Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

L'Iran "ne reculera pas" sur le nucléaire

Publié par wikistrike.com sur 3 Octobre 2012, 10:46am

Catégories : #Politique internationale

L'Iran "ne reculera pas" sur le nucléaire


921783a6-08b8-11e2-ace4-76563dd5ad6a-493x178-copie-1.jpg

L'Iran ne reculera pas sur son programme nucléaire malgré les pressions économiques et les sanctions occidentales, a déclaré mardi le président iranien Mahmoud Ahmadinejad lors d'une conférence de presse à Téhéran retransmise par la télévision d'Etat. "Si certains pensent qu'ils peuvent faire pressions sur l'Iran, ils se trompent et doivent corriger leurs attitude. Nous ne sommes pas un peuple qui reculera sur la question nucléaire", a-t-il déclaré.

La porte-parole du département américain d'Etat, Victoria Nuland, a estimé lundi que la chute historique de la monnaie iranienne, qui a perdu un tiers de sa valeur face au dollar en une semaine et 80% en un an montrait le "succès" des sanctions internationales imposées à l'Iran pour son programme nucléaire controversé. Le rial iranien a touché aujourd'hui un nouveau plus bas historique face au dollar avant de reprendre une partie de terrain perdu en début d'après-midi, selon des sites spécialisés et des agents de change interrogés par l'AFP.

Le programme iranien "se rapproche de la ligne rouge"

Le numéro deux du gouvernement israélien, Moshé Yaalon, a toutefois relevé mardi que les sanctions internationales n'avaient pas détourné Téhéran de son programme nucléaire. "Les sanctions et pressions exercées depuis environ deux ans contre l'Iran sont effectives, mais ses centrifugeuses continuent de tourner", a déclaré M. Yaalon, qui exerce les fonctions de ministre des Affaires stratégiques. "Il y a l'horloge des sanctions, et celle du programme nucléaire iranien qui se rapproche de plus en plus de la ligne rouge" au-delà de laquelle Téhéran pourra produire l'arme atomique, a-t-il ajouté.

"Nous pensons qu'il faut exercer des sanctions aggravées, économiques, politiques ou autres contre l'Iran, et se réserver l'option militaire. Mais le fait est que la diplomatie ne fonctionne pas, et que les sanctions n'ont pas l'effet escompté puisque l'Iran poursuit son programme nucléaire", a-t-il insisté. Dans la même interview, M. Ahmadinejad a dénoncé une "guerre" économique menée par les Occidentaux envers l'Iran. "L'ennemi croit pouvoir casser la résistance du peuple iranien mais il se trompe", a-t-il martelé.

Source:
Commenter cet article

aterinfo 04/10/2012 00:12


Il va pas tarder à en prendre sur la gueule...tout comme ses( feus) prédecesseurs .

Archives

Articles récents