Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

L'atmosphère regorge de bactéries

Publié par wikistrike.com sur 30 Janvier 2013, 09:03am

Catégories : #Terre et climat

L'atmosphère regorge de bactéries

 

 

atmosphere_0.jpgLa quantité de bactéries présentes dans la troposphère, la couche la plus basse de l'atmosphère, est probablement beaucoup plus importante que prévu. Une découverte qui pourrait aider à mieux comprendre le fonctionnement du climat, ainsi que la diffusion des maladies infectieuses. 

Et si une partie importante des particules présentes dans l'atmosphère n'était pas constituée de poussière ou de sel de mer, comme on le pensait jusqu'ici, mais de bactéries ? Pour troublante que puisse paraître cette éventualité, c'est pourtant ce qu'indique une étude publiée le 28 janvier 2013 dans la revue des Annales de l'Académie Américaine des Sciences (Proceedings of the National Academy of Sciences - PNAS), sous le titre "Microbiome of the upper troposphere: Species composition and prevalence, effects of tropical storms, and atmospheric implications". 

Ces travaux, menés par des chercheurs américains du Georgia Institute of Technology (Atlanta, États-Unis), viennent en réalité renforcer de précédentes recherches réalisées au cours de ces dernières années. Lesquelles avaient déjà émis l'hypothèse que la quantité de bactéries présente dans les couches basses de l'atmosphère, notamment dans la troposphère (la troposphère, dont l'épaisseur varie entre 8 et 15 km selon la latitude, correspond à la partie la plus basse de l'atmosphère), était probablement beaucoup plus élevée que prévue. 

Ainsi, une étude intitulée "Intercontinental Dispersal of Bacteria and Archaea in Transpacific Winds" révélait le 7 décembre 2012 dans la revue Applied and Environmental Microbiology avoir identifié pas moins de 2100 espèces de microorganismes au sein de deux panaches d'aérosols ayant traversé l'Océan Atlantique au cours du printemps 2011 (un aérosol est un groupe de particules solides ou liquides, comme de la poussière par exemple, en suspension dans un milieu gazeux, tel l'atmosphère). 

Des échantillons récoltés par un avion de la NASA 

Si cette nouvelle étude ne fait donc que confirmer des données déjà été obtenues par de précédents travaux, elle mérite cependant l'attention en raison d'un recours à une méthodologie rarement utilisée pour réaliser ce type de mesures : alors que les recherches en la matière consistent généralement à effectuer des mesures sur des échantillons collectés au sol, les chercheurs du Georgia Institute of Technology ont travaillé sur des échantillons prélevés dans l'atmosphère, par un avion de la NASA. Et ce pendant, et après, le passage des ouragans tropicaux Earl et Karl en 2010. 

Le résultat de ces prélèvements aériens ? Les chercheurs du Georgia Institute of Technology ont découvert qu'une partie importante des particules récoltées dans la troposphère était constituée de bactéries, et dans une moindre mesure de champignons. Plus précisément, au sein des prélèvements collectés dans la troposphère, ces scientifiques ont découvert que 20% des particules au diamètre compris entre 0,25 et un micron étaient en réalité des bactéries. 

Un résultat intéressant à plus d'un titre. Tout d'abord, parce qu'il suggère que le déplacement de bactéries par les vents, sur de longues distances, est peut-être un facteur à ne pas négliger dans la compréhension des modes de transmission des maladies infectieuses. 

Les bactéries de l'atmosphère à l'origine des précipitations ? 

Mais il y a plus. Car depuis quelques années, l'influence des micro-organismes présents dans l'atmosphère sur le climat, et plus particulièrement sur les précipitations, est pointé du doigt par les scientifiques. Selon plusieurs recherches, une part non négligeable des précipitations serait en réalité causée par les bactéries présentes dans l'atmosphère. 

Tout commencerait dans les nuages : les micro-organismes présents dans l'atmosphère initieraient la formation des cristaux de glace. Une fois une certaine masse atteinte via des mécanismes de transfert de vapeur d'eau et de coalescence (pour plus d'information à ce sujet, lire l'article "Des bactéries à l'origine de la pluie ?"), ces cristaux de glace chuteraient alors la Terre par précipitation, sous forme de pluie ou de neige. Un phénomène complexe, sur lequel une étude intitulée "Microbiology and atmospheric processes: the role of biological particles in cloud physics" se penchait déjà en août 2007 dans les pages de la revue Biogeosciences Discussions. 

Une vie bactérienne aussi intense que dans une rivière 

Pour établir ce lien entre la présence des micro-organismes dans l'atmosphère et la formation des précipitations, les scientifiques s'appuient sur un grand nombre d'analyses biologiques réalisées sur des échantillons de précipitation au cours de cette année en année. Lesquelles montrent toutes qu'une grande part des précipitations qui atteignent le sol de notre planète contiennent origines biologiques. 

Dernière étude en la matière, une analyse menée sur 42 grêlons ayant frappé la ville slovène de Ljubljana en mai 2009, laquelle a révélé que la vie bactérienne y était presque aussi intense que dans une rivière (lire l'article "Hailstones: A Window into the Microbial and Chemical Inventory of a Storm Cloud", publié le 23 janvier 2013 dans la revue PLoS One) !

 

Source: Le journal de la Science

Commenter cet article

Arlette 30/01/2013 23:09


Empoisonnement par  Alex JONES  (chemtrails) :


http://www.dailymotion.com/video/xi1xtc_empoisonnement-par-alex-jones-chemtrails_people


 

Arlette 30/01/2013 23:03


 


Epandage, De Quoi ?  par Jane BURGERMEISTER... Journaliste Autrichienne :


http://www.dailymotion.com/video/xi1xtu_epandage-de-quoi-par-janeburgermeister-chemtrails_people


http://www.dailymotion.com/ClaVieFrere2011


 

Arlette 30/01/2013 22:54


Projet 2025, Nanotechnologie et l'EVIDENCE !  7/7


http://www.dailymotion.com/video/xkbscg_7-7-projet-2025-nanotechnologie-et-l-evidence_news


http://www.dailymotion.com/antrax91

Arlette 30/01/2013 22:47


Projet 2025, Drones et Nanotechnologie - 6/7 :


http://www.dailymotion.com/video/xkbscc_6-7-projet-2025-drones-et-nanotechnologie_news


http://www.dailymotion.com/antrax91

Arlette 30/01/2013 22:39


Par kodemon 2



Part 5 :


http://www.dailymotion.com/video/xgsava_5-7-projet-2025-et-nanoparticules_webcam



http://jabamiah-antinouvelordremondial.blogspot.com/2011/01/ils-rigolentils-sopposent-et-finalement.html


 

Arlette 30/01/2013 15:00


Part 4 :


http://www.dailymotion.com/video/xgsa7n_4-7-chemtrails-et-le-projet-2025_webcam 
De quelle façon nous contaminent-ils ? Nous polluent-ils ? Quels sont les moyens utilisés ? Y-a-t'il un projet établie de tous nous plier pour nous mettre à genoux ?
http://jabamiah-antinouvelordremondial.blogspot.com/2011/01/ils-rigolentils-sopposent-et-finalement.html

Arlette 30/01/2013 14:21


Par kodemon 2  -  Part 3 :


http://www.dailymotion.com/video/xgsa3k_3-7-interview-hildegarde-staninger-morgellons-chemtrails_webcam
De quelle façon nous contaminent-ils ? Nous polluent-ils ? Quels sont les moyens utilisés ? Y-a-t'il un projet établi de tous, nous plier pour nous mettre à genoux ?


http://jabamiah-antinouvelordremondial.blogspot.com/2011/01/ils-rigolentils-sopposent-et-finalement.html 

Arlette 30/01/2013 14:12


Par kodemon 2


Part 2 :


http://www.dailymotion.com/video/xgs9eu_2-7-interview-hildegarde-staninger-morgellons-chemtrails_webcam


 
De quelle façon nous contaminent-ils ? Nous polluent-ils ? Quels sont les moyens utilisés ? Y-a-t'il un Projet établi pour tous, nous plier pour nous mettre à genoux ? 

Arlette 30/01/2013 13:54


La Canadienne, Dr. Hildegarde STANINGER (elle ressemble à la Journaliste Autrichienne,  Jane BURGERMEISTER) et les MORGELLONS - 1/7 - Je viens de lire qu'il y a  120'000 cas de Morgellons,
Nanofibres, actuellement. 


http://www.dailymotion.com/video/xgs8v3_1-7-interview-hildegarde-staninger-morgellons-chemtrails_webcam


 

Arlette 30/01/2013 13:39


à voir Chemtrails et HAARP :


http://www.diatala.org/categorie-12019676.html

Arlette 30/01/2013 13:09


SPREAD THE LIGHT -  Rusty James News - 25 Mars 2011.


 


http://rustyjames.canalblog.com/archives/2011/03/25/20723106.html


La composition des chemtrails présents
dans l'atmosphère :


Composition des chemtrails :
D’après les nombreuses analyses des échantillons de résidus de CT disponibles sur internet, les substances suivantes ont été recueillies par les sites suivants : http://www.carnicom.com/bio.htm

Éthylène Dibromide (Dibrométhane) :
Banni en 1984 par l’EPA, l’EDB (C2H4BR2) est un additif de pétrole cancérigène et un insecticide avec une odeur de chloroforme. On prétend qu’il est semblable à l’iodure d’argent employé pour
l’ensemencement des nuages et la modification du climat. Quand on l’absorbe, l’EDB cause la dépression du système nerveux central et l’oedème pulmonaire.
Les symptômes de l’oedème pulmonaire sont: l’essoufflement, l’anxiété, respiration avec un sifflement et la toux. C’est un produit hautement irritable pour les muqueuses et les voies
respiratoires.
Le Pseudomonas aeruginosa :
Bactérie très répandue et très résistante qui se trouve dans la poussière. Les souches naturelles ont été trouvées responsables de la contamination des hôpitaux et de l’eau potable. Lorsque
inhalée par ceux qui souffrent d’une déficience du système immunitaire, tels que les victimes de la fibrose kystique, cette bactérie forme des amas de mucus appelés bio-films qui sont de
véritables barrières infranchissables empêchant les défenses immunitaires et les antibiotiques d’agir.
Le Enterobacteriaceae :
Ce produit comprend la E. Coli et Salmonelle qui sont responsables des cas d’empoisonnement. Le plus intéressant dans la famille des entérobactériaceae est le Klebsiella genus dont l’espèce est
responsable des infections causant la pneumonie.
Serratia marcescens :
Un dangereux pathogène qui peut causer la pneumonie. La documentation nous indique qu’une des plus grandes expériences militaires implique l’emploi du Serratia marcescens lors d’un épandage sur
San Francisco.
Les militaires répandirent ce produit sur la population pour tester l’efficacité d’une attaque bio-terroriste. Il s’ensuivit une épidémie de pneumonies qui tua un homme et qui augmenta les
infections pulmonaires de 5 à 10 fois.
Streptomyces :
Les streptomycetes sont employées pour produire la majorité des antibiotiques employés en médecine générale et en médecine vétérinaire ainsi qu’en agriculture en tant qu’agents anti-parasitaires,
herbicides et métabolites pharmacologiquement actifs.
Un enzyme restrictif :
Employé en laboratoire de recherche pour blesser et fusionner l’ADN. Cette enzyme fend et ouvre l’ADN et permet d’y insérer les segments désirés avant d’être réorganisé.
Autres bactéries et moisissures toxiques capables de provoquer une maladie de coeur, l’encéphalite, la méningite, ainsi que des problèmes respiratoires et gastro-intestinaux aigus.
Aucun virus n’est listé ci-dessus. C’est parce que les virus sont difficiles à détecter en laboratoire, encore moins à identifier. Néanmoins, la plupart des maladies résultantes ne répondent pas
aux antibiotiques, suggérant que leurs causes sont en réalité virales.
De ce que la documentation nous dit, les gouvernements du monde entier sont impliqués dans des épandages agressifs d’agents à effets biologiques sur la population. Il est évident que le
gouvernement est impliqué directement ou indirectement puisqu’il est responsable du traffic aérien.
Ils risquent beaucoup en faisant l’épandage durant la journée afin d’affecter le plus de personnes possible alors que celles-ci peuvent les apercevoir par en-dessous.
Altération et incorporation d’ADN …
Il est concevable que nous puissions être infecté soit par une bactérie ou par un virus et que nous en soyons malade. Pendant ce temps, la bactérie ou le virus va altérer lentement notre ADN
avant d’être anéanti par notre système immunitaire. Après que la maladie a été éliminée, les cellules altérées restent et continuent de se reproduire.
Quelquefois, elles deviennent cancéreuses si le gène porteur est à l’état brut et défectueux.
Comme il est mentionné, les CT contiennent des agents biologiques manipulés qui rendent les gens malades. Est-ce que cela ne suppose t-il pas une tentative internationale, par ceux qui sont
responsables des programmes de CT, d’exécuter une thérapie génétique massive sur la population.    Posté par rusty james - Sciences et technologie - 
« Un Rapport du SVR RUSSE a révélé que Angela MERKEL a échappé a un Attentat de la C.I.A.

Archives

Articles récents