Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

L'évèque de Ténérife : "Il y a des enfants qui veulent qu'on abuse d'eux"

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 6 Juin 2011, 07:15am

Catégories : #Religion - pensées

L'évèque de Ténérife : "Il y a des enfants qui veulent qu'on abuse d'eux" 

1198760752_0.jpg« Il y a des enfants qui sont d'accord - pour être abusés sexuellement. Il y a des ados de 13 ans qui sont parfaitement consentants et qui, en outre, le réclament même, et si vous ne faites pas attention, ils iront jusqu'à vous provoquer », a-t-il déclaré. 

Voilà les mots que Bernardo Álvarez, évêque de l'Église catholique romaine dirigeant l'Église de Ténérife, a utilisés pour décrire le problème très grave que constituent les abus sexuels sur les enfants, lors d'une interview donnée à la veille de Noël au quotidien local de Ténérife, La Opinión de Tenerife

En outre, l'évêque a comparé l'homosexualité aux abus sexuels commis sur les enfants, et même s'il assure que la différence entre homosexualité et abus sexuels est manifeste, il pose la question : « Pourquoi celui qui abuse sexuellement d'un enfant doit être considéré comme une personne malade ? » 

Même si Álvares affirme respecter la condition sexuelle des homosexuels, il déclare que « le phénomène de l'homosexualité est quelque chose qui nuit aux gens et à la société en général. » 

L'opinion de l'évêque est que « de nos jours, il est politiquement incorrect de dire que c'est une maladie, un manque, ou une distorsion d'un état normal. C'est ce que chaque dictionnaire de psychiatrie disait il y a 10 ans, mais aujourd'hui on ne peut plus le dire. » 

Qui plus est, il considère que « sur le long terme, nous paierons les conséquences [de l'homosxualité], comme cela est arrivé à d'autres civilisations. » Álvarez a souligné la « nécessité de promouvoir l'éducation et d'inculquer les valeurs de féminité et de masculinité. 

(...) Finalement, l'évêque fait une comparaison entre l'homosexualité et l'agression sexuelle : « la personne qui pratique l'homosexualité peut aussi commettre des abus sur des enfants. » 

Le diocèse de Ténérife a expliqué que Bernardo Álvarez ne tentait « en aucun cas » de justifier « quelque chose d'aussi condamnable que les abus sur des enfants. » 

Ces déclarations ont donné lieu à une vive polémique, en particulier après les scandales de pédophilie impliquant des diocèses catholiques aux États-Unis - à Boston, San Diego, Los Angeles - et en Irlande - à Dublin - , à la suite desquels l'Église a dû payer des millions de dollars de dédommagement aux victimes.

 

elmundo.es / traduction sott.net


Archives

Articles récents