Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

L’armée iranienne a l’autorisation de fermer le détroit d’Ormuz si les exportations de bruts sont bloquées

Publié par wikistrike.com sur 8 Janvier 2012, 13:11pm

Catégories : #Politique internationale

L'Iran affirme qu’il a l’intention de fermer le détroit d'Ormuz, si les exportations de brut sont bloquées


breaking newsLe leadership de Téhéran a décidé d'ordonner un blocus du détroit stratégique d'Ormuz si les exportations de pétrole du pays sont bloqués, c’est ce que rapporte un haut commandant de la Garde révolutionnaire dans la presse iranienne.

La décision stratégique a été faite par les hautes autorités de l'Iran, selon Ali Ashraf Nouri , cité par le quotidien iranien du Khorasan.

Jusqu'à présent, il n'y avait pas eu de confirmation officielle par l'armée iranienne d'avoir des ordres directs de bloquer le détroit. Cependant, Téhéran a menacé de bloquer la voie navigable stratégique - l'un des itinéraires de pétrole au monde le plus important - si l'Occident décidait de sanctionner ses exportations de pétrole.

Bloquer le détroit d’Ormuz est considéré comme une déclaration de guerre à l’Occident. Les américains prendront des sanctions, c’est inévitable.

Jour après jour, la tension monde dans ce secteur du  monde qui s’avère être le plus stratégique de la planète.

 

Ghisham Doyle pour WikiStrike

 

Source: Russia Today (Plus bas dans l'article)


Iran: les Etats-Unis "répondront" s'il y a blocage du détroit d'Ormuz

00000000000Les Etats-Unis "répondront" par la force si l'Iran cherche à bloquer le détroit d'Ormuz, passage stratégique pour le trafic maritime pétrolier, a affirmé dimanche le chef du Pentagone Leon Panetta, évoquant une "ligne rouge" à ne pas franchir.
"Nous avons été très clair sur le fait que les Etats-Unis ne toléreront pas la fermeture du détroit d'Ormuz. C'est une autre ligne rouge pour nous et nous y répondrons", a déclaré le secrétaire américain à la Défense lors de l'émission Face the Nation sur CBS. 

  
La tension est montée d'un cran entre Téhéran et Washington mardi après les mises en garde émises par l'Iran à l'issue de manoeuvres militaires contre la présence de la marine américaine dans le Golfe, suscitant des craintes sur l'éventuelle fermeture du détroit d'Ormuz, par lequel transite 35% du   brut transporté par voie maritime dans le monde.
En dépit de ces menaces, Washington a promis de maintenir ses navires de guerre déployés dans le Golfe, la Maison Blanche estimant que les avertissements de l'Iran trahissaient sa "faiblesse" et montraient l'efficacité des sanctions contre son programme   controversé.
Le plus haut gradé américain, le général Martin Dempsey, a de son côté jugé dimanche que l'Iran serait en mesure de bloquer le détroit, une "action intolérable" selon lui.
"Ils ont investi dans des moyens qui pourraient leur permettre de bloquer pour un temps le détroit d'Ormuz. De notre côté, nous avons investi dans des moyens pour nous assurer que si c'est le cas, nous l'emportions", a-t-il confié sur CBS aux côtés de M. Panetta.
"Nous agirions et rouvririons le détroit" en cas de fermeture, a prévenu le général Dempsey.

 

Source: Le Parisien

Iran says it will close Strait of Hormuz if crude exports blocked

Tehran’s leadership has decided to order a blockade of the strategic Strait of Hormuz if the country’s oil exports are blocked, a senior Revolutionary Guard Commander said as reported by Iranian press.

The strategic decision was made by Iran's top authorities, Ali Ashraf Nouri said, as cited by the Iranian Khorasan daily.

Until now, there had been no official confirmation of Iran’s military having direct orders to block the Strait. However, Tehran has been threatening to block the strategic waterway – one of the world's most important oil routes – if the West slapped more sanctions on its oil exports or risked hostile military act of any kind.

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents