Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

L'Equateur va porter plainte contre un labo US pour une vente d'ADN d'origine indigène

Publié par wikistrike.com sur 1 Septembre 2012, 09:15am

Catégories : #peuples du monde

 

L'Equateur va porter plainte contre un labo US pour une vente d'ADN d'origine indigène


ecu-wao-jw-01-cms_screen.jpgQUITO - L'Equateur va porter plainte contre un laboratoire américain, l'accusant d'avoir commercialisé illégalement de l'ADN issu d'une communauté indigène, a annoncé vendredi le président Rafael Correa.

Selon le chef de l'Etat, du matériel génétique a été prélevé il y a une vingtaine d'années auprès de membres d'une tribu Waorani, une ethnie d'environ 3.000 personnes réputée pour sa résistance aux maladies.

Avec nos frères Waorani, nous sommes en train d'étudier les meilleurs mécanismes afin de porter l'affaire devant les tribunaux internationaux, a affirmé M. Correa lors d'un programme radiophonique.

La communauté indigène n'a saisi que tout récemment, en juillet dernier, les services du Défenseur du peuple, organisme de médiation avec les autorités chargé de veiller au droits de l'Homme.

Selon les membres de la tribu, deux Américains dont un médecin auraient prélevé ce matériel génétique en évoquant un contrôle de routine, avant de disparaître sans donner de nouvelles.

Le laboratoire américain Coriell basé à Camden, dans le New Jersey, a ensuite reçu ces échantillons de cellule et de sang qui auraient été cédés à d'autres scientifiques.

L'Institut a confirmé la possession de tels échantillons, précisant les avoir obtenu auprès d'un chercheur de la Harvard Medical School, et en avoir distribué, à des fins purement scientifiques, entre 1994 et 2008. Le laboratoire assure n'en avoir tiré aucun bénéfice commercial, dans un communiqué.

Toutefois, le président Correa a souligné que les membres de la communauté indigène n'avaient pas été avertis des intentions des chercheurs américains, estimant que leur intégrité et leur droit à être consulté a été violés.

Nos peuples ancestraux sont résistants à beaucoup de maladies, ils font l'objet d'un intérêt scientifique, mais pour des raisons d'ethique et de bio-éthique, toute étude doit se faire avec le consentement des personnes, a-t-il fait valoir.

Source: Romandie

Commenter cet article

Archives

Articles récents