Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

L'armée US a mené des essais d'armes biologiques sur des japonais

Publié par wikistrike.com sur 15 Janvier 2014, 11:29am

Catégories : #Politique internationale


L'armée US a mené des essais d'armes biologiques sur des japonais

 

 

200198899.jpgDes militaires américains ont mené au moins une dizaine d’essais d’armes biologiques entre 1961 et 1962 sur le territoire de l’actuelle préfecture japonaise d’Okinawa, rapporte dimanche l’agence Kyodo.

D’après les documents obtenus par l’agence, des essais de pulvérisation de spores d’un champignon pathogène causant la pyriculariose du riz ont été réalisés dans les districts de Nago et de Shuri.

La dispersion de champignons pathogènes le long de champs a été également effectuée à Taiwan, indique l’agence sans fournir plus de détails.

Les forces US ont pris le contrôle d’Okinawa en 1945. Jusqu’en 1972, le territoire a été contrôlé par l’administration civile américaine des îles Ryükyü. A l’heure actuelle, Okinawa abrite 14 bases militaires américaines, dont Futenma et Kadena.

La population locale se prononce contre la présence de bases militaires US sur l’île. Le ressentiment anti-américain s’est notamment accru dans le pays en 1997, lorsque des soldats américains avaient enlevé et violé une écolière japonaise.

 

http://fr.ria.ru/world/20140112/200198864.html

Commenter cet article

lesaint 15/01/2014 16:33


TonyL


Il n'y a pas beaucoup d'armée qui fasse quioque ce soit sans ordre. Ce qui est assez éloquent dans votre concept est : ces américains qui se croient supérieurs...Ce que vous faites là est
parlant, vous mettez les américains au-dessus des israëlites, mais sachant que le peuple américain est essentiellement d'origine Européenne cela rend complexe l'histoire.


Oui parce que si la France n'eue pas jouée un rôle dans la libération de l'envehisseur anglais, alors les usa serait  la nouvelle angleterre. De même si la France n'eue pas un rôle majeur
part son collonialisme, plus de la moitié du monde serait anglais.


Un si petit pays, mais un si grand empire, même en Afrique les Français et les anglais se sont opposés. que l'angleterre veuille quitté l'Europe, ben en fait qu'ont-ils apporter à l'Europe ?
Rien, si ce n'est le séparativisme. Mais qu'Obama dise à Cameron de ne pas faire acte de sortir, cela ne peut avoir qu'un sens, celui d'avoue le rôle pensant et ralentissant dans la structure de
l'Europe. Europe qui deveindrait sans doute un quatrième pouvoir mondial.


Une prophétie parle de la chute anglaise et de son annéantissement par les USA trahit par les anglais, nous sommes presque là, c'est très troublant comme les pièces se mettent en places pour que
se réalise ce qui est écrit.


lesaint

qui c kia commencé 15/01/2014 16:29


lesaint t'es pas saint comme mec

ThonyL 15/01/2014 14:41


Tout à fait d'accord, il ne faut pas oublier une chose, ce sont les militaires qui on tiré leur épingle du jeu et ioon fait basculer le Japon dans la seconde guerre mondiale, la crise de 1929 et
les divers incidents survenus aux démocrates Japonais ont favorisés la domination des militaires et la manipulation de l'Empereur qui a obéit comme un gentil toutou ( d'ailleurs le film le
tombeau des lucioles montre à merveille cette période ). Les Américains se croient supérieurs aux autres, mais je vous conseille d'écouter la chronique éco d'Europe 1 de ce matin, c'est édifiant,
Obama à menacé Cameron afin qu'il n'honore pas sa promesse de référendum "pour où contre le maintien dans l'Europe". C'est édifiant 

lesaint 15/01/2014 14:33


Oui TonyL


l'homme ce virus devrait être éradiqué, mais est-ce une raison pour remonter calanques grecs ?


Plus proche de nous le génocide du Rwanda, était-ce les occidentaux où les juifs ?


le monde s'est construit sur le sang, et c'est d'ailleurs l'hymne de la France que de se servir du sang pour faire pousser la future génération. Peu importe, l'idée ici est de dire pas plus le
ricain que les autres, d'ailleurs n'ont-ils pas d'abord fait ce type d'expérience dans leur métro ?


Et qu'est-ce que veut dire occident, car si je me trompe, c'est tout ce qui n'est pas au levant, mais alors l'Africain aussi ? Et si l'on fait une rotation où est l'occident et le levant ?


Toute l'humanité est dans la même galère, et il n'y a qu'une issue...


lesaint

ThonyL 15/01/2014 14:23


avant de tout le temps tout ramener à l'unité 731, tu ferais mieux de faire des recherches sur ce qu'ont fait les occidentaux au Japon :


-l'attaque du commandant Mathew Perry en 1850 et 1853 dans un but totalement commerciale ( en quoi ça génait les Américains que le Japon ne voulait pas commercer )


-la propagation de maladie, et les multiples destructions infligés par les occidentaux dans les années qui ont suivies


-la participation des occidentaux à la guerre civile, en particulier la France qui a soutenu la dictaure du shôgun, et a massacré des civils en pagaille


-le mépris des occidentaux suite à l'industrialisation à grande vitesse du Japon qui l'a mené au niveau des grandes puissances et à fait naître une haine profonde des étrangers dans la population
japonaise.


 


Ce sont les pays occidentaux ont commencé, en agressant le Japon plusieurs fois, et après ils se pleignent de ce qu'a fait le Japon pendant la seconde guerre mondiale, quelle belle bande
d'hypocrites, alors ton discours sur l'unité 731 remballe le, en temps de guerre tout est permis, et les occidentaux ont fait bien pire que les Japonais.


 

poLoq 15/01/2014 14:07


Et si le 11 septembre n'était qu'une gigantesque opération de géo-ingénierie ?

grabogius 15/01/2014 12:59


pas nouveau aller lire les medecin de la mort les nazi on pris note de toute leurs expérience.

lesaint 15/01/2014 12:38



Histoire: Unité 731


Les médecins maudits de l’armée japonaise



En Mandchourie, à partir de 1931, une unité spéciale des troupes japonaises met sur pied un centre d’expérimentation sur l’utilisation militaire de l’arme bactériologique.
Dans le plus grand secret, deux ans plus tard, une équipe dirigée par le médecin Shiro Ishii commence à utiliser des cobayes humains pour des expériences.
Le secret a été gardé pendant longtemps, y compris par les Etats-Unis. Au total, entre 1933 et 1945, 3 000 personnes environ sont mortes dans ce laboratoire de l’horreur, nommé « unité 731 ».


 


L’unité 731


C’est récemment seulement que l’ampleur et l’horreur des expériences menées ont été révélées. Les agissements de cette équipe de « savants » pervers n’ont d’égal que ceux des médecins nazis dans
les camps de concentration.


Le laboratoire de la mort est installé dans l’Etat du Mandchoukuo, à Pingfan, au sud de Harbin. Son objectif principal est la mise au point d’une arme bactériologique. A cet effet, un énorme
complexe de 150 bâtiments est construit.


Au plus fort de son activité, à partir de 1938, le complexe regroupe des milliers de collaborateurs. Leur objectif principal est de mettre au point les armes bactériologiques les plus
meurtrières.


Dans un des bâtiments, le « bloc Rô », les chercheurs font des expériences sur des êtres humains.


Harbin est une ville qui constitue la source de recrutement des victimes. Soldats chinois, intellectuels ou toute personne soupçonnée d’agitation deviennent les victimes des expérimentations
japonaises.


 


Le général Shiro Ishii, bactériologiste et responsable de l'unité 731


Mais, on sait que des soldats Américains, Australiens, Néo-Zélandais et Anglais, incarcérés dans le camp de Moukden, à 500 km de Pingfan ont également été victimes de ces savants fous.
Des envoyés délégués par les médecins ont soumis les soldats à la contagion de différentes souches bactériennes. Tous les cadavres ont été systématiquement autopsiés et les résultats envoyés à
l’unité 731.


Les cobayes humains


Lorsque les prisonniers arrivent dans le bloc Rô, c’est pour ne plus en sortir vivants. Dès leur arrivée, ils deviennent des « marutas » c’est-à-dire des « bouts de bois ». Cela signifie que l’on
ne leur reconnaît plus aucune humanité. Ce ne sont que des objets à qui l’on peut faire subir les pires atrocités.


Et l’imagination sadique des savants japonais est sans limite. Tout est bon pour améliorer les armes bactériologiques et renforcer la résistance des soldats japonais.


Des souches sélectionnées de maladie, peste, choléra, dysenterie, typhus, sont inoculées sur des individus sains.
Après quoi, on regarde leurs effets et leur évolution. Quand un patient survit à un premier virus, un deuxième lui est injecté. Et cela continue jusqu’à la mort dans les pires souffrances.


Des bombes à la gangrène, du cyanure, différents gaz sont alternativement essayés, sous prétexte d’étudier la durée et les formes de l’agonie.


Les effets du froid intéressent également beaucoup les japonais. On laisse des prisonniers geler littéralement dans l’hiver mandchou, puis on tente de réchauffer leurs membres en observant la
rapidité de la nécrose de ceux-ci.


La résistance humaine est également testée : combien de temps faut-il pour qu’un être humain meurt, privé de sommeil ou de faim ou de déshydratation ?


Certaines expériences ne peuvent être légitimées par aucune rationalité scientifique. Ce sont l’œuvre d’esprits sadiques et malades :


Greffes d’animaux sur des corps humains

Exposition prolongée aux rayons X

Exposition à une surpression atmosphérique

Vivisection

Corps bouillis vifs



La fin du cauchemar


En 1944, alors que les troupes américaines avancent dans le Pacifique, l’unité 731 est prête à fournir un grand nombre d’armes bactériologiques. Pourtant, l’état-major nippon ne donne pas l’ordre
de les utiliser.


Après la destruction d’Hiroshima, en août 1945, et l’invasion de la Mandchourie par les troupes soviétiques, le
laboratoire est déserté.


Mais, auparavant, tous les prisonniers encore vivants sont exécutés. Les cadavres sont incinérés, les bâtiments détruits. Les familles des scientifiques sont déplacées et les savants fuient au
Japon.


 


L'unité 731


Ainsi, toute trace compromettante est effacée et le silence est observé pendant de longues années sur la demande même des autorités japonaises.
Les Etats-Unis acceptent d’oublier cette barbarie en échange de rapports normalisés. Aucun procès n’eut lieu et contrairement aux médecins nazis, ces savants japonais ne durent jamais répondre de
leurs actes.


Mais, à l’aube de leur vie, des anciens de l’unité 731, comme le lieutenant-colonel Toshihide, ont décidé de se décharger de leur fardeau.
Des témoignages ont été recueillis dans « La guerre bactériologique », de P.Williams et D.Wallace, un ouvrage de référence publié aux éditions Albin Michel.


V.B (07.2005)


Bibliographie principale


La Mémoire de l'humanité. Editions Larousse 1994. La guerre bactériologique P.Williams et D.Wallace. Editions Albin Michel 1990 http://www.dinosoria.com/unite_731.htm


un site le premier qui me passe sous la main, juste pour dire et alors, n'est-ce pas un juste retour des choses ?


lesaint

Archives

Articles récents