Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

L’agence Dagong dégrade la note souveraine des Etats-Unis

Publié par wikistrike.com sur 18 Octobre 2013, 18:43pm

Catégories : #Economie

L’agence Dagong dégrade la note souveraine des Etats-Unis


Ratings Don’t Reflect China Local Government Risks, Dagong Says 

 

L’agence chinoise de notation Dagong a dégradé à nouveau la note souveraine des États-Unis et maintient une perspective négative. 

L’agence chinoise affirme que malgré l’accord partiel obtenu par le Congrès le gouvernement fédéral américain, la situation est que le taux de croissance de la dette dépasse de manière significative celui des recettes fiscales, avec un PIB qui demeure inchangé.

"Pendant longtemps, le gouvernement américain a maintenu sa solvabilité en remboursant ses dettes anciennes par de nouvelles dettes, ce qui aggrave constamment la vulnérabilité et la solvabilité du gouvernement fédéral."

Dagong Global Credit Rating Co a donc décidé de dégrader la notation de crédit des États-Unis, à A- et maintient une perspective négative.

Cette décision prise par l’agence chinoise repose sur plusieurs éléments :

D’abord, l’arrêt partiel du gouvernement fédéral souligne apparemment la détérioration de la la solvabilité du gouvernement. La fermeture partielle du gouvernement américain est une conséquence inévitable de son échec à long terme à payer ses dettes excessives. Au cours des exercices de 2008 à 2012, le rapport du stock de la dette par rapport aux recettes fiscales du gouvernement fédéral est passé de 4,0 à 6,6.

Dans de telles conditions, le gouvernement fédéral, qui peut difficilement soutenir ses propres dépenses, ne sera pas en mesure de couvrir son énorme quantité de dettes.

Ensuite, depuis le déclenchement de la crise de la dette américaine en 2008, la dette US a augmenté de 60,7 % entre 2008 et 2012, alors que le PIB nominal a augmenté de seulement 8,5 %, tandis que les recettes fiscales ont diminué de 2,9 %, ce qui indique que les recettes fiscales ne peuvent plus être la principale source de remboursement de la dette.

En raison du fait que le gouvernement fédéral dépend maintenant fortement de sa capacité à contracter de nouvelles dettes pour rembourser ses anciennes, la vulnérabilité de sa chaîne de la dette est telle que le défaut de paiement technique peut se produire à tout moment.

De plus, la quantité de liquidités injectées en continu sur les marchés financiers internationaux par les États-Unis, afin d’éviter un défaut de la dette, a causé une dévaluation du dollar qui a fait baisser la valeur du stock de dettes pénalisant directement les intérêts des créanciers. Dagong estime que la dépréciation du dollar américain a entraîné une perte de 628,5 milliards de dollars aux créanciers étrangers entre 2008 et 2012.

Depuis l’arrivée de Barack Obama au pouvoir en 2009, le Congrès américain a augmenté le plafond de la dette cinq fois. Cette nouvelle augmentation du plafond de la dette montre l’incapacité du gouvernement à améliorer sa solvabilité en améliorant les éléments économiques et financiers de base.

Enfin, les Démocrates et les Républicains n’ont pas de stratégie cohérente pour résoudre le problème de la dette souveraine. Une crise de la dette qui se transforme en une crise politique, qui à son tour aggrave la crise de la dette.

Une telle politique rend très sombre les perspectives de solvabilité du gouvernement fédéral américain, conclue l’agence.

Sources : Dagong / Le JDS

Commenter cet article

Archives

Articles récents