Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

L'affaire Sirius: L'existence d'un homme (ou pas) de 13 centimètres que l'on vous cache

Publié par wikistrike.com sur 8 Août 2013, 08:42am

Catégories : #Insolite - étrange et bêtise humaine

L'affaire Sirius: Peut-être la chose la plus importante qui se passe aujourd'hui sur la planète et personne n'en parle


Une créature très similaire à un être humain, mais de seulement 13 cm de long, a été trouvée il y a dix ans dans le désert d'Atacama au Chili. Cette découverte de 2003 n’a été rendue publique que cette année, en avril. Des scientifiques espagnols ont étudié la créature pendant des années sans qu’on en sache rien. Lorsque vous lisez ceci, vous pensez immédiatement au calme plat dans les médias. Mais il n’y a pas que cela.

Le propriétaire de la créature, Ramón Navia-Osorio-Villar, n'a pas ménagé ses efforts pour qu’elle soit examinée par des scientifiques de renom et des médecins de Barcelone et de Madrid. Mais ces scientifiques étaient très réticents à coucher leurs conclusions dans un rapport officiel. Finalement, l'affaire a éveillé l'attention d'un scientifique américain de l'Université de Stanford en Californie. C'était la première fois qu'une autorité reconnue communiquait ouvertement à propos de la recherche sur les indices d'une possible vie extraterrestre.

Cette créature trouvée est humanoïde. Malgré sa petite stature, elle ressemble à un être humain, mais elle a moins de côtes et un crâne très inhabituel. La circonférence de la tête est proportionnellement beaucoup plus important que celle des humains. Il n'y a absolument aucun doute que la créature est réellement un organisme vivant, et non le produit d'un farceur. Les scientifiques sont convaincus que ce n'est pas un possible fœtus avorté momifié. Ils n’ont également constaté aucun signe de nanisme ou de syndrome génétique qui pourrait accélérer le vieillissement. La créature devait être âgée de 6 à 8 ans quand elle est morte, probablement par accident. En outre, on ne peut savoir comment il pourrait survivre dans les conditions difficiles du désert. On peut encore moins savoir d’où il est originaire.

Dans le monde scientifique, on parle de ‘l'affaire Sirius’. En mai dernier, le film «Sirius Film » a été présenté, dans lequel des scientifiques de l'Université de Stanford ont rendu leurs conclusions. Ils ont d’abord déclaré que les recherches génétiques se poursuivaient encore. « Une enquête initiale a révélé que l'ADN ressemble beaucoup à celui de l'homme, mais il n'y a aucune explication concernant l'apparence physique de la créature. Nous ne pouvons pas confirmer si cette créature est d'origine extraterrestre, mais on ne sait pas ce que c’est. Nous tenons à souligner que l’ADN de l'homme de Neandertal est identique à celui de l'homme moderne à 99,5%. Les singes ont un ADN qui correspond entre 96 et 97% à celui de l'homme. Ici, nous constatons qu'il y a environ 9% de l'ADN qui est différent, et son génotype ne correspond pas à son phénotype. « Cela signifie que l'apparence physique ne correspond pas à l'analyse ADN. Une analyse plus poussée des 9% l'ADN étranger est nécessaire, et nous espérons révéler le mystère. Toutefois, cela peut prendre un an. À l'heure actuelle, la créature du désert d'Atacama reste un mystère pour nous ».

Il serait extrêmement intéressant pour les scientifiques d’envoyer une expédition dans le désert pour faire des observations ponctuelles. Il est presque inconcevable que cette créature vivait seule. Malgré le fait que la région est célèbre pour ses momies vieilles de milliers d'années - beaucoup plus vieilles que les momies égyptiennes -, des scientifiques sont fermement convaincus que les restes de la créature ne sont pas très vieux, une centaine d'années tout au plus.

Le propriétaire de la créature est un riche homme d'affaires espagnol, qui est également la force motrice derrière l’IIEE (Institut de recherche en  Exobiologie), une organisation qui s’intéresse aux OVNIS, fondée en 1975. Il a acheté la créature d'un patron de café chilien, qui l’avait lui-même achetée à un ouvrier, Oscar Munoz. Celui-ci l’avait trouvée dans la ville fantôme 'La Noria' dans le Désert d'Atacama. Les phénomènes paranormaux, tels que les observations d'OVNIS et les apparitions paranormales, sont des données courantes dans cette région, qui s'est développée au 19ème siècle comme un lieu d'extraction du sel, et qui, depuis lors, est restée inhabitée.

 Le mystère est encore plus épais dans les rapports de Ramon Navia-Osorio-Villar et ses associés, qui se sont rendus  avec lui sur le site et ont trouvé des informations auprès des habitants. Selon des rumeurs, d’autres humanoïdes, plus intacts, ont été trouvés dans des endroits très éloignés. Bien que les rapports n'ont pas été confirmés par les autorités, les scientifiques croient qu'une enquête officielle du site s’impose. A l’exception de la chaîne de télévision chilienne « Channel V Megavisión » aucun rapport de la découverte n’a été rendu dans les médias.

Cependant, en juin dernier, Steven Macon Greer a apporté a publié une vidéo sur YouTube, avec l’intention de libérer tout le mystère. Greer est un médecin et ufologue américain, qui a fondé le CSETI (Centre pour l'étude de l'intelligence extraterrestre). La découverte de la créature humanoïde soulève de nombreuses questions, et encourage l'utilisation d'hypothèses. Par exemple: il est possible que les extraterrestres aient autrefois vécu sur la Terre puis qu’ils ont déménagé dans une autre partie de l'espace en laissant derrière eux une partie de leurs congénères? Sont-ils des «migrants» qui visitent maintenant la Terre afin de mieux comprendre leurs origines? Ou, à l’inverse, sommes-nous les descendants d'extraterrestres qui ont gravité autour de la Terre il y a des millions d'années pour s’y établir eux-mêmes? Est-ce que cette créature est l’un de nos parents, dont le groupe d’origine est resté quelque part dans l'espace? On dirait de la fantaisie, mais certains scientifiques affirment que l'ADN humain est plus ancien que la Terre elle-même. Tout récemment, des scientifiques ont élaboré un modèle mathématique qui donnerait à penser que notre ADN date de plus de 10 milliards d'années, et qu’il remonte à une époque où la terre n'existait pas encore. Ils ont conclu la chose suivante: « Peut-être que la vie est universelle et qu’elle se propage à travers l’espace, de monde en monde ».

 

Traduit de Frank Depreitere 

 

Source

 

humanoid.jpg

 

Archives

Articles récents