Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

L’Indonésie nie l’existence de peuples indigènes sur son territoire

Publié par wikistrike.com sur 2 Octobre 2012, 08:00am

Catégories : #peuples du monde

L’Indonésie nie l’existence de peuples indigènes sur son territoire

 

En Papouasie occidentale, les assassinats, la torture et le viol de peuples indigènes sont monnaie courante.
En Papouasie occidentale, les assassinats, la torture et le viol de peuples indigènes sont monnaie courante.
© Survival

Le gouvernement indonésien a répondu aux recommandations des Nations-Unies concernant la reconnaissance des droits de ses peuples indigènes en affirmant que l’Indonésie n’en comptait aucun. En réalité, de 50 à 70 millions de peuples indigènes et tribaux vivent en Indonésie.

Dans une réponse adressée à l’Examen Périodique Universel des Nations-Unies, un mécanisme de vérification de la situation des droits de l’homme dans tous les pays effectué tous les quatre ans, l’Indonésie a déclaré : ‘le gouvernement indonésien soutient la promotion et la protection des peuples indigènes à travers le monde… Cependant, l’Indonésie ne reconnaît pas l’application du concept de peuples indigènes… dans le pays’.

Le rapport des Nations-Unies recommandait à l’Indonésie de ratifier la Convention 169 de l’OIT (Organisation Internationale du Travail), la seule législation internationale concernant les droits des peuples indigènes et tribaux. Il recommandait également à l’Indonésie de garantir les droits des peuples indigènes, en particulier le droit à leurs terres ancestrales et à leurs territoires et ressources. La réponse de l’Indonésie a été de nier l’existence des peuples indigènes à l’intérieur de ses frontières.

Survival International estime que l’Indonésie traite beaucoup plus mal ses peuples indigènes et tribaux, particulièrement en Papouasie occidentale, que tout autre pays au monde. En Papouasie occidentale, les assassinats, la torture et le viol de peuples indigènes sont monnaie courante – le chiffre de 100 000 personnes tuées depuis 1963 est très probablement sous-évalué.

Le déni de l’existence même de peuples indigènes en Indonésie est symptomatique du mépris flagrant du gouvernement pour leurs droits.

Le président indonésien, Susilo Bambang Yudhoyono, se rendra en visite officielle au Royaume-Uni le 31 octobre.

Lire l’Examen Périodique des Nations-Unies sur l’Indonésie (en anglais)

Lire la réponse de l’Indonésie aux Nations-Unies (en anglais)

 

Source: Survival France

Commenter cet article

la y a de l'abus.?. 02/10/2012 22:49


Si c'est vrai, y a de l'abus

Archives

Articles récents