Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

L’effet placébo peut aussi fonctionner de manière inconsciente

Publié par wikistrike.com sur 13 Septembre 2012, 07:34am

Catégories : #Science - technologie - web - recherche

L’effet placébo peut aussi fonctionner de manière inconsciente


il_fullxfull

Est-ce qu’un placébo fonctionne même si vous n’en êtes pas conscient ? Les scientifiques ont toujours pensé que l’effet placébo comptait sur vos attentes conscientes de ce qu’une pilule ou un traitement est censé accomplir. Mais une nouvelle étude suggère que votre inconscient peut jouer un rôle clé dans le déclenchement d’un effet placébo.

Quelques faits sur l’effet placébo dans une vidéo, accompagnée des explications de votre Guru, dans son article : L’étrange pouvoir de l’effet placébo.

Est-ce que votre inconscient peut vous faire vous sentir mieux ou plus mal, sur la base d’indices dont vous n’êtes même pas au courant ?

À première vue, cette notion semble difficile à croire. Comment une réponse au placébo peut se produire, sans impliquer la conscience ? Mais une nouvelle étude (lien plus bas) suggère qu’une personne peut en effet avoir une réponse placébo (ou son contrairenocebo), même quand elle n’est pas au courant de toutes suggestions d’amélioration ou de l’anticipation d’une aggravation. (Une réponse nocebo est une attente à ce que vous vous sentiez plus mal, donc pas mieux…)

Une équipe dirigée par Karin Jensen, du Département de psychiatrie et du Centre d’imagerie biomédicale Martinos à l’hôpital général du Massachusetts (MGH) a réalisé une expérience en deux phases :

Dans la première expérience, Jensen a pris 40 volontaires et leur a administré une stimulation par la chaleur sur leurs avant-bras tout en leur montrant des images de visages humains sur l’écran d’un l’ordinateur. Pour la première face, on leur a dit de s’attendre à une stimulation faiblement douloureuse et pour la deuxième image, à une stimulation douloureuse. Les volontaires ont été invités à évaluer leur expérience de la douleur sur une échelle de 0 à 100, 100 étant la plus douloureuse. Mais ce que les patients ne savaient pas, c’est que toutes les simulations thermiques étaient à la même température moyenne. Sans surprise, les participants ont appliqué une note moyenne minimum de 19 quand ils ont vu la première face et une moyenne élevée de 53 quand ils ont vu la deuxième face (effetnocebo classique). Jusqu’à là, rien de nouveau…

Pour la deuxième expérience, tout était resté identique, sauf pour une chose : les images ont été présentées successivement très rapidement, les bénévoles ne pouvant les enregistrer consciemment, ce que les chercheurs nomment des “expositions masquées." Pourtant, les participants ont enregistré des réponses à la douleur de 25 pour la première face et de 44 pour la deuxième face.

Qu’est-ce que cela signifie ? Et bien les réponses placébo et nocebo ne sont pas toujours provoquées consciemment par une personne qui imagine ce qui va se produire, mais par l’anticipation de l’inconscient sur ce qui va se passer. Essentiellement, les chercheurs ont vérifié que les stimuli subliminaux ont une influence sur la réponse au placébo / nocebo. Par conséquent, les placébos devraient être compris comme un mécanisme qui est automatique, rapide et puissant et qui ne nécessite pas une contemplation ou un jugement conscient.

Fabrizio Benedetti, qui travaille sur l’effet de placébo à la Faculté de médecine de Turin, précise :

En 2003, nous avons montré des réponses placébo totalement inconscientes dans la sécrétion d’hormone, mais avec la présente étude, nous savons maintenant qu’un mécanisme inconscient s’exerce aussi sur la douleur. Cela signifie que notre comportement et nos expériences émotionnelles sont souvent guidés par des stimuli hors de notre conscience. De nouveau, la réponse placébo émerge comme un excellent modèle pour comprendre comment notre cerveau travaille et comment des évènements mentaux interagissent avec des évènements neuronaux.

Les chercheurs prévoient que ces résultats offriront un nouveau cadre pour l’étude des placébos et d’en connaitre un peu plus sur la réaction des patients face aux médicaments.

L’étude publiée sur PNAS : Nonconscious activation of placebo and nocebo pain responses.

 

Source: Gurumed

Commenter cet article

Laurent_franssen 13/09/2012 13:46


Comme celui placebo obtenant de meilleur résultat car il provoque des effets secondaires.

Archives

Articles récents