Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

L’Iran approuve une loi qui permet aux hommes de se marier avec leur fille adoptive dès l'âge de 13 ans

Publié par wikistrike.com sur 4 Octobre 2013, 05:47am

Catégories : #Social - Société

L’Iran approuve une loi qui permet aux hommes de se marier avec leur fille adoptive dès l'âge de 13 ans

 

 

 

d58b0337b258750db2e460f717d874ffc6a00dea.jpgCeux qui pensaient que le nouveau président iranien, Hassan Rouhani, était un réformateur, seront sûrement déçus : Rouhani vient de signer une nouvelle loi pour autoriser les hommes à épouser leurs filles adoptives, à partir du moment où elles ont atteint l’âge de13 ans. Le Guardian rapporte que cette loi était intégrée à une nouvelle législation qui avait pour but, ironiquement, de protéger les enfants. Elle a été approuvée par le parlement iranien ce dimanche.

«Cette loi légalise la pédophilie », commente l'avocate Shadi Sadr, qui milite pour les droits de l’homme au sein de l’organisation Justice for Iran, basée à Londres. « Se marier avec un enfant adopté ne fait pas partie de la culture iranienne. Evidemment, il y a de l’inceste en Iran, plus ou moins comme dans tous les pays du monde, mais cette loi légalise la pédophilie et met nos enfants en danger, faisant de ce délit une norme dans notre culture », ajoute-t-elle. « Si un père se marie avec sa fille adoptive qui est mineure et qu’il y a des relations sexuelles, c’est un viol ». 

Selon Sadr, les législateurs iraniens justifient cette loi en expliquant qu’elle permettra de résoudre le problème des complications liées au hijab (le foulard) lorsqu’une fille est adoptée. Une fille adoptée doit porter le hijab devant son père, et une mère devrait le porter devant son fils adoptif à partir d’un certain âge, précise Sadr. « Avec cette loi, vous pouvez être pédophile et obtenir une proie en prenant le prétexte d’adopter un enfant », dit-elle. 

Shiva Dolatabadi, qui dirige la société de protection des droits de l’enfant iranienne, estime aussi que la loi légalise l’inceste. « Vous ne pouvez pas ouvrir une voie dans laquelle le rôle d’un père ou d’une mère peut être mêlé à celui de conjoint. Les enfants ne sont pas en sécurité dans une telle famille ». 

En Iran, les filles peuvent se marier à partir de l’âge de 13 ans si elles ont la permission de leur père. Mais un juge peut également autoriser le mariage d’une fille de moins de 13 ans. Les garçons quant à eux peuvent se marier à partir de l’âge de 15 ans. En 2010, on a recensé 42.000 mariages d’enfants âgés d’entre 10 et 14 ans, selon le site iranien Tabnak. En outre, à Téhéran, au moins 75 enfants âgés de moins de 10 ans ont été mariés. 

La loi doit encore être approuvée par le Conseil des gardiens, qui se compose de six avocats et six théologiens.

 


http://www.express.be/joker/fr/world/le-parlement-iranien-approuve-une-loi-qui-permet-aux-hommes-de-se-marier-avec-leur-fille-adoptive-des-quelle-a-atteint-lage-de-13-ans.htm

Commenter cet article

Athos 14/10/2013 10:20


      
Damstounet


Ta place est à la sortie des écoles, pas ici!!

Damstounet 13/10/2013 07:47


Et qui sait : après le droit des femmes, celui des enfants, celui des animaux, celui des végétaux enfin ?

Damstounet 13/10/2013 07:46


C'est comme si, par comparaison, l'on accordait aujourd'hui des droits aux zoophiles en Occident alors que la dignité première de l'animal n'y est pas respectée à commencer par le
droit à ne pas être abandonné par l'Homme comme d'un objet dont on n'aurait plus l'utilité, à ne pas être torturé et enfermé, à ne pas être massacré dans des abattoirs et/ou sujet à des
expériences douloureuses à des fins prétendument scientifiques ou commerciales, autrement dit à ne pas souffrir voire à ne pas être tué de la main même de l'Homme. Le faire dans une telle
situation pourrait être assimilé à une énième forme d'exploitation mais cette fois-ci d'ordre sexuel même si je suppute que cela sera quand même tenté dans les trentes prochaines années de
révolution sexuelle qui, vraisemblablement, s'ouvrent à nous et avec les mêmes résultats que pour la pédophilie à savoir une répression accrue de la zoophilie, jugée contraire
aux droits de l'animal, cette préoccupation devenant prédominante à partir des années 2050 dans les sociétés développées en particulier occidentales et ce probablement jusqu'à la fin du
XXIe siècle, l'Homme repassant souvent plusieurs fois par les mêmes cycles, au fil des générations successives, avant de finalement en prendre conscience et de s'en extraire pour de bon...
Mais on peut tout de même espérer, dans l'intérêt supérieur de la civilisation humaine, réussir à faire mentir M. Gibran au moins une fois dans notre longue Histoire commune...

Damstounet 13/10/2013 07:40


La seconde étape est seulement en train de se réaliser en Occident avec la consécration du droit de l'enfant à être libre - y compris sexuellement parlant. Pour ma part, je pense
qu'officiellement, cela commencera à devenir réellement évident à partir de 2015-2016 avec l'adoption probable d'une nouvelle charte internationale - dans cet ordre d'idées - qui
accordera de nouveaux droits aux enfants et qui aura un retentissement pratique important en Occident . Il va de soi que l'application en Occident d'une telle charte ne pourra coexister très
longtemps avec la répression actuelle de la pédophilie et conduira fatalement, les années venant, à sa dépénalisation. Il ne faut cependant pas y voir une négation des droits de l'enfant
mais un approfondissement de ces mêmes droits dans une plus grande compréhension - que j'oserais qualifier de holistique - de la nature de l'enfant dont son aspiration à accéder au plaisir et à la liberté sous ses
diverses formes, y compris sexuelles. A terme, la répression occidentale de grande ampleur contre la pédophilie dans les années 1980 à 2010 y sera probablement considéré comme un
accident de l'Histoire telle la répression de l'homosexualité en Occident des années 1920 à 1960. Si je ne me montre, nous n'avons plus beaucoup à attendre pour voir cela se concrétiser mais
les derniers temps sont, paraît-il, les plus éprouvants et implacables (" l'aube n'étant jamais si proche qu'au plus noir de la nuit ! " ).

Damstounet 13/10/2013 07:26


Toutefois, ce mouvement naissant de légalisation de la pédophilie dans les pays arabes à l'oeuvre actuellement a le même défaut majeur, à mon sens, que celui ayant animé les années
1960 à 1980 en Occident, c'est-à-dire le fait que les autres droits fondamentaux de l'enfant n'y sont pas évoqués, et en premier lieu la nécessité pour l'enfant de vivre dans un
environnement sûr et sécurisant s'il veut pouvoir conquérir sa liberté dans un second temps. Cette première préoccupation ne s'est traduite qu'à partir des années 1990 avec l'application, dans
une large mesure, de la Convention Internationale des Droits de l'Enfant (CIDE) dans les pays occidentaux suite à son adoption par l'ONU en 1989.

Damstounet 13/10/2013 07:25


A contrario, en Occident, les mouvements actuels de dépénalisation de la pédophilie (pour les appeler ainsi) sont d'essence areligieuse et vise tout à la fois à la
possibilité pour le mineur de vivre librement sa sexualité - notamment avec l'adulte - tout en accordant à ce dernier l'opportunité légale d'entretenir légalement des relations
sexuelles avec le mineur. Et tout ceci uniquement de manière consensuelle. Ce projet de société s'accompagne d'une remise en question partielle puis totale de la notion légale d'autorité
parentale ainsi qu'in extenso de la fin des discriminations légales qui pèsent sur les mineurs (impossibilité d'acheter de la pornographie, de l'alcool ou des cigarettes, de passer
le permis, de conduire, d'acheter ou de louer un appartement, de se déplacer librement et seul dans les moyens de transport collectif, de voter, de vivre seul ou avec la ou les personnes de son
choix dans son propre logement, de bénéficier d'aides sociales égales à celles des adultes voire d'aides tout court, de travailler, obligation de scolarité, etc.), toutes contraintes
ne reposant pas sur les épaules des majeurs des pays occidentaux. En somme, il s'agit d'un projet d'émancipation globale du mineur vis-à-vis de la tutelle conjuguée des parents et de la
société adulte dans son ensemble sur sa personne. Le parti politique occidental se rapprochant le plus de cette philosophie est feu le PNVD. A noter que ces idées ont connu une grande vogue dans les années 1970.

Damstounet 13/10/2013 07:18


En vérité, il s'agit probablement plus d'hébéphilie que de pédophilie si l'on s'en tient à la définition même du terme. Mais si on retient malgré tout (abusivement et/ou extensivement) la catégorie de pédophilie pour désigner ce type de relation à
l'âge susdit, il faut noter que ça ne concerne qu'une fraction des pédos à savoir celle des girllovers (GL) laissant de côté, comme souvent dans les sociétés orientales, les boylovers (BL).


Ensuite, sur le fond, il est à remarquer que cette tentative de légalisation de la pédophilie en Iran - si l'on tient à l'exprimer ainsi et à l'instar de tentatives semblables
dans d'autres pays arabes - ne me semble pas de même nature que celles ayant actuellement lieu en Occident. En Iran par exemple, elle procède de principes religieux et vise, à mon
sens, au renforcement de l'autorité parentale et donc, dans une certaine mesure, peut conduire à une limitation supplémentaire de la liberté des filles via le mariage sur le modèle
des mariages de femmes. De ce point de vue particulier, elle peut être considérée, de la part de l'Occident et à juste titre d'après moi si on l'en observe les conséquences pratiques,
comme une extension de l'asservissement de la gente féminine.

Athos 04/10/2013 16:58


A la difference du vatican, dans ces pays d'amour et de fiel, ces desmillions de pédophiles qui s'inventent leur propre lois pour excercer leur vice en toute impunité ( voir aussi les mariages
"provisoires";


Malins, rusés ,pervers, hypocrites..

lolo 04/10/2013 14:31


A qui parles tu laurent?

Laurent Franssen 04/10/2013 12:41


Quand vous aurez fini de gerber dans le crâne de tout le monde, enfants compris , que le sexe c'est le démon, c'est evil.
Vous pourrez peut être vous taire?

Vous n'avez rien à faire,
juste pénitence en vous regardant en face pendant qu'on essaye de récupérer tous les gamins de la Terre avec des médocs semi-foireux et des thérapie en paradoxes avec elle-mêmes.

Merci.

 

lesage 04/10/2013 10:44


Tu vis au pays des bisounours Arlette, ouvre les yeux !

Arlette 04/10/2013 09:32


Au Vatican la majorité sexuelle est fixée à 12 ans, donc ....


Commentaire n°2 posté par lesage aujourd'hui à 08h17


VATICAN - à 12 ans, majorité sexuelle : Je ne pense pas que c'est dans un but sexuel de consommation, absolument pas, mais
simplement pour marquer une séparation : la fille qui a les premières Règles autour des 12 ans, 12/13 ans c'est, de ce fait, un autre Statut
- elles sortent, naturellement, de l'enfance, c'est une différenciation de deux étapes, mais pas dans une optique Mariage comme au Moyen-Orient.  (Prophète Mahomet : a épousé une gamine
de 8 ans - ahurissant) !


 

bip 04/10/2013 08:21


Ca ne changera pas grand chose, ce qu'il fond aux enfants est déjà immonde.


Ca reduira peut etre leur nombre de consanguin

lesage 04/10/2013 08:17


Au vatican la majorité sexuelle est fixée à 12 ans, donc ....

Archives

Articles récents