Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

L’exploitation d'un gisement de gaz offre un joli séisme de 4.1 dans les Pyrénées-Atlantiques

Publié par wikistrike.com sur 4 Septembre 2013, 09:44am

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

L’exploitation d'un gisement de gaz offre un joli séisme de 4.1 dans les Pyrénées-Atlantiques

 

 

 

a-lacq-l-exploitation-du-gaz-a-l-origine-de-mini-seismes.jpgLundi, des secousses de magnitude 4,1 ont secoué ce bassin gazier des Pyrénées-Atlantiques. L'extraction du gisement serait en cause.

 Des secousses qui seraient loin d'être naturelles. Un séisme d'une magnitude de 4,1 sur l'échelle de Richter a été enregistré lundi à Lacq, dans les Pyrénées-Atlantiques, sans causer de dommages – événement rare puisque la grande majorité des tremblements de terre sont d'une magnitude inférieure à 3 dans la zone. En cause, pointe "La République des Pyrénées", mercredi 4 septembre : l'exploitation du gaz naturel qui "a entraîné la multiplication des secousses".

"Avant l'extraction du gaz, il y avait peu de séismes. Les microséismes sont apparus une quinzaine d'années après le début de l'exploitation" dans les années 1950, constate Mathieu Sylvander, sismologue à l'université de Toulouse, interrogé par le quotidien. Les spécialistes parlent de "séisme induit", déclenché directement ou indirectement par des activités humaines.

"Comme une éponge remplie de fluide à haute pression"

Plus de 2.000 séismes ont été enregistrés sur le bassin de Lacq depuis 40 ans, la plupart entre 2 et 2,5 sur l'échelle de Richter. Celui de lundi, qui a eu lieu "dans une zone assez éloignée de la faille nord-pyrénéenne", soit à 30 kilomètres de celle-ci, "fait partie du top 10", note de son côté Guy Sénéchal, chercheur en physique à l'université de Pau.

On a deux activités sismiques distinctes. La tectonique des plaques qui suit la faille pyrénéenne le long du Piémont et une autre, plus excentrée, liée à l'activité du gisement de gaz de Lacq. C'est comme une éponge remplie de fluide à haute pression. En retirant le liquide, on change la contrainte. L'inertie de la roche est très importante […] Ces séismes sont une réponse à long terme à une activité humaine."

L'exploitation gazière du bassin de Lacq vit ses dernières heures : de 33 millions de m3 extraits chaque jour dans les années 1950 – 1960, Total est passé à 2,5 millions. Presque épuisés, les puitsfermeront dans leur grande majorité fin 2013. Mais les micro-séismes "devraient durer des années après la fin de l'exploitation", selon Guy Sénéchal.

Le bassin de Lacq et son gaz naturel, qui a approvisionné la France en énergie pendant des années, est pourtant cité à tours de bras comme exemple par les partisans du gaz de schiste. Son exploitation par fracturation hydraulique, cette injection d'eau et de solvants sous très haute pression, aurait-elle des conséquences sismiques ? "Si l'injection est contrôlée, elle va induire une micro sismicité non perceptible (magnitude entre -2 et +1). A plus long terme cella dépend de beaucoup de facteurs", répond le physicien.

A Youngstown, petite ville américaine de l'Ohio qui a profité de l'essor de cette manne énergétique pour se réindustrialiser, des secousses de magnitude allant de 2,1 à 4 ont été enregistrées, des "circonstances coïncidentes" montrant que la fracturation hydraulique les aurait provoquées.

 

Source

 

 

Commenter cet article

Franck 06/09/2013 09:48


c'est sur que wiki est habitué aux articles au mieux non verifiés, au pire le rendant complice d'escroquerie intellectuelle et financiere. rien que sur les campagnes de dons...

Philippe 05/09/2013 07:08


c'est pas 4.1 mais 2.6... je sugére au perroquer de WIKISTRIKE de bien vérifier les sources de vos informations et de les croisés avec d'autres pour en validé la véracité.


http://hisz.rsoe.hu/alertmap/site/index.php?pageid=seism_index&rid=350799


Je pense "après plusieurs mois de présence sur votre site" que vous êtes en train de faire comme les autres... du sensationnel, de la manupulation d'info, de la progande, en somme de la traitrise
à la véritable info. Perso, j'ai aussi un site d'info... je dévoile uniquement quand j'en suis sûr à 100/100.  Aller un peu de sérieux Wiki !


 

Franck 05/09/2013 00:36


C'est pas ce site d'exploitation qui est classé par l'organisme chargé de controler les exploitations petrolieres comme etant une station de distribution de carburant (appelee aussi station
service) declassee??? Otez moi d'un doute, au cas ou ma memoire me joue des tours?

Archives

Articles récents