Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

L'impressionante photo d'une étoile mourante

Publié par wikistrike.com sur 8 Octobre 2012, 08:00am

Catégories : #Astronomie - Espace

L'impressionante photo d'une étoile mourante

 

helix-nebula-se-defait-a-travers-l-espace-credit-nasa-jpl-c.jpg

 

Grâce aux images cumulées de deux télescopes en orbite, la NASA livre une spectaculaire photo de la nébuleuse de l'Hélice. Ces vastes jets de gaz ont été expulsés d'une étoile mourante devenue une naine blanche. La nébuleuse est située à quelque 650 années-lumière de la Terre.

C’est un peu comme si cette étoile explosait ou se détricotait... Lanébuleuse de l’Hélice a beau être distante de quelque 650 années-lumière de la Terre, elle n’échappe pas pour autant à la NASA qui vient de livrer une nouvelle, et superbe, photo de cette étoile en fin de vie. Il a fallu pour cela combiner des images issues de deux télescopes en orbite: Spitzer, qui observe le cosmos dans le domaine de l’infra-rouge, et Galex (Galaxy Evolution Explorer) spécialisé lui dans les ultra-violets.

Située dans la constellation du Verseau, la nébuleuse de l’Hélice, ou plus formellement NGC 7293, a été découverte au XVIIIe siècle et fait partie de ce que l’on appelle toujours les nébuleuses planétaires. Le terme est ancien et évidemment, non, ce n’est pas une planète. Il s’agit des restes visibles d’une étoile en perdition. Après avoir consommé tout leur hydrogène, qu’elles transforment en hélium, les étoiles en fin de vie se mettent à brûler le fameux hélium. Les conditions dans lesquelles elles se trouvent provoquent l’expulsion de leurs couches de gaz externes, qui forment alors la nébuleuse en elle-même. L’étoile subsiste toujours sous la forme d’un petit noyau extrêmement dense et réduit appelé une naine blanche. Mais elle ne fait plus qu’environ la taille de la planète Terre.

Or, bien qu’ici la nébuleuse soit déjà connue, elle intrigue les scientifiques par le large spectre de lumières qu’elle émet. Les radiations ultraviolettes de la naine blanche chauffent les couches de gaz qui émettent alors des infrarouges. C’est pour cela qu’il a fallu coupler un télescope infrarouge à un télescope ultraviolet, deux domaines qui dépassent le spectre de la lumière visible, pour obtenir cette nouvelle image.

Au moment où les couches de gaz ont été expulsées de l’étoile, les objets en orbite comme des comètes ou d’éventuelles planètes ont été balayés. Cela provoque une véritable tempête de poussières cosmiques qui forme le cercle violet au centre de la nébuleuse. La naine blanche elle n’est qu’un point lumineux au coeur de ce qui ressemble à un œil cosmique.

 

Source: Maxisciences

Commenter cet article

Archives

Articles récents