Lundi 3 septembre 2012 1 03 /09 /Sep /2012 08:51

 

L’avocate de Julian Assange arrêtée à l’aéroport d’Heathrow


jennifer-robinson-729-420x0.jpgL’australienne Jennifer Robinson défendant Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks, affirme avoir été arrêtée à l’aéroport Heathrow et a dit qu’elle était sur ​​une liste de surveillance secrète. Désormais pour pouvoir monter à bord de son avion, il lui faut une autorisation spéciale.

Elle a dit qu’elle était abasourdie après avoir été informée par un équipage aérien qu’elle était sur ​​une liste secrète de personnes qui ont des activités controversées.Mme Robinson a dit qu’elle ne pouvait pas comprendre pourquoi elle était sur la liste comme elle n’avait jamais rien fait d’illégal.
Elle a seulement représenté des clients dans le monde entier, parmi lesquels se trouve Julian Assange.

Elle a ajouté que selon la loi australienne, un citoyen n’a pas besoin d’une autorisation spéciale lorsqu’il retourne dans son propre pays, indépendamment du fait qu’il soit sur ​​des listes de surveillance.

Même si les partisans de WikiLeaks  pensent que cette liste de personnes surveillées au niveau international, est le fait des services secrets américains et/ou britanniques, les deux gouvernements ont nié avoir une telle base de données.
Le gouvernement australien a également nié avoir une telle liste.

Mme Robinson, 31 ans, a déclaré: “Cet incident soulève tant de questions. Pourquoi aurais-je besoin d’une autorisation pour me rendre dans mon pays ? Jusqu’ici, je n’ai pas eu d’explication valable.”

Source : DailyMail

Source française: Le journal du Siècle 

Par wikistrike.com - Publié dans : Politique internationale
Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés