Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Les vrais bénéficiaires de l’escroquerie Madoff

Publié par wikistrike.com sur 27 Août 2012, 10:04am

Catégories : #Economie

 

L’affaire Madoff, une escroquerie communautaire ?

 

madoff.jpgLe vrai visage communautaire de l’affaire Madoff, la plus grande escroquerie de l’Histoire humaine

Je ne reviendrai pas sur les détails de l’affaire. Bernard Madoff, juif américain pratiquant, a monté la plus grande arnaque de l’Histoire. Adoptant un schéma type « pyramide de Ponzi », l’opération consistait à prétendre qu’il gérait un fonds d’investissement très performant. Il démarchait, avec son équipe, d’importants clients et entreprises et leur faisant miroiter des gains intéressants.

Or, les malheureux ignoraient complètement que les fonds qu’ils remettaient à la société de Madoff n’étaient jamais investis en bourse. La faible rémunération périodique qu’ils recevaient, les mettant en confiance et les incitant à réinvestir sans cesse, provenaient des dépôts des autres clients. Une fois le montage découvert, les clients comprennent que leur argent a été accaparé par Madoff et les siens… La pyramide s’est effondrée et a révélé plus de 60 milliards de dollars de trou.

Suite à cette affaire, les médias se sont empressés de dire qu’il s’agissait d’un individu isolé. L’on a même prétendu, pour empêcher le public de comprendre le fond de l’affaire, que des juifs auraient été arnaqués.

Or, ce que le public ignore, c’est que Madoff n’était pas seul, et que la communauté juive a largement profité de l’affaire. Ce n’est qu’en sachant cela qu’on comprend réellement ce qui a motivé les protagonistes.

Les vrais bénéficiaires de l’escroquerie Madoff

Irving Picard, la personne chargée de liquider la société Madoff suite à l’éclatement du scandale, a recensé au moins 2000 personnes et organismes bénéficiaires de l’opération ! En clair il ne s’agissait pas d’un loup solitaire avide d’argent. Tout porte à croire qu’il a été un agent communautaire.

C’est ainsi que Picard découvrit que parmi les gros bénéficiaires, outre la famille élargie de Madoff, deux familles juives se distinguaient : les Lévy et les Shapiro. Fait ignoré du grand public, l’un des plus gros bénéficiaires du montage était Jeffry Picower, juif américain et investisseur professionnel (http://en.wikipedia.org/wiki/Jeffry...). Il a engrangé plus de 7 milliards de dollars !

C’est au sujet des organismes communautaires juifs que le constat est accablant. On lit ainsi sur Wikipédia que :

« Outre les fondations de philanthropes juifs pour lesquelles les plaintes furent portées contre leurs fondateurs tel que Carl et Ruth Shapiro, Jeffry et Barbara Picower, Sonja Kohn, etc. ou la famille Madoff elle-même par le biais des fondations The Mark and Stephanie Madoff Foundation et the Deborah and Andrew Madoff Foundation qui ont été appelées à rembourser 2 millions de dollars chacune, on trouve :

America Israel Cultural Foundation une fondation de soutien aux artistes et institutions culturelles juives qui est poursuivie pour un montant de 5,32 millions de dollars.

The American Committee for Shaare Zedek Medical Center poursuivie pour 7 millions de dollars.

United Congregations Mesorah, une association religieuse qui est poursuivie pour 16 millions de dollars.

Les complices du montage

Du côté des complices, même constat. Certes, certaines banques classiques sont concernées, comme HSBC, BNP, JP Morgan… Toutefois, là encore, l’implication communautaire est flagrante. Ainsi la fameuse banque « suisse » UBC à hauteur de plus de 2 milliards de dollars. Cet établissement fut fondée par Edgar de Picciotto (http://www.ubp.com/cms/lang/fr/ubp/...), et est dirigée par sa famille. Or, il ne s’agit ni plus ni moins que d’une famille d’immigrants juifs libanais…

Au rang des complices, bien cachée dans l’épais dossier Madoff, l’on retrouve une banque israélienne « Hapoalim ».

L’affaire Sonja Kohn, rescapée de l’holocauste, juive intégriste et surtout complice et bénéficiaire principale de l’arnaque Madoff

Ce n’est pas fini… Le plus gros morceau arrive ! Le plus important complice et bénéficiaire de l’escroquerie est la banquière Sonja Kohn. Sa biographie se passe de tout commentaire quant à son implication dans le judaisme (http://fr.wikipedia.org/wiki/Sonja_Kohn) :

« Fille de rescapés polonais de l’Holocauste, elle grandit dans une petite communauté juive de la capitale autrichienne et épouse Erwin Kohn, banquier, dans les années 1970.

Elle débute sa carrière professionnelle avec son mari à Milan en montant une petite affaire d’import-export de montres, transférée par la suite à Zurich. En 1984, Elle crée la Medici à Vienne.

Un an après, elle s’installe à New York, dans une communauté juive orthodoxe. Elle devient ultra-orthodoxe et porte désormais la perruque comme l’impose la pratique de sa religion. Elle crée Eurovaleur Inc.

En 1990, elle retourne s’installer à Vienne. Elle est mère de 5 enfants et dispose d’une villa dans le quartier de Nahlaot à Jérusalem où elle se rend plusieurs fois par an, son fils, le rabbin Avraham Zeev Kahana, est le directeur d’une école talmudique, Les portes de la halakha, financée par Sonja Kohn »

Quel a été son rôle dans l’affaire Madoff ? Le liquidateur a déposé plainte contre et des sociétés qui lui sont liées, notamment sa propre banque, en estimant : « En Sonja Kohn, Madoff a trouvé une âme sœur criminelle, dont l’avidité et l’inventivité malhonnête égalaient la sienne ». Dans son recours en justice, il écrit : « Depuis plus de 20 ans, Kohn a organisé un vaste montage illégal en exploitant sa relation privilégiée avec Madoff pour drainer plus de 9,1 milliards de dollars appartenant à d’autres personnes dans un montage à la Ponzi ».

Il ajoute que « le montage illégal a enrichi Kohn, sa famille et des dizaines d’autres individus et entités, dont les plus grosses banques en Autriche et en Italie, aux dépens des biens du BLMIS et sur le dos des victimes de Madoff ».

Tous ces éléments suffisent pour tout comprendre, toute conclusion s’avérerait superflue… Sauf à rappeler que selon le Talmud, livre saint du judaisme, escroquer les goym est non seulement permis, mais même considéré comme un mitsvah, « bénédiction », lorsqu’il s’agit de favoriser la communauté.

 

Source: Egalité et reconciliation 

Commenter cet article

sarah 14/09/2012 22:56


ils sont simplement tous devenus ce que le monde, la matrice pour etre plus precis  a fait d' eux....

Jérôme 28/08/2012 13:26


@ Laurent Franssen :


 


Il faut être au moins juif pour dire ce genre de choses...sans les juifs pour gérer le monde, il n'y a aucun doute, le monde serait plus calme et la morale plus répandue. Car franchement, avec
tous les juifs que j'ai fréquenté, je peux attester que leur morale est plus que douteuse, mais évidemment tout dépend de quel point de vue on se place. Du point de vue des juifs, arnaquer,
voler, truander son prochain, surtout s'il n'est pas juif, c'est presque un devoir, une religion. Du point de vue d'un chrétien, même non pratiquant comme moi, ça s'appelle un arnaqueur, un
voleur, un truand, à mettre en prison sans état d'âme.


 


Bien entendu, il n'y a pas QUE les juifs qui ont des comportements de ce genre, mais chez les juifs c'est une religion. Leur UNIQUE sujet de conversation c'est...L'ARGENT. Ils ne connaissent QUE
ça, ils sont tellement superficiels qu'ils en sont pathétiques. Mais c'est leur mode de vie, tout comme les Roms ne peuvent s'empêcher de vivre du vol, les juifs ne peuvent s'empêcher d'essayer
de truander leur prochain pour gagner plus d'argent. Comme si l'argent allait leur garantir une plus belle place (en or massif) au Ciel... A mon avis, s'il y a un Dieu, ils vont morfler une fois
arrivés là-haut, aucun doute qu'aucun Dieu, à condition qu'il soit juste, ne cautionnerait de tels comportements.


 


A part truander leur prochain et jouer sur la victimisation de la seconde guerre mondiale, il ne savent pas faire grand chose d'autre. Ils sont malins, ils achètent les politicards corrompus et
font ainsi passer les lois qui les arrangent. Ils se serrent les coudes pour se coopter dans tous les domaines, économiques, politiques, médiatiques (que de juifs sur BFM TV...on dirait
Télé-Israël) etc...


 


Et les pauvres couillons de Français qui ne voient rien (dans leur majorité) et se laisse mener à l'abattoir (halal et casher bien évidemment) comme des moutons.


 


Finalement j'en arrive à ne plus plaindre mes compatriotes tellement ils sont idiots.


 


Que les musulmans ne se réojuissent pas trop, j'en ai autant à leur service...ces pique-assiettes qui ne respectent rien et surtout pas les pays qui les accueillent et leur donnent tout. Que
restera-t-il de ces pays occidentaux si les musulmans deviennent un jour majoritaires ? Ces pays ressembleront tôt ou tard à leurs pays d'origine, sales, mal entretenus, désorganisés et à la
limite du sous-développement. Demandez donc leur avis à ceux qui ont vécu sous la colonistation, même si tout n'était pas parfait, au moins les choses étaient organisées, les infrastructures
créées, la sécurité assurée, etc... beaucoup de ces personnes qui ont vécu la colonisation regrettent cette époque, en tout cas ceux qui sont honnêtes et qui ne prospèrent pas du bordel que ces
pays sont devenus.

Toto 28/08/2012 09:48


En effet non, ce serait la guerre partout dans le monde.


wait, quelqu'un me dit que c'est la guerre partout dans le monde.

Laurent Franssen 28/08/2012 06:58


Sans les Juifs pour gerer le monde vous croyez-qu'il aurait tenu aussi longtemps ?

Laurent Franssen 28/08/2012 06:45


C est un photo humoristique ?

On dirait Mademoiselle Doubtfire

Andros 27/08/2012 20:41


Si vous avez la chance d'en rencontrer ou d'en connaitre, posez franchement la question aux Policiers de la brigade financière ce qu'ils pensent du CRIF et autres associations ou organismes qui
se revendiquent Juifs.


Le nombre d'entreprises Françaises qui ont fermé à cause de leurs arnaques, les hôtels qui les ont reçu pour des week end entiers, cédé à tous leurs caprices sans jamais réussir à se faire
régler, les particuliers qui ont vu leurs économies fondre et les abus de confiance. La liste est simplement ahurissante et à peine croyable. Ceux que je connais m'ont assuré que s'ils devaient
placer de l'argent, JAMAIS ils ne feront affaire avec un Juif et ils sont bien placés pour se renseigner. En dehors de ça, je n'ai strictement rien contre les Juifs, faut juste pas qu'ils
prononcent le mot argent en ma présence.

Jérôme 27/08/2012 17:14


Je ne crois pas que l'on puisse me traiter d'anti-sémite, je suis catholique (non pratiquant), mon ex-femme et mon fils sont juifs (non pratiquants), j'ai eu beaucoup d'amis juifs dans ma vie
(travail dans le commerce).


 


Mais il faut bien avouer que les juifs sont rarement des gens fiables sur lesquels on peut compter, sauf tant que ça peut leur rapporter quelques chose financièrement. Ils passent leur temps à
parler pognon, c'est leur UNIQUE sujet de conversation. Ils essayent tout le temps de baiser les autres, quand ce n'est pas les "leurs". Les juifs sont manipulateurs et menteurs, après plus de 20
ans de vie professionnelle avec eux je crois pouvoir en parler. Cela dit, les arabes sont pareils. De toute façon j'en suis arrivé à la conclusion que les juifs et les arabes, c'est la même chose
que l'histoire de Coluche avec les Belges et les Suisses, ils sont pareils, il n'y a qu'eux qui l'ignorent.


 


Moins je fréquente les uns et les autres et mieux je me porte. Devinez à quelle communauté appartenaient les patrons qui m'ont arnaqué ? Des juifs.


 


Ce que je dis là n'est pas du racisme, c'est juste le constat d'une vie professionnelle et personnelle bien remplie durant laquelle je les ai côtoyés.

Eoud Reizinstein 27/08/2012 15:24


Un individu se réclamant d'une communauté partiulière avec ses codes, ses pratiques, ses moeurs et sa diaspora commet un crime avec les membres de cette communauté revendiquée(du simple fait
qu'elle réclame -en se moquant de savoir si des liens de sang ou éthniques existent concrètement parmi elle- un état propre à elle seule bien que biologiquement 90% d'entre elle se fût jamais
originaire de la terre qu'elle revendique). Des personnes condamnent les crimes que ces individus ont commis au sein de leur communauté, et se sont finalement les personnes qui dénoncent les
criminels qui deviennent les méchants. Si l'on avait dit : "ce syrien musulman a monté une énorme escroquerie", y-aurait-il eu une réaction similaire? ou bien "ce français de confession
protestante..." ? Accuser d'antisémitisme au sujet de cet article révèle que celui ou celle qui profère ce quolibet possède un Q.I. bien peu flatteur. Définition de "sémite" : Qui appartient aux
peuples du Proche-Orient parlant ou ayant parlé une langue sémitique (Arabes, Hébreux, Phéniciens, etc.). Bien, cela ne qualifie pas les Israéliens particulièrement, on est d'accord. Alors dire
anti-sémite au sujet de l'article donne juste envie de pouffer de rire devant une telle médiocrité intellectuelle étant simplement donné que les protagonistes ne sont pas du TOUT originaires du
Proche-Orient....et merci à cette personne de faire passer le mot "juif" pour une insulte, quand la réflexion vole bas elle se retourne contre soi.


Je propose une généreuse collecte pour le mouton Antiwiki, un neurone ou deux m'sieurs dames! A votre bon coeur!

antiwiki 27/08/2012 14:50


c'est bon on l'a compris que les membres de wikistrike sont des anti-sémites !! il suffit de voir le nombre d article anti-juif et pro arabes que vous distillez à longueur de journée !!!

Archives

Articles récents