Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

L’extinction de toutes formes de vie sur Terre a-t-elle commencé ?

Publié par wikistrike.com sur 1 Mars 2014, 14:31pm

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

L’amibe serait celle par qui l’extinction de toutes formes de vie peut arriver !

 

 

 

Amoebas_from_Ehrenberg.jpgLes dernières mortalités de masse d’animaux ont soulevé en moi bien des interrogations. Afin d’avoir un max de réponses et d’informations, j’ai pris contact avec plusieurs groupes de recherches universitaires.

A l’un d’entre eux m’a mis involontairement sur une piste, qui après échange de données, pourrait bien s’avérer plausible, et tout être vivant sur la planète serait concerné, végétaux, animaux, aquatiques et même l’humain, autrement dit en terme générale, toute la vie sur Terre, ceci compris les bactéries, les microbes, les bacilles et les virus.

Pendant qu’on se chamaille, se concentre sur le réchauffement et ses origines, insidieusement une forme de vie toute simple, étant elle-même à l’origine de toutes les formes de vies sur la planète, serait en train de tout gommer. Cette forme de vie n’a jusqu’à présent pas été suffisamment étudiée en profondeur, délaissée de par sa singulière simplicité mais ô combien redoutable, le terroriste parfait, se fondant dans la masse, l’incognito, le « nettoyeur », je veux parler de

« L’AMIBE ».

En effet, l’amibe était aux origines, une unicellulaire qui au cours de l’évolution et des conditions de sa vie, a donné naissance à des pluricellulaires, composant ainsi plusieurs groupes disséminés sous forme d’organismes beaucoup plus complexes, plantes, arbres, animaux, et l’homme. On y retrouve les :

Eukaroyta (Eucaryotes) (dans la composition des tissus humains, des fougères et des champignons) en opposition aux :  

Eubacteria (bactéries) (les Chloroplastes, les Protéobactéries (Escherichia, Salmonella, legionella), les Cyanobactéries (Lac Mono!), les Mycoplasmes (maladies par insectes, acariens (tiques)). Comprenant également les Entérobactéries se retrouvant entre autre en bio-industrie (produits laitiers, cosmétique, et pharmaceutique)(E. Coli).

Les Archaea, ils sont présents dans divers biotopes tels entre autre, sources hydrothermales océaniques et volcaniques, en mer, dans la terre, les marais. Ils interviennent sérieusement dans les cycles du carbone et de l’azote, mais aussi dans la production de méthane (méthanogène) dans le système digestif. Les méthanogènes contrebalancent l’incapacité d’action de certains anions, à réguler l’oxygène, les nitrates et les sulfates. Et ce n’est qu’une infime partie de sa descendance.

Ceci dit, l’apparition et l’accroissement pour le moins inquiétant, de maladies infectieuses où la médication actuelle semble supplantée tant pour l’humain que l’animal, laisse craindre une propagation d’amibiase. Et pourrait bien poser questions ! Son vecteur principal est l’eau contaminée, par contact et par voies sexuelles, elle entraîne des infections de types :

                               Gastro-entérites

                               Dysenteries pandémiques (diarrhées mucco-sanguinolentes)

                                Mais peut atteindre aussi le foie, les poumons et le cerveau

Quant au seul traitement antibiotique antiparasitaire : Métronidazole. Il aurait des effets secondaires plutôt désastreux tels que : et la liste est longue voir la fiche anglophone (plus complète) de « Flagyl ».

                               Immunodéficience

                               Céphalées durables

   Neuropathies périphériques : (poly)névrites (chroniques), neuropathies diabétiques, démyélisante, etc.).

 

L’Alpha et l’Omega »

 

http://lesmoutonsenrages.fr/2014/03/01/celle-par-qui-lextinction-de-toutes-formes-de-vie-peut-arriver/#more-59338

Archives

Articles récents