Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Kosovo : condamnations dans un trafic d’organes organisé par l’israélien Moshe Harel

Publié par wikistrike.com sur 30 Avril 2013, 11:47am

Catégories : #Politique internationale

Kosovo : condamnations dans un trafic d’organes organisé par l’israélien Moshe Harel

 

590424_l-urologue-lutfi-dervishi-c-juge-pour-trafic-d-organ.jpg

 

Un tribunal européen a condamné lundi cinq médecins kosovars à des peines allant jusqu’à huit ans de prison pour trafic d’organes au Kosovo.


 

Une affaire remontant à 2008 et dont les ramifications se sont étendues à travers l’Europe, l’Amérique du Nord et jusqu’au Proche-Orient. La plaque tournante était une clinique de la banlieue de Pristina.

Les donateurs, originaires de Turquie et de pays de l’ancienne Union soviétique, étaient attirés vers cette clinique « Medicus » qui leur promettait le versement de 10 à 12.000 euros. Les receveurs d’organes, des Israéliens pour la plupart, versaient entre 80.000 et 100.000 euros. Certains donateurs n’ont jamais reçu l’argent promis.

L’affaire a d’autant plus gagné en notoriété qu’elle a fait écho aux accusations de trafic d’organes humains visant l’ex-guérilla albanophone de l’Armée de libération du Kosovo, en lutte contre l’armée serbe à la fin des années 1990. L’ALK est accusée d’avoir opéré des prisonniers – serbes notamment – et vendu leurs organes en Albanie voisine.

Un rapporteur du Conseil de l’Europe, Dick Marty, a déclaré que les deux affaires étaient liées et touchaient aux plus hautes sphères du pouvoir au Kosovo, dirigé par l’ex-guérilla.


 

Les cinq condamnations prononcées lundi ne concernent que des ressortissants kosovars. Le directeur de la clinique Medicus, l’urologue Lutfi Dervishi, a été condamné à huit ans de prison pour crime organisé et trafic d’êtres humains. Son fils, Arban, a écopé de sept ans et trois mois. Un anesthésiste a été condamné à trois ans fermes et deux autres prévenus à un an avec sursis.

Deux mandats d’arrêt ont été émis à l’encontre de deux autres suspects, un chirurgien turc, et le cerveau présumé du réseau, l’Israélien Moshe Harel.

Alors ministre français des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, en visite officielle au Kosovo le 1er Mars 2010, avait été interrogé par un journaliste de « Voice of America » sur ces trafics d’organes, alors qu’il était à cette époque chef de la Minuk, la mission de l’Onu au Kosovo. Il a simplement nié l’existence des « maisons jaunes », ces « cliniques » clandestines, ainsi que l’existence du trafic d’organes lui-même.


 

Il avait également rejeté dans une déclaration à la BBC toutes les accusations qui pourraient peser sur lui, démentant qu’il aurait « fermé les yeux sur l’affaire du trafic d’organes au Kosovo au nom de la stabilité politique »…

Sources : YahooNews /Euronews / Tf1 / Le Journal du Siècle

 

Commenter cet article

Laurent Franssen 02/05/2013 04:28


Trés constructif tout cela.

Rensk 02/05/2013 00:26


@ Athos,


Pas de problème, si tu est tellement "remonté" que ton ressort du Tic-Tac aie cassé ce soir... Tu te calmeras, je pense, et tu nous apportera toi aussi des infos, des idées a toi... J'ai
"bêtement" confiance en l'humain.


(l'histoire du pseudo "protégé" est vraiment très drôle pour un citoyens qui connais, disons 10% des lois... Je suis en train d'attaquer le parlement pour qu'il enlève de la loi le truc du "nul
n'est censé ignorer la loi" car avec ça il dégrade les diplômes des avocats et juges)

Athos 01/05/2013 21:30


@Rensk


Excuses pour les "vaches" pour un suisse souabe ou un "suisse toto" c'est pas sympa.

Athos 01/05/2013 21:11


@Rensk ou un autre


Tu t'occuppes de ton pseudo et je m'occuppe du mien , et les vaches seront bien gardées.


Puis c'est plus pratique pour répondre à tes inepties

Rensk 01/05/2013 19:34


@ Athos,


T'est vraiment aussi nul que ça ? Des Rensk il y en a plus de 100'000 de part le monde... suffit que l'adresse d'inscription ne soit pas la même (mail) et de suite c'est d'une autre personne
qu'on parle...


Trop nombrilistes les frouzes, le centre du monde semble être Paris pour eux !

Rensk 01/05/2013 19:30


Suite a ces condanations... qui ont apporté des preuves irréfutable aujourd'hui...


Ben ; la Suisse a reçu des demandes d'entraide judiciaires nouvelles (suis vraiment pas mécontant que Dick Marti suive notre affaire jurassienne, ce con de droite, fait vraiment un bon boulot
partout où il met son nez)


- "Nousnous heurtons à la position non constructive de l'UE qui ausurpé l'enquête et empêche son bon déroulement", a indiquéM.Lavrov. (23 janvier)



Un scandale a éclaté en décembre 2010 après la publication d'un rapport dénonçant un trafic d'organes humains au Kosovo. Lerapport a été rédigé pour l'Assemblée parlementaire du Conseil de
l'Europe (APCE) par le rapporteur suisse Dick Marty.

Athos 01/05/2013 16:50


Il suffit de demander..


Même si la réalité dépasse la fiction , dura lex , sed lex ..

Portos 01/05/2013 11:52


@athos tu sort sa de ou l'usurpation de pseudo illégal? Ta acheter les droit sur ton athos ? 
Ce ne serait pas un des mousquetaire ton nick name ? Tu a payée l'auteur ?
Et la peine encourue ? un amende ? ou sa ? dans ton pays ? le miens ? (canada) ou la belgique ? serieux fache toi pas mais je comprend pas tu n'y peut rien je croit faut pas rêver.

Athos 01/05/2013 11:02


Au sujet de l'auteur des messages 2 et 4


Usurpation de pseudonyme : 1 an de prison et 15.000 € d'amende   


Usurpation de pseudonyme : mise en garde et information a toutes fins utiles. Cela peut servir chacun d'entre vous. Quand aux "pirates en couche culotte",
ne faites pas l'erreur de sous-estimer les services de polices et de gendarmerie. Car lorsqu'il y a plainte concernant un délit, il y a poursuite.





D'un point de vue juridique, le pseudonyme est protégé civilement contre l'usurpation.

 



Pénalement, le délit d'usurpation d'identité est constitué dès lors que l'on est aisément identifiable et si l'usurpateur vous exposait à des poursuites
civiles, pénales ou disciplinaires du fait de ses actes sous sa fausse identité. Mais cela va désormais plus loin : "en vue de troubler sa tranquillité ". Il suffit donc que l'usurpation cause un
dérangement suffisant. 


-15 mars 2011 -
Après l'article 226-4 du code pénal, il est inséré un article 226-4-1 ainsi rédigé :
« Art. 226-4-1.-Le fait d'usurper l'identité d'un tiers ou de faire usage d'une ou plusieurs données de toute nature permettant de l'identifier en vue de troubler sa tranquillité ou celle
d'autrui, ou de porter atteinte à son honneur ou à sa considération, est puni d'un an d'emprisonnement et de 15 000 € d'amende.
« Cette infraction est punie des mêmes peines lorsqu'elle est commise sur un réseau de communication au public en ligne. »





Pour faire simple pour certains esprits : utiliser un pseudo qui n'est pas le votre pour obtenir des faveurs, passer des messages
qui dérangeraient le véritable propriétaire du pseudo, insulter, mentir, calomnier est un DELIT, qui peut vous envoyer devant le TRIBUNAL CORRECTIONNEL. Sans parler des dommages/intérets que
pourrait réclamer la victime, plus le paiement des frais engendrés.

Athos 01/05/2013 10:59


Au gestionnaire de WikiStrike ,


Soit vous intervenez pour sur l'utilisateur , à l'origine des messages 2 et 3 , qui usurpe un pseudo,soit  je je fais les déclarations adéquates à qui de droit;


Il n'a même pas le courage de se signer lui même, c'est à dire l'importance du personnage...

Athos 01/05/2013 00:58


non je blague... je me parle tout seul car personne ne me repond


Mais cet enculé de juif mérite vraiment la peine de mort...

Athos 30/04/2013 23:57


Le rétrograde qui a usurpé mon pseudo,, pour vomir ses glaires, devrait savoir que c'est , maintenant, pénalement répréhensible.


A bon entendeur salut...

Athos 30/04/2013 23:19


je lui souhaite la prison a vie a cet enfoiré de juif

Athos 30/04/2013 18:18


Donc Bernard Kouchner rapatriait des reins, des coeurs pour remplir les caisses du PS?

Archives

Articles récents