Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

L’insoutenable calvaire des journalistes syriens

Publié par wikistrike.com sur 16 Août 2012, 15:17pm

Catégories : #Politique internationale

 

 

L’insoutenable calvaire des journalistes syriens

L’armée régulière syrienne a réussi à libérer la journaliste Yara Saleh ainsi que les techniciens Abboud Tabarah et Housam Imad de la chaîne al-IkhbaryaTV, qui avaient été enlevés par des milices islamistes de l’ASL le 10 août.

La journaliste Yarah Saleh

La jeune journaliste Yarah Saleh et ses techniciens Abboud Tabarah et Housam Imad de la chaîne al-IkhbaryaTV, enlevés alors qu’ils exerçaient leur métier par des milices de l’ASL le 10 août, sont filmés pendant que leur ravisseurs les interrogent. Disent-ils tout ce que leurs geôliers veulent entendre espérant avoir la vie sauve ?

Yarah Saleh, contrainte à porter le voile par ses ravisseurs et visiblement tendue, voir apeurée, affirme que « les gens de l’armée syrienne libre sont gentils, pro-démocratie, qu’ils combattent les milices criminelles de Bachar el Assad... »

Cette vidéo, diffusée par « l’Armée syrienne libre » (ASL) le 12 août 2012, nous en dit assez sur le sort précaire de ces captifs qui savent que les journalistes enlevés précédemment ont été torturés et exécutés par les ravisseurs de l’ASL.

Le silence complice de la presse occidentale

La presse occidentale, les journalistes des médias officiels, qui depuis le début de la crise en Syrie parlent de l’opposition militarisée en Syrie comme étant l’incarnation du bien et qui décrivent les Syriens qui s’opposent à cette opposition, comme étant l’incarnation du mal, ne semblent pas préoccupés par le sort de confrères enlevés, torturés, égorgés, parce qu’ils sont fidèles au gouvernement d’el-Assad.

13 août 2012

Source et auteure: Silvia Cattori

 


Archives

Articles récents