/


Ce communiqué officiel est à encadrer :


Les décisions relatives aux budgets nationaux sont au coeur des démocraties parlementaires des Etats membres. Dans le même temps les dispositions relatives à la légitimité démocratique et à
l’obligation de rendre des comptes devraient garantir que l’intérêt comun de l’Union est dûment prise en compte; les parlements nationaux ne sont toutefois pas les mieux placés pour tenir
pleinement compte de cet intérêt .

david 20/12/2013 13:42


vive les paiens, je chie dans la gueule du  jésus reptilien.........

Marie 19/12/2013 20:28


Pape François hier
:


"C'est une chose laide lorsqu'on
voit un chrétien qui ne veut pas se baisser, qui ne veut pas être au service, un chrétien qui fait le fier. Ce n'est pas un chrétien ! C'est un païen ! Un chrétien se baisse, un chrétien est au
service des autres."
http://www.ktotv.com/videos-chretiennes/emissions/a_la_une/audience-generale-audience-generale-du-18-decembre-2013/00081199

poLoq 19/12/2013 14:50


Pendant que le peuple danse dans les guinguettes, dans les parlements, c'est les bals des salopards ; entrées réservées.

rom1 19/12/2013 11:52


et j'ajouterais juste une tite chose!


Pour la prochaine fois ou je devrais aller voter!!!!!!   je rentrerais dans la salle et devant tout le monde! je ferais des confetis avec ma carte d'electeur!!! et beaucoup devrait
faire pareil!!!

caro 19/12/2013 11:37


Le bon titre aurait pu aussi être l'Europe de la Gouvernance par la Corruption . 


Car le contrat compétitivité et le TIPP ne sont rien d'autre que le pouvoir donné au plus offrant . 

rom1 19/12/2013 11:17


le probleme c'est que tout ceci est vrai!!!  bon moutons que nous sommes avons laissé notre avenir a ces gens là.........   


http://www.planete-revelations.com/t14253-anti-europe


combien de temps ca va durer!!? ca c'est la bonne question!

Archives

Articles récents